"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

16 mai 2006

RESOLUTION FINALE CONCILE ERHF 13 mai 2006

SAN FRANCISCO: 13 Mai 2006

RESOLUTION du 4ème Concile général de la Diaspora sur le Ministère et la Mission de l'Eglise Orthodoxe Russe Hors Frontières

Nous, les participants au 4ème Concile Général de la Diaspora, étant rassemblés à San Francisco, ville préservée par Dieu, en la présence bénie de la Protectrice de la Diaspora Russe, l'Icône Kursk-root de la Mère de Dieu, et des saintes reliques de saint Jean de Shangai et San Francisco, ayant écouté les conférences et exposés au sujet la vie de l'Eglise Orthodoxe Russe Hors Frontières dans le monde moderne, exprimons notre opinion conciliaire sur les questions vitales pour notre vie ecclésiale.

Tout au long de l'histoire de l'Eglise Orthodoxe Russe Hors Frontières, ses évêques, théologiens et penseurs ont sans cesse insisté sur le fait que le ministère de l'Eglise Hors Frontières dans le monde était inspiré par les nobles idéaux spirituels de la Sainte Russie, ayant pour pierre angulaire l'accomplissement du témoignage du Christ sur l'amour envers Dieu et l'humanité. Nous reconnaissons être consacrés à l'esprit missionnaire des saints Serge de Radonège, Etienne de Perm, Job de Pochaev, Germain d'Alaska, Innocent de Moscou, Nicolas du Japon, Tikhon de Moscou, et Jean de Shangaï et San Francisco. Nous faisons appel aux enfants de l'Eglise Orthodoxe Russe Hors Frontières pour conserver avec amour la dévotion à cet esprit, par la Foi, la parole, et dans la vie de chacun, à rendre témoignage de la Sainte Orthodoxie dans le monde qui nous entoure, et à agir avec responsabilité dans l'Eglise.

Nous appelons les enfants de l'Eglise à garder la fidélité envers notre hiérarchie, se souvenant des paroles de saint Cyprien de Carthage : "là où est l'évêque, là est l'Eglise."

Le coeur spirituel et la source de la force de vie de l'Eglise est le sacrifice Eucharistique non-sanglant et salvifique du Fils de Dieu, pour tous, vivants et morts. Dans l'Eglise, au saint Autel, et dans la prière ecclésiale commune, l'Eglise terrestre et l'Eglise céleste s'unissent; au Divin Autel sont présents les gens et les Anges et les Saints. Nous appelons à la renaissance de la vie Eucharistique, nous appelons à prendre conscience qu'en participant aux Saints Dons, nous nous unissons avec le Christ, et par Lui, avec l'Eglise Universelle.

Nous appelons à la renaissance à l'intérieur de la conscience conciliaire des pasteurs et du troupeau de l'Eglise Orthodoxe Russe Hors Frontières, du noble idéal de la communauté ecclésiale et de la paroisse. Il n'y a que la paroisse qui se comprend comme étant la structure originelle de l'Eglise Universelle et une partie inséparable du Corps du Christ qui aura la force pour lutter contre ce qui nous fait obstacle pour notre salut – le mal et le péché. Seule la paroisse qui se souvient que ses racines remontent à l'époque des Actes d'Apôtres peut adopter les mesures nécessaires pour rencontrer les besoins spirituels de la jeunesse, pour faire preuve d'amour miséricordieux envers le malheureux et le nécessiteux.

Nous, les délégués du 4ème Concile général de la Diaspora, reconnaissons avec profonde gratitude le vivant et vital ministère que les femmes de l'Eglise Hors Frontières accomplissent dans les paroisses et autres institutions de notre Sainte Eglise, et nous appelons tous les laïcs à apporter leur aide aux pasteurs dans leur très difficile "podvig". [combat ascétique]

Nous appelons à fonder une Commission de la Jeunesse, dépendante du Synode des Evêques, dans le but d'être un organe de coordination pour toute la diaspora. Autorisant cette Commission à examiner l'opportunité d'ouvrir partout les écoles non seulement les samedis et dimanches, mais aussi d'ouvrir des établissements Orthodoxes d'éducation, où la jeune génération recevrait une éducation tant générale qu'Orthodoxe, qui servirait à la renaissance de la culture Russe Orthodoxe.

Aucun commentaire: