"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

19 mai 2006

Epître du Synode des Evêques de l'Eglise Orthodoxe Hors Frontières 15-19 mai 2006

Aux fidèles aimant Dieu : Epître du Concile des Evêques
de l'Eglise Orthodoxe Hors Frontières 15-19 mai 2006
http://www.russianorthodoxchurch.ws/synod/eng2006/5enposlaniye.html
San Francisco: 19 Mai 2006

Le Synode des Evêques, s'étant rassemblé à San Francisco dans la maison de saint Tikhon de Zadonsk, sous la protection de la Guide de la Diaspora Russe, l'Icône Kursk-Root de la Mère de Dieu, salue son troupeau préservé par Dieu, éparpillé sur toute la surface de la terre, par les radieuses paroles Pascales : "Christ est Ressuscité!"

Basant notre décision sur le support du 4ème Concile général de la Diaspora et exprimant son désir unanime, nous avons pris certaines mesures positives pour le rétablissement désiré de la paix ecclésiale à l'intérieur de notre Eglise Orthodoxe Russe Locale. Avec l'aide de Dieu, l'assentiment général a été atteint pour l'instauration progressive de la communion canonique et Eucharistique entre les parties séparées de l'unique Eglise Russe. La Commission sur les discussions avec la Commission correspondante au sein de l'Eglise Orthodoxe de Russie du Patriarcat de Moscou a reçu comme tâche précise d'envisager immédiatement la prochaine session bilatérale pour résoudre les questions en suspens.

L'espoir agréable à Dieu de la guérison de la séparation forcée nous rend possible d'envisager un effort édifiant, d'un seul esprit, dans les champs de la moisson du Christ. Il est difficile de mesurer et d'évaluer combien de temps et d'énergie ont été gaspillés dans les confrontations des deux côtés, durant les décennies de division, durant le régime sans-Dieu, qui avait tenté de la détruire, mais n'a pas réussi à vaincre l'Eglise du Christ dans la terre très souffrante de Russie.

Le peuple de l'Eglise et de toute la société Orthodoxe qui ont été libérés doivent se centrer sur le courageux combat contre le péché, qui fortement frappé la société humaine, plus profondément que jamais, n'épargnant pas même les familles Chrétiennes.

L'opposition entre les 2 parties du peuple Russe, de même foi, après la chute du totalitarisme Soviétique athée a suffisamment causé de dégâts, en particulier dans le domaine de l'éducation des enfants et des adolescents. Il ne nous est plus possible de nous rassurer avec le fait que nous, peuple Orthodoxe Russe, nous n'en avons pas été acteurs, car nous avons été au moins les spectateurs passifs du déchirement de la Tunique sans couture du Christ, dans les luttes intestines entre frères en Christ de même foi et de même sang.

Il nous est devenu particulièrement évident que nous étions témoins de l'influence visible du Saint Esprit sur les membres du 4ème Concile général de la Diaspora, qui nous a révélé que l'unité dans la Vérité et l'amour est la volonté de Dieu, et que toutes les entreprises humaines doivent s'y soumettre.

Nous ne comptons pas idéaliser la situation; il y a sans aucun doute des problèmes qui demandent à être corrigés dans les 2 parties de l'Eglise Russe.

Prêtons attention au Christ, Qui nous a dit : "Pourquoi regardes-tu la paille dans l'oeil de ton frère, sans remarquer la poutre dans le tien?" (Matthieu 7,3), et agissons conformément à l'instruction de l'Apôtre Paul : "Portez les fardeaux les uns des autres, vous accomplirez ainsi la loi du Christ. (Galates 6,2).

Nous, les évêques de l'Eglise Orthodoxe Russe Hors Frontières, ne tentons pas simplement de saisir et de prendre en considération l'humeur de notre troupeau, afin de manoeuvrer sur les vagues toujours changeantes de l'opinion majoritaire, mais nous devons plus que tous chercher la volonté de Dieu, dans une concentration toute priante, et dans l'esprit et non la lettre de l'Evangile, des Saints Pères et des Canons de l'Eglise.

Cette influence, c'est ce que nous nous efforçons de vous transmettre, nos chers pasteurs et laïcs, afin que nous puissions marcher ensemble sur terre, portant la croix de l'obéissance au Christ (Luc 9,23; Matthieu 10,38).

L'approche pastorale dicte que nous agissions prudemment sur le chemin de la réconciliation avec l'Eglise Orthodoxe de Russie du Patriarcat de Moscou, afin de ne pas "écraser le roseau froissé" (Matthieu 12,20); cependant, la prudence ne signifie en rien un changement de direction ou la mise de côté de la tâche de réconciliation si agréable à Dieu. Aucune date limite fixée ou prescrite par qui que ce soit ne dicte nos actions. Nous avons l'intention de parvenir à l'unité de l'Eglise Russe sans délai, une fois atteinte une solution satisfaisante et mutuellement acceptable aux problèmes restants. Ils sont bien connus et clairement délimités. Nous n'avons pas l'intention de mettre en avant de nouvelles exigences.

L'unité canonique, et par conséquent Eucharistique, entre l'Eglise Russe Hors Frontières et l'Eglise Orthodoxe de Russie du Patriarcat de Moscou est absolument essentielle, seul moyen de mener à la convocation d'un Concile Local de l'Eglise Orthodoxe Russe avec la participation de toutes ses composantes, tel que cela a été dit par nos prédécesseurs, les dirigeants spirituels de la Diaspora Russe. Le chemin vers un tel Concile est un chemin d'unité et non pas de polémique.

Dès lors, nous nous tournons vers notre cher troupeau avec un appel priant à mettre de côté les querelles et les différences, et à s'unir pour la tâche salvifique du rétablissement de l'unité de l'Eglise Russe.

Comme l'a dit le roi Salomon : "La haine provoque les querelles, mais l'amour couvre toutes les fautes" (Proverbes 10,12).

Le Verbe de Dieu nous enseigne que les temps changent : "Il y a un temps pour tout, il y a un moment pour chaque chose sous les cieux" (Ecclésiaste 3,1).

Il y a eu le temps de la résistance; maintenant est venu le temps de la réconciliation.

Le monde qui gît dans le péché a besoin du témoignage de notre unité, a besoin du fait que nous qui sommes dans la diaspora et nos frères et soeurs qui sont dans la patrie renaissante sont véritablement "..un seul corps et un seul Esprit, ... Il n'y a qu'un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême; il n'y a qu'un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, (qui agit) par tous, et qui est en tous." (Ephésiens 4,4-6).

Et nous, les archipasteurs, nous faisons appel à vous, bien-aimé troupeau aimant Dieu, vous implorant par les paroles de l'Apôtre, "à mener une vie digne de l'appel qui vous a été adressé, en toute humilité, douceur et patience. Supportez-vous charitablement les uns les autres; efforcez-vous de conserver l'unité d'esprit dans le lien de la paix" (Ephésiens 4,1-3).

Christ est Ressuscité!

+ Laurus, métropolite de l'Est de l'Amérique et New York, premier Hiérarque de l'Eglise Orthodoxe Russe Hors Frontières

+ Alypy, archevêque de Chicago et Detroit
+ Mark, archevêque de Berlin et d'Allemagne
+ Hilarion, archevêque de Sydney, Australie et Nouvelle Zélande
+ Kyrill, archevêque de San Francisco et de l'Ouest de l'Amérique
+ Evtikhii, évêque d'Ishim et Sibérie
+ Agathangel, évêque de Tavrichesk et Odessa
+ Michael, évêque de Genève de Genève et d'Europe Occidentale
+ Daniel, évêque d'Erie
+ Gabriel, évêque de Manhattan

+ Agapit, évêque de Stuttgart
+ Peter, évêque de Cleveland
+ Evêque Ambroise

4/17 mai 2006
San Francisco



Vous remarquerez parmi les signataires une nouveauté par rapport au Sobor/Concile : mgr Michael (de Boston & Jordanville?) remplace mgr Ambroise de Vevey comme évêque d'Europe Occidentale.

A l'instant, une dépêche (en anglais) de l'agence Itar-Tass :
L'Eglise Russe hors de Russie est d'accord pour l'unité avec le Patriarcat de Moscou
19.05.2006, 21.49
http://www.itar-tass.com/txt/eng/level2.html?NewsID=8458788
(elle résume l'épître synodale)

Veuillez excuser cette traduction un peu "carrée", je souffre des sinus depuis plusieurs jours, la concentration est très difficile à atteindre. Merci de m'indiquer les fautes, que je puisse améliorer. Le blogue va prendre un peu de repos, le Concile étant terminé, j'ai d'autres traductions en cours, ces pages-ci vont un prendre un rythme plus paisible et champêtre, sauf évènement important bien sûr.
JM

Aucun commentaire: