"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

22 septembre 2006

Orthodoxie de Rite Occidental [Antioche] : son histoire, sa validité et son opportunité.

http://www.saintpeterorthodox.org/write.htm

Article reproduit du Journal "FOCA/F.r.o.c", Fellowship of Orthodox Christians in America
Article d'Annette Milkovich


Le père Paul W. S. Schneirla, professeur d'Histoire de l'Eglise et d'Ancien Testament, prêtre de l'église Orthodoxe Saint-Mary à Brooklyn, New York (Juridiction d'Antioche), et Vicaire-Général du Rite Occidental dans l'Archidiocèse Chrétien Orthodoxe Antiochien d'Amérique du Nord, converti à l'Orthodoxie il y a plus de 50 ans, venant du Protestantisme.

Le p. Schneirla n'avait jamais entendu parler de "l'Orthodoxie de Rite Occidental" jusque dans les années 1950, lorsqu'il visita une communauté de Rite Orthodoxe Occidental dans la juridiction Orthodoxe Roumaine à Paris, France.

Frappé par cette facette peu connue reflétant l'universalité de l'Eglise Orthodoxe, et la considérant comme une idée créative avec des possibilités, le p. Schneirla étudia son arrière-plan et sa validité. Actuellement, il est considéré comme l'autorité sur l'Orthodoxie de Rite Occidental, et a intensivement écrit et donné des conférences.

En tant que prêtre au sein de la juridiction Antiochienne Orthodoxe aux Etats-Unis d'Amérique, depuis près d'un demi-siècle, il a finalement influencé le métropolite Anthony Bashir (de bienheureuse mémoire) pour permettre à des congrégations de continuer les Offices de Rite Occidental (avec des Offices convenablement réalisés). Ceci fut réalisé avec l'entière bénédiction de feu le patriarche Alexander III (Tahan) d'Antioche.

Dans l'entrevue suivante, le p. Schneirla nous donne les origines et le développement de l'Orthodoxie de Rite Occidental.

Q. Est-ce que l'Orthodoxie de Rite Occidental est historiquement valide?

R. L'Orthodoxie de Rite Occidental est historiquement valide, parce qu'avant le Grand Schisme de 1054, le Christianisme d'Orient et d'Occident jouissaient de la pleine unité et avaient une Foi Chrétienne commune bien que des liturgies différentes. La validité canonique est basée sur la réalité pré-schismatique et dénier cette validité serait hérétique.

Q. Qui sont les Orthodoxes de Rite Occidental?

R. Après 1054, le Rite Occidental a commencé à être principalement identifié avec les Églises Catholique-Romaine, Anglicane-Épiscopalienne, et quelques autres Églises Chrétiennes Occidentales. Pour cette raison, les Orthodoxes de Rite Occidental sont en général des convertis des Églises Catholique-Romaine et Anglicane-Épiscopalienne qui veulent retrouver le passé de quand il y avait unité de la Foi. Ils veulent être Orthodoxes, mais ne veulent pas que dans le processus, ils soient obligés à adopter une culture et des formes liturgiques non-familières. Dans un contexte plus large, par exemple, nul n'a jamais suggéré que les Jacobites, les Coptes et Arméniens, etc, seraient requis d'abandonner leurs rites lors de leur retour dans l'Orthodoxie.

Q. Est-ce que les convertis ne seraient pas satisfaits avec le Rite Oriental?

R. En parlant de "Rite Oriental", il faut se rendre compte que nous ne sommes plus en présence d'un "Rite Oriental" unique dans ce pays. Il y a des différences entre le Byzantin Grec et le Byzantin Slave, et à l'intérieur de chaque groupe. Donc, en réponse à votre question, certains convertis sont satisfaits et certains peuvent ne pas l'être. Permettez-moi de l'exprimer différemment. Vos lecteurs connaissent l'amour tenace que les Orthodoxes d'Europe Orientale ont pour leur forme liturgique traditionnelle. N'est-il pas raisonnable d'admettre que la plupart des adhérents à une forme liturgique occidentale auraient les mêmes sentiments? En tant que convertis, ils acceptent les corrections nécessaires pour être dans l'Eglise Orthodoxe, mais ils ne veulent pas rejeter tout leur passé. Ce n'est qu'après avoir été corrigé pour se conformer en tous les points essentiels à l'enseignement Orthodoxe que le Rite Occidental peut être restauré à sa place légitime, au sein du trésor de la dévotion et de la spiritualité Orthodoxe.

Q. Pourriez-vous donner quelques exemples de "corrections" pour se conformer aux points essentiels de l'enseignement Orthodoxe?

R. La Foi et le Rite doivent correspondre. La plus importante "correction pour se conformer" est la récitation du 3ème paragraphe du Credo. Les Catholiques-Romains, Anglicans et autres Églises d'Occident incluent l'erroné Filioque, qui a été ajouté au Credo en 589 [1]. L'Orthodoxie s'en tient à la formulation originale, qui affirme que l'Esprit-Saint procède "du Père". Dans le Filioque, les Catholiques-Romains, Anglicans et autres Église Occidentales insistent que le Saint-Esprit procède "Du Père et du Fils". [Jean 15,26]

Q. Est-ce une différence majeure?

R. Peut-être pas pour les Catholique-Romains, Anglicans et autres Églises Occidentales, mais les Orthodoxes voient le Filioque comme une distorsion majeure de la doctrine de la Trinité divinement révélée à l'Église. Le Filioque réduit le Saint Esprit à un "second couteau" dans la Trinité. Dans l'Orthodoxie (et c'est le point important), toutes les actions divines sont comprises comme étant la double opération des "deux mains de Dieu, le Fils 'attirant' et le Saint-Esprit "donnant les moyens'." Par Ses deux mains, le Père nous attire en Son éternelle Étreinte.

Q. Puisque la plupart des Orthodoxes de Rite Occidental étaient (ou étaient censés être) Catholiques-Romains ou Anglicans, voyons un peu les croyances principales qu'ils doivent abandonner. D'abord, les Catholiques-Romains.. quelles croyances doivent-ils abandonner, en dehors de l'erroné Filioque?

R. Les Catholiques-Romains doivent abandonner la croyance en "l'infaillibilité du pape", la "doctrine des mérites", et la "doctrine de l'Immaculée Conception". Ce sont les principales à évacuer. Ce qui a été tenu en commun (la grande majorité des points de foi) n'a pas besoin d'être corrigé.

Q. Et pour les Anglicans-Episcopaliens, quelles sont les points spécifiques?

R. Ils sont plus importants. La meilleure source à laquelle je pense, qui décrit ces points spécifiques, ce sont les recommandations dans un rapport préparé et publié par un "Comité Spécial du Saint-Synode de l'Église Orthodoxe de Russie pour étudier les questions au sujet de la réception d'Anglicans et de Vieux-Catholiques dans la Communion de l'Église Orthodoxe."
Il sera intéressant de savoir pour votre organisation (du fait de son arrière-plan russe) que ces recommandations du comité étaient la réponse du Saint-Synode à une requête de l'archevêque Tikhon (récemment canonisé) alors qu'il était Hiérarque dirigeant en Amérique du Nord. L'archevêque Tikhon avait demandé une guidance concernant les Épiscopaliens qui avaient été convertis à la Foi Orthodoxe.

Les recommandations que Tikhon a reçues du Saint-Synode au début du 20ème siècle étaient titrées "observations" et comprenaient 2 parties : (1) ce qui DEVAIT être "retiré" du Livre Anglican de Prière Commune (édition 1892) et (2) ce qui devait y être "inséré".

Les choses qui doivent être "enlevées" du Livre Anglican de Prière Commune sont : (1) les "39 Articles de la Confession de Foi Anglicane", (2) le Catéchisme avec ses enseignements Protestants à propos des Sacrements, (3) le Filioque du Credo, (4) l'idée que la Sainte Ecriture est la seule source d'enseignement de la Foi, puisque l'Orthodoxie maintien que les sources sont la Sainte Ecriture et la Sainte Tradition.

Les choses qui doivent être "insérées" dans les textes des prières et rites sont : (1) croire dans le changement des Saints Dons devenant Corps et Sang du Christ, (2) croire en dans la signification sacrificielle de l'Eucharistie, et (3) croire en l'établissement divin de la prêtrise; le droit caractéristique du prêtre à offrir le sacrifice non-sanglant.

Dans tous les Offices, des prières doivent être insérées, adressées à la Bienheureuse Mère de Dieu, aux Anges et aux Saints, avec glorification et invocation de leurs prières. Les prières pour les morts doivent aussi être insérées.

Les Rites manquant doivent être insérés : Sacrement de Pénitence, d'Onction de l'Huile et de l'Onction. Le Rite de Consécration des églises doit aussi être inséré. Pour finir, les Icônes doivent être introduites.

Q. Qu'en est-il quant à la réception dans l'Église de clergé déjà ordonné?

R. Au sujet de la réception en général de l'Église Anglicane, le Comité Spécial du Saint-Synode proposa (en attendant un jugement final de l'Église sur la question) d'offrir une nouvelle "Ordination sous condition".

Q. Rien que par sa demande de guidance, Tikhon a montré son désir d'être un évangélisateur lorsqu'il était archevêque d'Amérique du Nord. Est-ce correct?

R. Tikhon était certainement ouvert à ceux qui s'approchaient de l'Église Orthodoxe. Il avait prévu que dans une Amérique pluraliste, il y aurait une opportunité d'évangélisation. Permettez-moi de vous lire un extrait de son "Sermon d'Adieu" : "... la Lumière de l'Orthodoxie n'est pas allumée pour un petit cercle de gens. Non, la Foi Orthodoxe est Catholique; c'est le Commandement de Son fondateur : 'Allez de par le monde.. ' (Marc 16,15). Dès lors, il est de notre devoir de partager nos trésors spirituels, notre vérité, notre lumière, et notre joie, avec ceux qui n'ont pas ces dons..."

Tikhon a été canonisé en octobre 1989 et nous l'avons déjà choisi comme "saint patron" du Vicariat de Rite Occidental.

Q. Combien y-a-t'il d'Orthodoxes de Rite Occidental dans l'Archidiocèse Antiochien?

R. [Chiffres de 1990; ndt] Plus de 10.000 âmes, majoritairement dans le sud de la Floride. Nous avons des paroisses, missions et centres d'information enregistrées aux endroits suivants : Floride (4), New Jersey (1), Canada (2), Oregon (1), North Dakota (1), Californie (2), Texas (1), et Nouveau Mexique (1).

Cependant, depuis la Convention de l'Archidiocèse en 1989, des paroisses ont commencé à Santa Fe, Nouveau Mexique; Omaha, Nebraska; et Denver, Colorado. Cette dernière est administrée par le p. Alexi Young, longtemps éditeur d'Orthodox America. Il a un esprit très missionnaire et est convaincu que pour obtenir du succès en Amérique, une mission doit inclure le Rite Occidental.

Q. Est-ce que d'autres juridictions en dehors de l'Archidiocèse Antiochien ont des paroisses de Rite Occidental?

R. L'OCA [Église Orthodoxe en Amérique] n'en a pas, mais il y a des paroisses de Rite Occidental soutenues par l'Exarchat du Patriarcat de Moscou, par l'Église Orthodoxe Russe Hors Frontières, et, comme mentionné auparavant, le Patriarcat de Roumanie a une communauté étendue, centrée à Paris [ne fait plus partie de la métropole roumaine depuis une dizaine d'années; ndt].

Q. En dehors de Catholiques-Romains et d'Anglicans-Épiscopaliens, y-a-t'il d'autres Chrétiens de Rite Occidental à s'être approchés de l'Église Orthodoxe pour réception?

R. L'Église Catholique Polonaise, qui a rompu sa communion avec l'Église Épiscopalienne suite à l'ordination de femmes, s'est approchée de l'Archidiocèse Antiochien. C'est un groupe qui s'est séparé de l'Église Catholique-Romaine en 1897. Cette Église a 282.000 membres en 162 paroisses et 5 évêques. Les membres de la Commission de Rite Occidental sont actuellement en dialogue avec l'Église Nationale Polonaise. [2]

Q. Y-aura-t'il le moindre débat au sein des juridictions Orthodoxes qui n'ont pas de paroisses de Rite Occidental si ou lorsqu'une demande de réception sera faite?

R. Certains au sein de ces Églises peuvent souffrir d'esprit de clocher et d'ethnocentrisme, et par conséquent ne pas être du tout d'esprit évangélisateur quand bien même une opportunité se présenterait. Mais en général, il y a une réponse pastorale créative. Avec optimisme, de plus en plus de gens pourront être restaurés à la Foi Orthodoxe.

Q. Quelle est la différence immédiate que l'on constaterait en participant pour la première fois dans une paroisse de Rite Orthodoxe Occidental?

R. Le Rite Occidental est toujours en langue vernaculaire; il est plus concis, plus direct, et a une plus grande participation de la congrégation.

Q. Existe-t'il quelque communauté monastique de convertis qui utilise le Rite Occidental?

R. Oui, il y en a une, qui est appelée "Saint-Luke's Priory" et qui se trouve à Stanton, New Jersey. Ils ont un intéressant périodique appelé Credo ("Je crois"), publiant des sujets d'intérêt pour l'Orthodoxie de Rite Occidental. [3]

Q. Est-ce que le Rite Occidental développe ses capacités?

R. A vrai dire, ce n'est certainement pas un mouvement de masse. A cet égard, il faudrait faire remarquer que le budget a été très limité, les ouvriers peu nombreux, et que la plupart des progrès enregistrés sont d'actions spontanées et en auto-suffisance.

L'article ci-dessus est paru dans le "Russian Orthodox Journal." Novembre 1990.

[notes du traducteur
1) En réalité, le drame de l'hérésie du "Filioque", était déjà née un siècle plus tôt, en 461, en Espagne, comme en témoignent les courriers de réprobation de saint Léon le Grand, courriers restés sans réponse. L'Espagne sera le premier pays à succomber à l'arianisme dans la seconde moitié du premier millénaire, suite logique du "filioque".
2) Entretemps, cette Église Catholique / Nationale Polonaise n'est plus dans la Communion de l'Église Orthodoxe.
3) Entretemps, plusieurs communautés monastiques de Rite Orthodoxe Occidental sont nées ou ont été reçues dans l'Église Orthodoxe Russe Hors Frontières, utilisant d'autres Rites que ceux du Vicariat Antiochien :
Saint-Petroc ("usus Cascadae", Saint-Colman Prayer Book, adaptation Sarum)
http://www.orthodoxresurgence.co.uk/Petroc/
Christminster (OSB) (Bénédictins Orthodoxes
, ancien Rite bénédictin)
http://www.christminster.org
et le Prieuré Holyrood d'Avondale (Floride, OSB) (Bénédictins Orthodoxes, ancien Rite bénédictin). Voir infos/photos sur la "Ligne du Temps"

Aucun commentaire: