"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

26 juillet 2006

Antwerpen (Anvers) : Icône de saint Nicolas & huile sainte

Une Icône de saint Nicolas le Thaumaturge émet du miron
dans une paroisse russe à Antwerpen

26 juillet 2006
http://www.interfax-religion.com/?act=news&div=1767
Antwerpen [Anvers], 26 juillet, Interfax – Une Icône de saint Nicolas le Thaumaturge, évêque de Myre en Lycie, a commencé à émettre du miron dans une paroisse du patriarcat de Moscou à Antwerpen [Anvers], il y a plusieurs jours d'ici, a annoncé ce mercredi le service de presse de l'archidiocèse de l'Eglise Orthodoxe de Russie à Bruxelles et Belgique à Interfax.
Les paroissiens ont remarqué les premiers signes d'écoulement de miron durant la Divine Liturgie du Dimanche 16 juillet. Deux gouttes bien visibles sont apparues sous l'oeil droit du saint sur l'Icône, et se sont transformées en une sorte de flots de larmes d'un fluide oléagineux clair.
Ensuite, l'omophore de saint Nicolas s'est couverte de gouttes comme de rosée, et les fidèles ont vu de leurs propres yeux des fins filets de miron commencer à s'écouler et exhaler un fort parfum, a indiqué une source de l'archidiocèse.
Après la Liturgie, le recteur de l'église a célébré un office de prière avec hymne acathiste à Saint Nicolas. Tous les fidèles ont chanté, alors que le miron s'écoulait de la main droite du saint, celle levée en signe de bénédiction. Le filet d'huile a laissé une trace huileuse sur une icône de papier.
Le service de presse a précisé qu'aucune des autres Icônes réalisées dans le même matériau et présentes à côté n'ont laissé voir de signe d'écoulement de miron.
Les gouttes de miron et le parfum se sont estompés durant les jours suivants, probablement parce que le grand nombre de de pèlerins venus de Belgique et des pays voisins pour vénérer l'Icône l'ont touchée.
Un grand nombre de maladies et d'épreuves de la vie ont été soulagées à
Bruxelles durant la semaine passée. Les fidèles croient que c'est le résultat des prières à saint Nicolas.
Le recteur de l'église va enregistrer tous les témoignages de gens qui ont reçu de l'aide via l'Icône myroblite.

* * * * * * * * *

On en parle en France :
http://france-russie-orthodoxie.blogspirit.com/


Autre Icône myroblite de saint Nicolas le Thaumaturge (en anglais):
http://www.orthodoxytoday.org/


L'huile de saint Nicolas de Myre (!! Je ne garantis pas du tout le contenu de ce site, je ne le mentionne que pour l'information sur l'huile en question, aussi célèbre et authentique que celle de sainte Walburge en Occident orthodoxe)
http://www.livingmiracles.net/Oil.html


Notre ami Vassili-Regis donne une précision de vocabulaire
Date: Thu, 27 Jul 2006 01:25:32 +0200
Newsgroups: fido.belg.fra.religion,fr.soc.religion
Message-ID: <44c7f9dd$0$19007$626a54ce@news.free.fr>

(et je corrige ma page suite à sa judicieuse remarque)
"Myrrhe ou miron ?
La myrrhe, c'est pour embaumer les morts; le miron, c'est comme le saint
chrême: un onguent parfumé exhalé par les reliques des saints et les
icônes. Il est de même nature, mais d'origine surnaturelle, que le saint
chrême appliqué au baptisé lors de sa chrismation"


La paroisse de la Nativité du Christ, à Antwerpen (Anvers)
http://www.archiepiskopia.be/Fra/Paroisse/Anvers.htm

dernières nouvelles (28/7) :
http://www.orthodoxie.com/2006/07/belgique_coulem.html
http://www.archiepiskopia.be/Fra/Nouvelles/2006/16072006.htm

Aucun commentaire: