"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

22 mai 2006

Euroapostasie ou Eurobêtise? Eurovisiondaveugle!


Oubliant le vieil adage disant que "la nature a horreur du vide", notre vieille Europe n'en finit plus de chercher à se débarrasser de Celui Qui lui envoya Ses saints évangélisateurs pour la sortir des ténèbres du paganisme, lui permettant ainsi de cesser de brûler ou bouffer ses gosses et ses femmes "voués aux divinités", etc. Puis on s'étonne que tout va de mal en pis, à force de vouloir à tout prix rejeter de plus en plus fortement Dieu, dans les systèmes législatifs concoctés par des "élites" qui ne représentent plus qu'elles-mêmes depuis belle lurette. On se disait "bon, ça reste entre idéologues dégénérés, c'est dommage pour eux, mais le restant s'en sortira." Hé ben non! Voilà que grâce à l'anonymat du vote téléphonique, les satanistes ont réussi à faire passer comme "chanson représentant l'Europe" un navet aux paroles sans ambiguïtés : le mal et rien que le mal. Viva la muerte?
On prétendra bien sûr que tout cela n'est que du jeu, de la parodie. Comme on l'a dit de tous les autres groupes satanistes... qui ont poussé tant de jeunes à la drogue et au suicide, depuis 40 ans déjà...

Article de l'agence Novosti sur le sujet :
http://fr.rian.ru/russia/20060522/48425316.html


http://www.lexpress.ch/journal/people/art_102192.php


"Des ailes dans mon dos /Des cornes sur ma tête /Mes crochets sont acérés /Et mes yeux sont rouges (...) Maintenant choisis de nous rejoindre /Ou va tout droit en enfer"
"Hard rock alléluia", du groupe Finlandais Lordi
Groupe qui ne représente pas la culture Européenne, mais l'inculture crasse du business. Pour les financiers, la culture, c'est de la crotte, ça ne vend pas, parce que ça se vit, et que ça se vit dans un terroir, avec des êtres humains qui aiment, vivent et... pensent.
L'inculture, elle, est apatride. Ca permet de vendre. Quelqu'un qui réfléchit n'achête pas de la saleté... Donc il faut convaincre les gens d'arrêter de penser, et ils achêteront ce qui porte atteinte à leur dignité.

Cette "chanson" ne représente pas non plus l'Europe Chrétienne mais le fric et son Malin maître. Et rien que ça. Le paganisme, chamanisme et autres "joyeusetés" étaient au menu quotidien de l'oppression des démons dans la Finlande d'avant sa libération par le Christ. On a tendance à l'oublier, quand on rigole de ces "parodies". Les cris d'horreurs, les hurlements de terreurs, étaient le lot quotidien de bien des temples et autels. Grâce au Christ et à l'Eglise qu'Il a fait naître ici aussi, la paix est venue. Du moins dans le coeur de ceux qui ont accepté le Christ pour de bon, pas la "société chrétienne" qui se comportera aussi violemment que les païens remplacés. Mais les vrais fidèles du Christ seront pourtant nombreux chez nous. La vie y sera paisible. C'est déjà le passé. Apparemment, le bonheur, les gens s'en lassent, préférant l'esclavage des ténèbres à la sobre ivresse de l'Esprit Saint. Je préfère la liberté des enfants de Dieu. "Je suis libre tant que je sers Jésus-Christ, et quelque chose qui puisse m'arriver, jamais je n'achèterai la liberté par une lâche apostasie", dixit sainte Julie, patronne de la Corse, fêtée ce 22 mai.


Mythologie finnoise (en anglais)

http://www.mythencyclopedia.com/Dr-Fi/Finnish-Mythology.html


Résumé en français du cycle mythologique principal, le Kalevala :
http://www.finlit.fi/kalevala/index.php?m=132&l=8

Dieu merci, tout n'a pas été amorphe pour autant : en Grèce, il y a bien eu une réaction pour tenter de faire cesser ce scandale.
http://www.ccmm.asso.fr/article.php3?id_article=1168

Mais avec les DaVinciCode bien "logés" dans l'actualité, en attendant probablement une autre carte de la Mort dans ce jeu de tarot pour tarés, les gens de bonne volonté ne savent plus que faire.
Simple : n'allumez plus votre téléviseur! Et pour la radio, choisissez des chaînes de musique classique sans publicité ni "émissions culturelles". Ou apprenez le violon ou de la flûte traversière, et jouez du Monteverdi ou une gigue irlandaise.. C'est pas très "tendance"? Pas très "dans le vent"? Mais après tout, il n'y a que les feuilles mortes à être "dans le vent"!

Jean-Michel


22 Mai 2006, 15:00
Eglise de Russie : Les résultats du Concours Eurovision montrent une dualité dans la conscience Européenne
http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=1460

Moscou, 22 Mai, Interfax – Le prix du concours Eurovision 2006 allant à des musiciens qui se sont mis en scène en satanistes montre la "profonde contradiction" apparente dans la conscience de l'homme moderne d'Europe, soutien le rév. Mikhail Prokopenko, chef du service de communication du département des relations ecclésiales externes du Patriarcat de Moscou.
Samedi dernier, ce prestigieux concours a été gagné par le groupe Finnois Lordi, avec la chanson "Hard-Rock Halleluiah."
"Leur style délibérément éclectique, avec leurs paroles qui disent une chose, pendant que leur apparence et attirail parlent d'une autre chose, suggèrent une division mortifère dans la vision du monde et les préférences du public européen actuel," a dit ce lundi le père Mikhail dans son entretien avec le correspondant d'Interfax.
Selon le prêtre, les spectateurs semblent "être déchirés par de profondes contradictions" : ils se souviennent de leurs racines Chrétiennes, d'un côté, mais "de l'autre côté, les fruits d'un effort de longue haleine de la part d'un sécularisme agressif, et parfois même d'un théomachisme, ont malheureusement atteint leur but."
"Cette ambiguïté flagrante montre que l'Européen moderne est à un carrefour, dans un processus continuel d'autodétermination," croit l'interlocuteur de l'agence.
Notant que cette mentalité déchirée se manifeste non seulement dans la culture musicale, mais aussi "dans la littérature, les arts figuratifs et même la mode," il déclare que les gens devraient "se calmer et penser un peu sérieusement aux choses qui oppressent et perturbent leur âme, arrêter le flot incessant d'impressions qui les entoure et qui est projeté dans leur conscience par la publicité, les mass media et la culture pop."
"Et la seule manière de vaincre cette dualité mortifère, c'est de se tourner vers la Foi des ancêtres, qui a été à travers les siècles une source de paix et de puissance intérieure, qui a permit au peuple de faire les bons choix dans les situations les plus compliquées," a conclu le père Mikhail.

Aucun commentaire: