"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

29 août 2006

L'antisémitisme fait Führer en Inde

Jeu de mot douteux? Moins en tout cas que la triste réalité. Au vu des déclarations récurrentes des dirigeants actuels de l'Iran (et de certains autres Etats ou communautés sous la direction de fanatiques se déclarant musulmans), on se serait attendu à ce que ça se passe chez eux. Hé bien non : c'est en Inde.

La svastika est un emblème Hindou, pas Chrétien. Les Nazis
(Nationalsozialistische Deutsche Arbeiterpartei, Parti National Socialiste des travailleurs allemands) représentant avec les Communistes ou Bolcheviks (Parti International Socialiste) le sommet du "raffinement" de la mise en pratique de l'idéologie athée, n'ont jamais rien eu en commun avec les Chrétiens. Rien. Jamais. Quoiqu'hors de l'Eglise du Christ (Orthodoxie), en Allemagne, c'est un fait historique, une majorité de ceux se déclarant "Chrétiens" les a officiellement rejoints, comme une partie en fera amende honorable dès.. 1946..
(une minorité bien réelle luttant et étant persécutée).
Passons et regardons nos propres erreurs, même si d'un autre niveau, et revenons à cette svastika.

Ce symbole Hindou détourné de son sens premier, comme tout un fatras ésotérique très hétéroclite, "ornait" les engins de mort et les emblèmes des Nazis. Paraphrasant le chanteur Bono, du groupe de pop-rock Irlandais U2 - "Charles Manson has stolen this song from the Beatles, we steal him it back" (Elter Skelter) - en Inde, ça donne : "Hitler nous a piqué notre svastika, nous le repiquons, lui!" Voilà l'affligeant résultat, hallucinant de bêtise :


Mercredi 23 août 2006, 09h51
Un nouveau restaurant porte le nom d'Hitler à Bombay.
http://news.yahoo.com/s/ap/20060823/ap_on_fe_st/hitler_eatery_1
Article en anglais par Aijaz Ansari, Associated Press



Résumé :
Puneet Sablok, le patron du resto', insista et continua de le faire, avant le résultat de pressions internationales (voir plus bas), que ce n'était que pour attirer l'attention de la clientèle... même si cela choquait la communauté Juive de Bombay.

L'actuelle présidente de l'Inde, Sonia Gandhi, n'est pas le Mahatma Gandhi. Voyez les innombrables persécutions dont sont victimes les Chrétiens dans ce pays-continent que les media persistent à prétendre "la plus grande démocratie du monde". Le dirigeant de la section de Bombay du parti au pouvoir, m. Sudhir Jadhav, a déclaré que "les gens faisaient un problème pour rien avec cette histoire". Rajoutant "qu'ils n'avaient pas l'intention de manifester à l'extérieur du restaurant ni de lui demander de changer de nom." Une "bonne gestion" de la paix publique version antisémitisme, suite logique de l'anti-Christianisme ouvertement déclaré. Si chez nous, un restaurant blasphémant Dieu serait soutenu par tout le gratin des intellos et de la médiacraSSie, il est clair qu'un début de semblant de similaire provocation contre la communauté Juive vaudrait le (mérité) bûcher judiciaro-médiatique pour ses initiateurs. Pas là-bas. Du moins... pas spontanément.

*-*-*-*

Alors à New-York, un grand lobby Juif, l'Anti-Defamation League, a lancé une campagne et relayé les protestations émises par le petite communauté Juive de Bombay.
Abraham Foxman, président de l'ADL, a déclaré : "Adolf Hitler a présidé au meurtre de six millions de Juifs et d'autres dans sa tentative de dominer le monde. L'imagerie nazie utilisée par le restaurant 'La Croix de Hitler' dénigre la mémoire des victimes et rend un mauvais service à la communauté de Bombay en minimisant les horreurs de l'Holocauste".

Dans une entrevue télévisée à CNN-IBN, le proprio avait dit "Nous voulions juste donner un nom différent. C'est la raison principale".
Dénonçant "l'ignorance et l'incapacité à comprendre ces événements historiques", M. Foxman a estimé que le propriétaire du restaurant devait "être éduqué sur les horreurs de l'Holocauste et de Hitler". "Nous appelons les responsables du gouvernement Indien à s'assurer que la communauté de Bombay reçoit un juste enseignement des événements de la Seconde guerre mondiale".
Quand on a vu la remarque du dirigeant local et le comportement législatif, policier, judiciaire, et même criminel, contre les non-Hindous et non-musulmans en Inde, on se doute bien que même s'il est soulagé par le changement de nom annoncé, m. Foxman pourra encore attendre longtemps pour la suite...
4.500 des 5.500 Juifs vivant en Inde habitent Bombay. Et on n'y entend jamais parler d'eux - pas plus que des Chrétiens - comme étant "source de violences", etc...










Car si le souhait éducatif de m. Foxman a peu de chances d'aboutir, les intérêts économiques, parfois, permettent de faire changer des choses. Quand on touche au porte-feuille, il y a bien des opinions qui changent... Aussi vu les pressions internationales - d'Allemagne, d'Israël et des Etats-Unis -, le patron du restaurant finit par accepter de changer le nom de son établissement, déclarant à présent qu'il ne veut pas faire de commerce en choquant les sensibilités.
"Djeeeez! Have you seen the light?" ("The Blues Brothers").

http://in.news.yahoo.com/060824/210/66xm1.html
http://news.yahoo.com/s/nm/20060824/od_nm/india_hitler_dc_1

Prions pour que l'Inde moderne, née par une révolution non-violente, revienne plutôt aux bons sentiments de son père fondateur, le Mahatma Gandhi, et finisse par s'ouvrir au Christ, Qui est Dieu, ce Dieu Unique Qui est Amour (1 Jn 4,8). On ne bâtit pas une nation sur la violence et la haine, qu'elle soit dirigée vers les communautés de l'intérieur ou vers ses voisins ou vers qui que ce soit.

"VIVRE SIMPLEMENT POUR QUE D'AUTRES PUISSENT SIMPLEMENT VIVRE"
GANDHI

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Pour information, Gandhi était pro Hitler . Il a failli s'allier aux nazis par haine des Anglais. Heureusement que certains révolutionnaires de l'indépendance et d'autres ont tout fait pour l'en dissuader.
Et ce n'est pas Gandhi qui a fait l'Inde moderne, il a plongé ce pays dans 50 ans d'obscurantisme en mettant tout le monde au rouet et en refusant toute industrie.
La croix gammée n'est pas la même que la croix svastique indienne : les branches sont tournées dans l'autre sens.