"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

08 mai 2006

Sourozh veut s'envoler pour Constantinople

Cathédrale de la Dormition et de tous les Saints, Londres

Dans une lettre du 24 avril 2006 adressée à ss le patriarche Alexis II de Moscou, rédigée en anglais uniquement, monseigneur Basil (Osborne), administrateur du diocèse de Sourozh, diocèse du patriarcat de Moscou en Grande-Bretagne, demande la libération canonique de son diocèse, afin de rejoindre l'administration du patriarcat de Constantinople, comme l'archevêché de la rue Daru à Paris ou la métropole d'Estonie l'ont fait en leur temps.
Et dans une lettre du 02 mai 2006, il demande à ss le patriarche Bartholomeos de Constantinople de bien vouloir l'accepter, lui et ceux de son clergé et de ses fidèles, sous son omophore, tout en joignant copie de ses autres courriers sur le sujet, et précisant que l'archevêque Gabriel (De Vijlder, rue Daru à Paris) était bien au courant de leur situation.

Voici mon analyse qui n'engage même pas ma personne comme vous le savez.
Son parcours personnel et les documents publiés (voir plus bas) démontrent, ce me semble, que c'est bien poussé par l'extérieur et non pas une aspiration à une quelconque "liberté" comme je le lis chez certains commentateurs.
On pourrait trouver cette demande bizarre, alors que l'Eglise Orthodoxe Russe Hors Frontières est en plein Concile pour discuter d'une réunification avec Moscou. Mais voilà, mgr Basil donne des raisons objectives à la demande de son diocèse - où tout fonctionne collégialement, avec des délégués élus dans les paroisses, etc, selon les statuts de feu le métropolite Antoine (Bloom).
Il y a 15 ans, 85% des paroissiens étaient anglophones. A présent, avec la vague d'immigration Slave qui a suivi la chute du mur de Berlin, 90% sont russophones. Le diocèse était ouvert à la vie en Angleterre, à l'inculturation, à incarner le Christ au monde dans le lieu où ils vivaient, mais certains nouveaux arrivants auraient sans cesse fomenté des troubles pour re-russifier le diocèse en question, et se rattacher en tout à un pays étranger, celui d'où ils venaient, plutôt que de s'intégrer là où Dieu leur a donné la chance de pouvoir venir vivre. Russie-lez-London. Les problèmes du même genre se rencontrent aussi ailleurs en Occident. Ca peut aider une "réunification-vie en bocal", entre gens vivant en étrangers culturels au pays où ils se trouvent, et étrangers ecclésiaux même face aux Orthodoxes présents, comme on le constate aussi sur le Continent Européen! Mais qu'en est-il de la vie en Christ "à la saint Paul"? Quelle unité de l'Eglise dans ce cas?



Mgr Basil dit bien que pour lui, il est tout à fait légitime de se soucier des besoins spirituels de ces nouveaux migrants. Mais que l'encouragement donné par certains à Moscou pour venir y rapporter leurs "soucis" (refus d'intégration ecclésiale & sociale), cela constituait une évidente et anti-canonique ingérence d'un évêque dans le diocèse d'un autre. On est loin du 34ème Canon, en effet.

Dans sa lettre d'information au clergé & fidèles, datée du 1er mai 2006, il parle bien de ce "choc des cultures", et des troubles déjà présents du vivant de mgr Antoine, ce qu'on ne lit pas souvent chez les commentateurs, qui semblent vouloir faire passer mgr Basil pour un "novateur" ou un "schismatique moderniste", ce qui est un peu "limite" pour qualifier un évêque qui a fait tout son parcours au sein du patriarcat de Moscou, de 1957 jusqu'à nos jours. Et qui ne peut que constater que les nouveaux arrivants posent un réel problème que son clergé, majoritairement anglophone (ce qui est logique vu le pays où ils vivent!!!) n'est pas à même de traiter de manière satisfaisante. Il précise bien dans tous ces textes ce besoin que Moscou s'occupe avec un clergé russophone de tous ces migrants qui ne s'intègrent pas au pays d'accueil.

D'où sa demande à rejoindre Constantinople, comme Paris auparavant, pour que son diocèse puisse continuer à fonctionner normalement, à destination de tous les gens du pays, mais dans un cadre anglais et non pas russe, conforme au pays où ils vivent.

Dans l'intérêt de l'unité de l'Eglise, sans cesse à rebâtir, il est à espérer que tout cela se réalisera dans la paix, la concorde et la charité, et pas seulement des paroles diplomatiques.
La prière pour l'unité de l'Orthodoxie est plus que jamais d'actualité.


Jean-Michel

Biographie de mgr Basil (Osborne)
http://www.sourozh.org/Bishop%20Basil/biography.html

L'évêque Basil de Sergievo est né à Alexandrie, Egypte, en 1938, mais a grandit dès l'âge de 3 ans aux Etats-Unis d'Amérique. Il a été introduit dans l'Orthodoxie Russe en 1957, par le père Michael Gelsinger, professeur d'études Classiques à l'université de Buffalo, New York, qui avait aussi une petite paroisse anglophone à Buffalo.

Après son service militaire dans l'armée américaine, il épousa Rachel en 1962. Ils eurent 3 enfants : Jacob en 1970, Michael en 1972 et Mary en 1976. Tout en travaillant à un doctorat en études Classiques, il vint en Grande-Bretagne en 1966 pour travailler avec le professeur Constantine Trypanis, professeur d'études Byzantines et de Grec moderne à l'université d'Oxford. Il reçut son doctorat de l'université de Cincinnati, Ohio, en 1969. Il fut ordonné diacre par le métropolite Antoine de Sourozh en 1969, et prêtre en 1973, servant dans la paroisse russe de l'Annonciation à Oxford. En 1980, il devint l'éditeur de "Sourozh", le journal diocésain.

Après le décès de son épouse Rachel en 1991, il fut consacré évêque de Sergievo, en 1993, pour assister le métropolite Antoine dans l'administration du diocèse. Après le décès du métropolite Antoine en août 2003, il fut nommé par le Saint-Synode pour administrer le diocèse de Sourozh.

"St Stephen's Press" a publié 2 collections de ses sermons.




A lire sur le sujet, des nouvelles dans les 2 sens. Pour ou contre le Concile de 1917/1918, pour ou contre l'autonomie, pour ou contre "Sourozh" et "Paris", il y en a pour tous les goûts. Marana Tha!

En français :


"Le Métropolite Antoine comme Pasteur : Les Statuts du Diocèse de Sourozh" - Conférence de l’évêque Basile (Osborne) Exarchat de Moscou, rue Pétel, Paris 15e le 13 novembre 2005 :
chersonese0511.pdf
(Magnifique! Et exemplatif aussi pour la Belgique)

ven. 05 mai 2006 - Mgr Basile de Serguievo demande à entrer dans la juridiction du Patriarcat oecuménique :
http://www.orthodoxie.com/2006/05/mgr_basile_de_s.html


En russe :
http://www.baznica.info/modules.php?name=News&file=article&sid=1860



En anglais :

24 avril 2006, lettre de mgr Basil au patriarche de Moscou :
Patriarch_24april06.pdf

02 mai 2006, lettre de mgr Basil au patriarche de Constantinople :
BBtoEcPatr01.pdf


Intéressant rapport en anglais sur cette page largement en russe
The Guardian (London), March 16, 1996. Section: FEATURES page; P. 28
"FACE TO FAITH: HOLINESSES IN AN UNHOLY ROW", Peter Scorer
http://www.kuraev.ru/forum/view.php?subj=53307&fullview=1&order=
(Peter Scorer is lecturer in Russian at the University of Exeter and a deacon in the Russian Orthodox Church)

"2006, begin of the reconciliation?", par le p. Andrew Philips :
http://www.orthodoxengland.btinternet.co.uk/2006.htm

"FOLLOWING METROPOLITAN ANTHONY’S DEATH, THE SOUROZH EPARCHY MAY TRANSFER TO THE PATRIARCHATE OF CONSTANTINOPLE" – d'une entrevue à propos de feu le métropolite Anthony (Bloom), Strana.ru/Portal-credo.ru, 5 August 2003 :
http://www.stetson.edu/~psteeves/relnews/0308c.html

Visite de mgr Basil en Estonia, décembre 2005 : "we have to think as European now!"
http://www.sourozh.org/Archive/BB_estonia_eng.html

Conference of bp Basil in Paris, 13 nov. 2005 (see above), in English version:
http://www.sourozh.org/Metropolitan%20Anthony/MA_as_Shepherd_%20(Bp_%20Basil).html

Déclaration de mgr Basil sur le contexte historique de Sourozh.
"unless the local autonomy called for by the 1917-18 Council is implemented in the diaspora. Neither the Church in Exile nor the Paris jurisdiction is going to re-establish links with the Patriarchate of Moscow on any other basis."
http://www.sourozh.org/Archive/historical_context.html

Une déclaration, alors enthousiaste, de mgr Basil sur la lettre de ss le patriarche Alexis II de Moscou, à propos de la réalisation d'une future métropole unie pour l'Europe Occidentale :
http://www.sourozh.org/Archive/BB_statement_april03.html

informations diocésaines de mgr Basil :
http://www.dioceseinfo.org/

conférence (2003) sur le fameux Concile de Moscou de 1917/1918
http://www.dioceseinfo.org/Svetozarsky.htm


Jo. 17,21 : "ut omnes unum sint sicut tu Pater in me et ego in te ut et ipsi in nobis unum sint ut mundus credat quia tu me misisti"

Aucun commentaire: