"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

09 juin 2006

Collaborer ou rompre avec le Vatican? Un appel Russe au contre-uniatisme!

"L'Union des Citoyens Orthodoxes" appelle Alexis II à rompre toute relation avec le Vatican et à lancer l'oeuvre missionnaire en Europe et en Amérique
http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=233
23 Août 2005, 10h14
Moscou, 23 Août, Interfax – Les Uniates devenant plus actifs en Ukraine, le public Orthodoxe a lancé un appel au patriarche Alexis de Moscou et Russie à arrêter toutes les relations avec l'Eglise Catholique-Romaine et à entamer l'oeuvre missionnaire en Europe et Amérique.
"Il est nécessaire d'accepter au sein de l'Eglise Orthodoxe toutes les communautés Vieilles Catholiques qui souhaitent s'y adjoindre, de fonder une école Orthodoxe Russe pour former du clergé de rite Latin pour servir en Europe et en Amérique, et y développer un intense effort missionnaire," explique l'appel de l'Union des Citoyens Orthodoxes au patriarche Alexis.
Les auteurs de l'appel, dont le texte a été communiqué à Interfax, pensent que toutes les relations avec le Vatican devraient être rompues, car on pense que l'Eglise Catholique-Romaine ne les utilise que pour ses propres intérêts.
"A notre avis, le moindre accord avec l'ECR dessert exclusivement les intérêts du Vatican et empêche l'Eglise du Christ d'accomplir la mission ordonnée par le Seigneur. Il n'y a qu'un seul moyen de battre un tricheur professionnel – ne pas s'attabler avec lui," maintien l'Union Orthodoxe des Citoyens.


Des Grecs-Catholiques [Uniates] tentent de s'emparer d'une église orthodoxe dans le diocèse de Lvov.
http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=1524
05 Juin 2006, 12:43
Moscou, 5 Juin, Interfax – Dimanche, des Grecs-Catholiques ont tenté de s'emparer de l'église Saint Jean le Baptiste dans le village de Shandrovets, région de Lvov. L'église appartient à l'Eglise Orthodoxe d'Ukraine (patriarcat de Moscou), a indiqué ce lundi à un correspondant d'Interfax une source de l'administration diocésaine de Lvov.
Les paroissiens ont défendu leur église. Les autorités diocésaines pensent, cependant, que les représentants de l'Eglise Grec-Catholique Ukrainienne vont continuer leurs intrusions.


La reprise de l'uniatisme dénoncée l'an dernier est donc plus que jamais d'actualité. Qui pourrait croire à une once de bonne intention de la part du chef unique et suprême de leur "boutique"? Et les discussions théologiques? Mais à
peine ont-ils signés un texte - comme à Balamand en 1993 - qu'ils le renient publiquement! Ou qu'ils font intervenir en sous-main quantité de leurs "théologiens de supermarché" pour tenter de donner un autre sens à ce qu'ils ont signé, et ainsi vider de sa substance. Le père Hervé Legrand, O.P, n'a pas cessé de le démontrer, vis-à-vis de sa propre Eglise. Les actes comme les paroles, tout le démontre, rien n'a changé en vérité depuis 1054 et la fondation de cette nouvelle Eglise à côté de Rome, sur les ruines de l'antique et sainte Eglise Romaine.
Commentaires sur "Balamand 1993" :
en anglais
en allemand
en français
Vatican & Filioque, par Jean-Claude Larchet.
L'Apôtre Pierre et l'évêque de Rome, par le p. Nicolas Afanassieff.
Volonté ferme du Vatican et de ses Uniates de
créer un faux patriarcat en Ukraine

Lire aussi sur Zenit.org, le site d'information du Vatican, ces 3 textes de l'évêque "suprême et unique de l'Eglise du Vatican sur toute la terre", Benoît XVI, de ce 7 juin 2006. Pas l'ombre d'un doute, il n'a pas l'intention de revenir demain à la Foi apostolique. Ni demain ni après. Qui chez les Orthodoxes peut encore avoir la moindre illusion en la matière? Qui pourrait croire à une volonté d'unité? Coopérer pour défendre la vie et l'éthique, éventuellement oui... si on est 100% certain que ça n'est pas détourné en faveur de cet Etat-Eglise. Mais pour le reste,faut-il coopérer avec celui qui persiste mordicus dans l'erreur? Et jusqu'à quel point, et comment? Ces questions méritent d'être posées, non?
http://www.zenit.org/french/visualizza.phtml?sid=90526
http://www.zenit.org/english/visualizza.phtml?sid=90531
http://www.zenit.org/english/visualizza.phtml?sid=90536

Aucun commentaire: