"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

13 août 2006

In memoriam : 13 août 1996, Julie, Melissa et tous les enfants martyrs des pédophiles

Août 96, l'horreur absolue!
Le 13 août 2006, Neufchâteau arrêtait Marc Dutroux et consorts. Le 15, Sabine et Laetitia étaient sauvées. Mais le 17, on découvrait les dépouilles de Julie et Melissa. Début septembre, c'était au tour de celles d'An et Eefje. L'affaire Dutroux prenait une dimension nationale. Qu'est-il advenu de tout cela dix ans après? La Belgique s'est résolue à vivre de lancinants anniversaires, après que, le 24 juin 1995, Julie Lejeune et Melissa Russo eurent disparu à Grâce-Hollogne.
11/08/2006 0:00
lire la suite :
http://www.lalibre.be/article_print.phtml?art_id=300527


10 ans après le déclenchement l'affaire Dutroux, il en est encore en Europe qui n'ont toujours pas compris... Julie, Mélissa, Laetitia, Loubna, Ann, Eefje, et toutes ces autres victimes de l'horreur, seraient-elles mortes en vain? Et Sabine et les rescapées, salies, meurtries, survivantes pour rien?

Pays-Bas, pays très influent et puissant dans l'Union Européenne, pays déchristianisé en profondeur : on légalise un parti politique ouvertement pédophile (après la drogue, l'euthanazie, etc..)
Grèce, pays méprisé au niveau Union Européenne, et pays plutôt Chrétien : on aggrave les sanctions contre les pédophiles et les violences conjugales et familiales.
En 2 phrases, à moins d'être de mauvaise foi absolue, on voit la relation directe, de cause à effet, entre un choix philosophique dramatique et l'état catastrophique du pays, de la société, de la vie quotidienne de tout un chacun...
Quel exemple suivre, pour nous? Le néant de nos voisins?

(on pourrait rajouter la Pologne, quoiqu'hétérodoxe, parce que le nouveau gouvernement, ouvertement pro-vie, a dans sa coalition un parti qui veut carrément rétablir la peine de mort pour les pédophiles. Mais tuer n'est pas Chrétien.. voir à cet égard ce qui se passe en Russie, côté législatif)

Un Tribunal Néerlandais approuve un parti politique pédophile
http://www.lifesite.net/ldn/2006/jul/06071705.html
Par Hilary White
AMSTERDAM, 17 Juillet 2006 (LifeSiteNews.com) – Un tribunal à Den Haag [La Haye, capitale des Pays-Bas] a refusé d'interdire un parti politique envisagé, parti qui demande la légalisation de la pédophilie et de la pornographie enfantine.
La BBC rapporte que le PNVD, Parti de l'Amour Fraternel, de la Liberté et de la Diversité, a reçu le feu vert du juge HFM Hofhuis qui dit que le groupe a le même droit d'exister que n'importe quel autre parti politique.
Fin mai, des observateurs du monde entier avaient été sidérés par l'annonce qu'aux Pays-Bas, un groupe de pédophiles auto-proclamés cherchait à former un parti politique. L'annonce avait provoqué l'indignation, un sondage montrant que 82% voulaient que le gouvernement fasse quelque chose pour arrêter ce nouveau parti, pendant que 67% disaient que promouvoir la pédophilie devrait être illégal.
Le parti, dont on ne connaît que 3 membres, chercher à faire abaisser l'âge de la majorité sexuelle de 16 à 12 ans. Ils veulent légaliser la pornographie enfantine et la zoophilie. Ils argumentent en disant que les interdictions ne font que rendre les enfants "curieux" et ils cherchent à renverser tous les tabous sexuels qu'il subsisterait dans la société Néerlandaise.
L'agence de presse Associated Press rapporte que le juge Hofhuis a écrit dans le jugement : "La liberté d'expression... y compris la liberté de fonder un parti politique, doit être vue comme la base d'une société démocratique"."
"C'est le droit de l'électeur de juger de l'intérêt des partis politiques," a-t'il déclaré.
Les Pays-Bas ont été les pionniers de la légalisation de l'avortement et de l'euthanasie pour adultes et enfants, de la prostitution, de drogues récréatives "douces" et fut le premier pays à instituer un "mariage" homosexuel.

Voir un autre article de LifeSiteNews.com sur le sujet:
Pedophilia Party Launched in the Netherlands (Le parti politique pédophile est fondé aux Pays-Bas)
http://www.lifesite.net/ldn/2006/may/06053005.html
(c) Copyright: LifeSiteNews.com is a production of Interim Publishing. Permission to republish is granted (with limitation*) but acknowledgement of source is *REQUIRED* (use LifeSiteNews.com).


Grèce : L'Etat déclare la guerre à la pédophilie
http://news.ert.gr/en/8/19916.asp
08 Aug 2006 15:34:00
Par Mary Lou Tzempelikou




Anastasis Papaligouras, ministre Grec de la Justice




Sources: NET - ANA
Lors d'une conférence de presse ce mardi, Anastasis Papaligouras, ministre Grec de la Justice, a annoncé l'inclusion d'un amendement au projet de loi contre les violences domestiques, amendement visant à combattre les formes contemporaines de pédophilie. Auparavant, le ministre de la Justice avait présenté le projet de loi aux membres du Cabinet, projet qui avait déjà été soumis au Parlement.
"Quand le mal frappe à notre porte, le silence et l'inaction équivalent à la complicité," déclare le ministre, se référant à la pédophilie, face à laquelle, dit-il, on ne peut pas fermer les yeux. Parlant de la violence domestique, il a mis en exergue le fait qu'elle touchait une famille sur 3 en Grèce, un fait qui ne peut pas être toléré dans un Etat contemporain.
En particulier, le projet de loi considère les relations sexuelles forcées comme un crime de violence domestique, tout en interdisant les violences physiques contre les mineurs comme moyen de punition et admet la violence domestique comme preuve d'un mariage bancal. De plus, toutes ces règles s'appliquent aussi aux couples de fait.

Les peines sont :

* Jusqu'à un an de prison pour violence physique simple
* Jusqu'à 2 ans de prison pour violence physique aggravée
* Jusqu'à 10 ans de prison dans les cas où la violence a provoqué une grave incapacité physique ou mentale.

De plus, 6 nouveaux comportements criminels qui n'étaient pas considérés comme des actes punissables quand se produisant dans le cadre domestique sont à présent institués. Ainsi, les actes de violence domestique en présence de mineurs, ou sur des femmes enceintes, ou des gens qui ne savent pas se défendre d'eux-mêmes, telles les personnes âgées ou handicapées, seront punissables d'au moins 2 ans de prison.
Si la victime est mineure, alors la peine de prison sera argumentée jusqu'à au moins 10 ans d'emprisonnement dans les cas où il y a systématiquement de graves souffrances physiques, d'épuisement physique pouvant porter atteinte à la santé, et de douleurs psychologiques pouvant mener à de sérieux dégâts mentaux.
La même peine sera d'application pour le personnel employé dans les institution de bien-être social, lorsque leurs actes sont dirigés vers ceux qui leur sont confiés.
En même temps, le projet de loi prévoit du soutien aux victimes de violence domestique, de même que la participation active des corps et organisations, y compris la police, écoles, l'Eglise et d'autres.

Sévères peines pour les pédophiles.
L'article 342 du Code Pénal comportera un amendement contre la pédophilie, afin que les adultes commettant des actes obscènes sur des mineurs dont ils ont charge ou soin seront punis d'au moins 10 ans de prison si la victime a moins de 15 ans, et un peu moins si la victime a moins de 18 ans.
De plus, l'infraction sera considérée comme plus grave si le coupable est un membre de la famille résidant avec le mineur, un proche de la famille, un tuteur, un employé domestique, un membre du clergé proche du mineur, un psychiatre, un médecin ou une infirmière.
Pour finir, par cet amendement, quiconque offense la décence d'un mineur sera puni d'au moins 6 mois de prison, et tout contact indécent avec une personne de moins de 16 ans via Internet ou d'autres moyens de communications sera punie d'au moins un an de prison.
"Nous sommes guidés par l'angoisse et la colère des parents, étant nous-mêmes tous parents. L'Etat est déterminé à gagner cette bataille pour le salut de la société," a conclu Papaligouras.


Un dessin terriblement actuel, de la Gazet Van Antwerpen


Le pouvoir aux pédophiles : le vrai danger de la décision dingue d'un tribunal Néerlandais
http://www.city-journal.org/html/eon2006-07-19td.html

City Journal
Theodore Dalrymple
19 Juillet 2006

Dans le temps, la satire était un commentaire sur la vie, mais de nos jour, il semble que la vie soit un commentaire sur la satire. Comment pourrait-on autrement décrire la décision d'un tribunal Néerlandais d'autoriser le Parti de l'Amour Fraternel, de la Liberté et de la Diversité de se présenter aux prochaines élections?
Ce parti a été constitué par des pédophiles, et son programme politique consiste à abaisser l'âge du consentement aux relations sexuelles de 16 à 12 ans, la légalisation de la possession de pornographie enfantine, et des relations sexuelles avec les animaux (pour autant, bien entendu, qu'ils ne soient pas maltraités et ne souffrent pas suite à cela), de même que le droit légal d'émettre de la pornographie durant la journée et de la pornographie violente la nuit. Il veut aussi faire tomber le tabou au sujet de la pédophilie – un tabou que les portes-parole du parti prétendent s'être renforcé à cause de la condamnation de Marc Dutroux en Belgique, qui avait enlevé 6 filles pour en abuser sexuellement, en affamant et torturant à mort 4 d'entre elles. Peut-être ne se serait-il pas senti forcé de les tuer, soutien ce parti, si la pédophilie n'avait pas au préalable une si mauvaise réputation.
Le problème avec la décision du tribunal n'est pas qu'elle risque d'amener le Parti de l'Amour Fraternel au pouvoir. Il y a peu de chance que le parti ne parvienne à atteindre les 5 % de voix requis pour obtenir une représentation parlementaire. Pas plus que ce n'est probable que cela encourage nombre de Néerlandais à changer leurs pratiques sexuelles, bien que sur le long terme, cela puisse encourager l'expérimentation précisément du fait que cela a brisé un tabou.
Mais la décision de la cour creuse de manière bien plus grande encore le dangereux fossé entre le "pays légal" et le "pays réel". D'après un sondage, 82 % de la population des Pays-Bas veut que le parti soit interdit, et cette grande majorité ne saurait pas se composer uniquement de Calvinistes "col-montés". Ce n'est pas comme si la société Néerlandaise était intolérante et n'offrait aucune sorte de possibilité d'expression pour la différence sexuelle, ou comme si elle prescrivait un code sexuel inflexible. Mais même les Néerlandais libéraux sentent visiblement que la société doit tracer quelque part une ligne à ne pas franchir.
Les tribunaux n'existent pas simplement pour codifier les préjugés de la population, bien sûr, aussi forts puissent-ils être. Cependant, quand les jugements des tribunaux sont si radicalement déconnectés de la sensibilité morale de la population, la loi se discrédite d'elle-même et perd la légitimité qui représente 9/10ème de son pouvoir. Il y a alors un risque de rupture de la loi et de l'ordre, et de violentes réactions politiques. Il n'est pas surprenant qu'un des dirigeants du Parti de l'Amour Fraternel aie récemment dû s'enfuir du camping pour caravanes où il se trouvait.
Il y a un autre problème tenace à propos de la manière dont les Pays-Bas sont dirigés dans les circonstances présentes. Si une société ne sait pas se protéger elle-même des activités d'une poignée de pédophiles dont la capacité à la menacer par la violence est limitée, comment se protégera-t'elle (et sur quelle base?) contre les activités d'Islamistes bien plus nombreux, déterminés et dangereux? Est-ce que cette décision sera considérée avec le temps comme rien qu'une nouvelle phase dans le long suicide Néerlandais?

Article relevé par ce site Orthodoxe :
http://www.orthodoxytoday.org/articles6/DalrymplePedophile.php


Très sainte Mère de Dieu,
saint Jean Maximovitch notre père,
veillez sur nos enfants, protégez notre pays!

1 commentaire:

Personne a dit…

DAILYMOTION DONNE ACCES A LA PORNOGRAPHIE POUR LES ENFANTS

L'HYPOCRISIE DE DAILYMOTION
Certains membres de Dailymotion envoient régulièrement des vidéos pornographiques que les enfants peuvent voir à loisir jusqu'à ce que Dailymotion se décide à les envoyer dans la partie sexy réservée aux adultes ou ils peuvent quand même voir des photos pornographiques ! J'admire leur hypocrisie en conseillant aux membres de ne pas poster ces vidéos alors quils leurs offrent un espace pour qu'ils puissent s'y installer à loisir , en offrant la possibilité à tout le monde d'admirer leur album photos ! Etant donné qu'il n'y a pas d'autre entée sur le site pour poster des vidéos , d'une part, ils leur disent de ne pas les poster et par ailleurs ils les invitent à le faire en leur offrant un espace réservé à cet effet !
Ne vaudrait-il pas mieux qu'ils désactivent leur compte dès la première vidéo pornographique , plutôt que de les encourager à continuer ?
http://jesuispersonne.blogspot.com/