"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

14 octobre 2020

Vois la beauté qui nous attend au Ciel! (staretz Ephraim)

 "N'oublie pas ton objectif, mon enfant. Regarde dans le Ciel et vois la beauté qui nous attend. Que sont les choses présentes, terrestres ? Ne sont-elles pas que cendres, poussière et rêve ? Ne voyons-nous pas que tout ici est sujet à la décomposition ? Alors que les choses d'en haut sont éternelles, le Royaume de Dieu est sans fin, et heureux celui qui y habitera, car il contemplera la gloire de Son divin visage !

Mon enfant, n'oublie pas que nous ne sommes que temporairement dans ce monde et que notre vie ne tient qu'à un fil et que toutes les choses désirables dans le monde sont vaines. Ainsi, celui qui méprise les choses vaines du monde - autrement dit, qui ne les désire pas passionnément - participera aux bonnes choses éternelles.

Ainsi, lorsque nous aurons cette connaissance de la vérité, nous tournerons naturellement les yeux de notre âme à chaque instant vers la vie éternelle, vers la Jérusalem céleste, où les chœurs d'anges chantent des cantiques pieux d'une douceur et d'une sagesse ineffables. Oh, mes enfants, quelle gloire auront vos âmes quand, après la mort, elles monteront au Ciel et seront comptées avec les anges dans le Ciel!"

Staretz Ephraim d'Arizona, du livre "Counsels from the Holy Mountain: Selected from the Letters and Homilies of Elder Ephraim"





“Do not forget your goal, my child. Look into heaven and see the beauty that awaits us. What are the present, earthly things? Aren't they but ashes and dust and a dream? Don't we see that everything here is subject to decay? Whereas things above are everlasting, the kingdom of God is endless, and blessed is who he who will dwell in it, for he will behold the glory of His divine face!

My child, do not forget that we are in this world only temporarily and that our life dangles by a thread and that all the desirable things in the world vain. So, whoever despises the vain things of the world—in the other words, does not passionately desire them—will participate in the eternal good things.

So, when we have this knowledge of the truth, naturally we shall turn the eyes of our soul it every moment towards the eternal life, towards the heavenly Jerusalem, where the choirs of angels chant godly canticles of ineffable sweetness and wisdom. Oh, my children, how much glory your souls will have when after death they ascend to the heavens and are numbered with the angels in heaven!”

+ Elder Ephraim of Arizona, from the book ‘Counsels from the Holy Mountain: Selected from the Letters and Homilies of Elder Ephraim’ 

Aucun commentaire: