"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

07 mai 2020

Saint Nil de la Sora (tropaires)

7 mai  - saint Nil Sorsky ou Nil de la Sora.

Vie et oeuvres :
https://stmaterne.blogspot.com/2008/05/saint-nil-sorsky-ou-lvanglisme.html

Acathiste en anglais :
http://web.archive.org/web/20041019073817/http://www.saintnilus.org/akathist.html

Office en anglais :
http://web.archive.org/web/20041015220949/http://www.saintnilus.org/may7.html

Tropaire de saint Nil Sorsky / de la Sora, ton 4
Tel David fuyant ce monde / et tout ce qu'il y trouve d'amer / et te retirant en un lieu de silence / la joie spirituelle t'a remplit, ô notre père Nil ; / Et voulant servir l'unique Dieu / tu naquis à nouveau tel le Phénix / et comme une vigne, tu multiplia généreusement les enfants dans ce désert. / Gloire à Celui qui t'a renforcé dans l'isolement du désert / gloire à Celui qui choisit un ermite de Russie pour y devenir le père de l'érémitisme / gloire à Celui qu'il prie pour notre Salut.
(merci à Laurence pour la relecture)

http://troparion.narod.ru/Tropari12_4.htm
Удалився бегая Давидски мира, / и вся яже в нем яко уметы вменив, / и в месте безмолвне вселився, / духовныя радости исполнился еси, отче наш Ниле: / и Единому Богу изволив служити, / процвел еси яко финикс, / и яко лоза благоплодна умножил еси чада пустыни. / Темже благодарственно вопием: / слава Укрепившему тя в подвизе пустынножительства, / слава Избравшему тя в России отшельником уставоположника изрядна, / слава молитвами твоими и нас Спасающему.



Autres :

Tropaire  de saint Nil Sorsky / de la Sora, ton 1
Ayant rejeté la vie mondaine, ô notre vénérable et divin père Nil, fuyant le tumulte de la vie, tu t'es empressé de cueillir les fleurs du paradis dans les écrits des Pères, et, ayant fondé ta demeure dans le désert, tu y as fleuri comme un lis des champs ; c'est pourquoi tu es passé dans les demeures du Ciel. Enseigne-nous aussi, à nous qui t'honorons, à parcourir ton chemin royal, et prie pour nos âmes.

Kondakion de saint Nil Sorsky / de la Sora, ton 8
    Fuyant le tumulte du monde pour l'amour du Christ, l'âme joyeuse, tu as fait ta demeure dans le désert, et tu y as bien lutté, père Nil, tu as vécu sur terre comme un ange, car tu as soumis ton corps par le jeûne et la pratique des veilles afin d'atteindre la vie éternelle. Et ayant été jugé digne de cela, te tenant avec les saints devant la toute Sainte Trinité dans une lumière d'une joie ineffable, nous, tes enfants prosternés, te supplions de prier afin que nous soyons préservés de toute attaque d'ennemis visibles et invisibles, de situations périlleuses, et que nos âmes soient sauvées.


Aucun commentaire: