"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

18 septembre 2006

Orthodoxie & Islam : analyse sans oeillières, réponse spirituelle et patristique

[note importante : les photos sont citées de leur site d'origine et appartiennent à leurs auteurs]

C'est un constat aussi vieux que le Christianisme : ceux qui vivent selon le monde parlent selon le monde, avec des oeillières que leurs afficionados estiment appropriées. Les provocations font partie de la manière de fonctionner de leur "business". Aucun d'entre eux, absolument aucun, n'ayant vraiment soumis sa vie au Christ, ils n'agissent que selon leurs penchants. Quand on se prive volontairement de la Lumière de Dieu, on reste dans les ténèbres. La volonté de Dieu est absente dans le coeur. Et certains ont même osé prétendre être remplaçants de Dieu sur terre, et c'est "doctrinalement" qu'ils ont eu cette prétention ["vicaires" – à savoir celui qui tient la place de Dieu!]
Ce qui fait qu'en bonne logique, vu que le monde voit les prétendus remplaçants de Dieu se comporter abjectement depuis tant de siècles, ce même monde ne parvient pas à croire au Dieu Unique. L'usurpation a un prix terrible.

Pour comparer entre le vrai et le faux, voyons un exemple récent de ce qu'ils font, les pratiquants du "faux", en prenant "ce dont le monde entier parle ce matin" – au lieu de parler de Dieu et de L'adorer, bref un exemple de comment des humains détournent les autres humains de la seule chose qui importe pour parvenir au bonheur...

stmaterne.blogspot.com/2006/09/manip-tempte-dans-un-bnitier-grenades

http://www.moinillon.net/post/2006/09/16/Manuel-II-et-Benoit-XVI
http://chattablogs.com/aionioszoe/archives/039716.html

et voilà ce qu'un non-évènement pareil continue de déclencher :
(j'ai d'excellents copains Musulmans et je peux vous affirmer qu'ils ne se reconnaissent pas dans tout ce foutoir que l'on voit à la télé, du Pakistan à l'Afrique)

Cinq églises de Cisjordanie visées par des cocktails Molotov

Cinq églises de Naplouse, en Cisjordanie, et de Gaza ont visées par des cocktails Molotov et des coups de feu tôt samedi, sans faire de victimes, selon des ecclésiastiques et des témoins. Un groupe jusqu'alors inconnu, les "Lions du monothéisme", a revendiqué ces attentats en parlant de protestation contre les propos du pape Benoît XVI sur l'Islam. 16/09/2006 0:00
Lire la suite : http://www.lalibre.be/






























































Une religieuse Italienne abattue en Somalie
Dimanche 17 Septembre 2006
http://news.yahoo.com/s/ap/20060917/ap_on_re_af/somalia_nun_killed
AP - 12h10 GMT - 26 minutes ago
MOGADISHIO, Somalie - Une religieuse Italienne a été mortellement atteinte dans l'hôpital. où elle travaillait, on rapporté ce Dimanche des témoins oculaires.

Deux personnes ont été arrêtées en relation avec la fusillade, d'après la milice Islamique qui contrôle Mogadiscio.

"La religieuse a été abattue de dos", dit le dr. Mohamed Yusuf, qui a été témoin des tirs à l'hôpital "S.O.S".
"Elle est morte de ses blessures."


Le garde de la religieuse a aussi été abattu, ont rapporté à "Associated Press" les médecins de l'hôpital.


(Paix à son âme!)









Reuters – Samedi 16 septembre 2006, 18h43 ET
Des étudiants de l'école Islamique 'Jamia Nuria Islamia' chantent des slogans dans les rues de Dhaka durant une manifestation de protestation contre un commentaire émit par le pape Benoît, Dhaka, 16 septembre 2006. (Rafiqur Rahman/Reuters)

Bravo, fieu, comme fouteur de bazar, t'es vachement "inspiré"!


"La religion, c'est de la nitroglycérine"





http://www.la-croix.com/afp.static/pages/060917223747.e5rlx4qs.htm



Alors on ouvre son parapluie....





(c'est une trop lourde responsabilité, le port du parapluie, qu'il faut que quelqu'un d'autre le fasse à sa place? :-)






On s'angéluse dans les non-excuses :




http://news.yahoo.com/s/nm/20060918/ts_nm/pope_islam_dc


et on tourne autour du pot en disant regretter sans s'excuser, et ça n'arrange pas encore tout, les plus violents ne voulant pas qu'on parle d'eux de la sorte sans continuer à menacer d'user de leur violence...

AFP - Benoît XVI présente ses regrets au monde musulman mais pas ses excuses
Dimanche 17 septembre 2006, 20h31
Par Jean-François LE MOUNIER
http://fr.news.yahoo.com/17092006/202/benoit-xvi-presente-ses-

http://www.dhnet.be/

http://www.20minutes.fr/

http://permanent.nouvelobs.com/


La remarque du pape inquiète les Chrétiens du Moyen-Orient
Par ANNA JOHNSON, Associated Press Writer
AP - 18/9/2006 - 26 minutes ago
http://news.yahoo.com/s/ap/20060918/ap_on_re_mi_ea/muslims_pope

Promesse de "Djihad" en réaction au discours du pape
"Nous briserons la croix et répandrons le vin ... Dieu aidera les Musulmans à conquérir Rome... Dieu nous permettra de leur trancher leurs gorges, et de faire de leur argent et de leurs descendants la prime pour les moujahideen..."
Reuters - 18/9/2006 - 5 minutes ago
http://news.yahoo.com/s/nm/20060918/ts_nm/pope_islam_qaeda_dc


Car même des athées convaincus (parce qu'ils n'ont jamais vu la véritable Église, là où ils vivent) en arrivent à des interrogations censées :
http://www.liberation.com/
"Faillible"
Par Jean-Michel THENARD
QUOTIDIEN : Lundi 18 septembre 2006 - 06:00

Comme on est un chef d'État (même si on joue à autre chose), on a le soutien des chefs d'États de "son camp" et on fait jouer ses ambassadeurs (et les pressions économiques) pour obtenir que ceux de "l'autre camp" soutiennent à leur tour, ou au moins se déclarent "satisfaits par l'explication".... Que tout cela est pitoyable.

Propos du pape sur l'islam: Mohammed VI rappelle son ambassadeur au Vatican
MAROC - 16 septembre 2006 - par AFP
http://www.jeuneafrique.com/

Pitoyable, terrible, dramatique, mais simplement "conforme à ce monde". Tout ce tumulte du monde, c'est le monde tel qu'il est vécu hors de Dieu, ce n'est pas de Dieu. Car voilà ce qu'on en dit, dans l'Église du Christ, comment, éclairés par l'Esprit Saint, on y réfléchit et on y agit :


LE PAPE ET L'ISLAM: LE CHOC DES SÉCULARISMES
http://www.orthodoxengland.btinternet.co.uk/popeisla.htm

"et la lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point saisie"
(Jn. 1, 5)

Lorsqu'un empereur Chrétien Orthodoxe de Constantinople, au 14ème siècle, qui avait perdu la plus grande partie de son territoire et de ses sujets dans les dévastations menées par les envahisseurs Musulmans, ne voit rien de bon en Mahomet, on peut comprendre son point-de-vue. Cependant, lorsqu'un pape du 21ème siècle le cite, nous pouvons comprendre que les Musulmans protestent contre la citation qu'il a prononcée dans le contexte contemporain.

Le contexte contemporain, c'est que les pays musulmans ont été envahis par des forces Occidentales. En général, les Musulmans ne sont plus les agresseurs, mais les agressés, et ils se comportent comme les victimes outragées dans le monde entier le font toujours, avec des représailles brutales. Bombardés à Gaza et au Liban où ils ont vécu dans des camps de réfugiés depuis près de 60 ans, occupés en Irak et en Afghanistan, insultés par l'ancien dirigeant Italien qui appelait l'invasion occidentale de ces pays une "Croisade", les Musulmans ont le droit de se sentir mécontents. Cependant, les Musulmans qui brûlent une effigie du pape Benoît XVI et menacent de mort [et destruction] églises et prêtres dans leurs pays nous rappellent les fanatiques Musulmans qui ont protesté à Londres au début de cette année, avec le slogan : "Mort à ceux qui disent que l'Islam est violent".























Il est en effet extraordinaire qu'un pape de Rome, supposé infaillible, commette une telle gaffe. (Bien sûr, on nous répondra que ses réflexions ont été faites "ex-cathedra" – son infaillibilité a une clause échappatoire). Le Catholicisme-Romain institutionnel a une longue histoire de violence. En fait, il a été marqué par la violence dès son début, au 11ème siècle. Que ça soit en Sicile, dans les Îles Britanniques, dans la Péninsule Ibérique, en Terre Sainte, Chypre, Europe centrale et orientale, ou dans le sud-ouest de la France, les Croisades n'étaient jamais que de simples Djihads Catholiques-Romains, tuant probablement plus de Chrétiens Orthodoxes et de Juifs que les Musulmans ne l'auront fait, et ruinant assurément des relations autrement relativement cordiales entre les colons Musulmans en Terre Sainte et les résidents Chrétiens Orthodoxes natifs des lieux.

L'on pourrait aussi mentionner l'Inquisition ("Tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens") [*], les "Guerres de Religion" du 16ème siècle, l'oppression des Orthodoxes par l'impérialiste Pologne au 17ème siècle et l'arnaque spirituelle de l'Uniatisme qui s'en est suivit, ou les massacres d'Orthodoxes au 20ème siècle en Bosnie et Croatie (dont les responsables du génocide ont reçu refuge au Vatican en 1945 et ensuite été tranquillement transférés dans la Catholique Argentine et la Fasciste Espagne, où ils sont morts de vieillesse). Le fait que Paul Touvier, celui qui haïssait les Juifs dans le régime de Vichy, a été caché pendant près de 50 ans dans des monastères catholiques-romains en France et n'a été découvert que dans les années 1990 n'est pas non plus à l'honneur du Vatican.

Malheureusement, la violence et l'oppression du Vatican ont continué jusqu'à nos jours, avec l'oppression des Orthodoxes par les Catholiques-Romains en Pologne, Slovaquie, Ukraine, Croatie (de nouveau) et à présent au Kosovo. Alors pour un pape de Rome, se plaindre à propos de la violence dans une religion, ce n'est rien d'autre que de l'hypocrisie. En effet, ce n'est pas plus "rationnel" que la logique des djihadistes Musulmans. Quoique par égard à la personne du pape, il doit être dit qu'il est seulement l'otage ou le captif de l'Institution et du "rationalisme" occidental, qu'il représente.

Et il est inutile pour le monde Protestant de se moquer. Le Catholicisme Institutionnel a semé ses crimes d'Amérique Latine jusqu'en Indochine, mais le Protestantisme a aussi ses crimes. Ainsi, au 19ème siècle, les gouvernements et les intérêts commerciaux Britanniques ont fondé un Empire mondial, sous le prétexte d'apporter l'Evangile aux "indigènes". Cet Empire a exploité, appauvri et aigri ses peuples soumis dans le monde entier. Il n'y a à peu près qu'en Afrique que des "indigènes" ont reçu l'Evangile, la seule justification possible pour cet Empire. Même ici, cependant, les Africains doivent encore de nos jours séparer l'Evangile de ses apparats culturels occidentaux. Au 20ème siècle, l'Empire Britannique s'est effondré, pour se retrouver remplacé par un autre Empire Protestant, l'Américain. Ici aussi, la justification a été une mission "civilisatrice", utilisant ironiquement les mots "libertés" et "démocratie" pour justifier l'oppression.

En réalité, la "démocratie" existe à peine dans les États occidentaux, avec leurs gouvernements minoritaires, qui agissent sans tenir compte des vues de leurs peuples. Culturellement, même la démocratie occidentale symbolique ne s'exporte pas sans la mentalité Protestante individualiste. (Ceci explique pourquoi les pays les plus démocratiques au monde sont la Scandinavie et la Suisse, parce qu'ils sont les pays les plus "purement" Protestants par tradition culturelle). Il est notoire que la moitié des missionnaires Chrétiens du monde, qui aujourd'hui sont Américains, voient aussi leurs succès limités aux pays qui ont subi une américanisation durant les 50 dernières années – Amérique Latine, Corée du Sud, Philippines, etc.. Leur "Evangile" aussi fait toujours partie d'une culture occidentale compromise et profondément séculière.

Les actuels "Croisés" à mentalité Protestante présents en Irak et Afghanistan devraient maintenant avoir compris que la meilleure manière de créer une insurrection c'était d'envahir le pays d'autrui. Les Allemands ont compris cela après avoir envahi la France en 1940. Comme sortie de nulle part, la Résistance Française s'est formée. Pour les Alliés, les agents de la Résistance Française étaient des soldats de la liberté et des héros; pour les envahisseurs Nazis, c'étaient ce que les gouvernements occidentaux d'aujourd'hui appellent des "terroristes insurgés". Envahissez le pays de quelqu'un d'autre, et vos amis d'hier deviendront bien vite vos ennemis. Ce n'est pas difficile. Ne pourrions-nous pas apprendre les leçons de l'Histoire?

Le fait est que le Catholicisme-Romain Institutionnel, "le Vatican", charrie près de 1.000 ans de crimes sur ses épaules. Cependant, si les éléments politiques devaient être retirés de la croyance Catholique, la Religion Institutionnelle retirée de la Foi, le Romain retiré du Catholicisme, nous aurions une vue très différente. Le Catholicisme sans idéologie, sans Papisme, sans le Vatican, sans l'oppression, nous semble un concept respectable. C'est en fait ce en quoi croient la plupart des Catholiques-Romains actuels. Mais ce ne serait plus du tout le Catholicisme – mais quelque chose d'autre – semblable au Christianisme. Le Catholicisme-Romain en tant qu'Institution, et ses enfants Protestants étatiquement manipulés, forment moins une civilisation qu'une sécularisation. Allié avec ce monde, le Christianisme Occidental Institutionnel est par nature séculier.

Le fait est que l'Islam Institutionnel charrie lui aussi près de mille ans de crimes sur ses épaules. Cependant, si les éléments politiques étaient retirés de la croyance Musulmane, la Religion Institutionnelle retirée de la Foi, le djihad retiré de l'Islam, nous aurions une vue fort différente. L'Islam sans idéologie, sans "Islamisme", sans fanatisme, sans oppression, nous semble un concept respectable. C'est en fait ce en quoi la plupart des Musulmans ordinaires croient. Mais ça ne serait plus l'Islam – mais quelque chose d'autre – semblable au Christianisme. L'Islam en tant qu'Institution, avec ses enfants Chiites étatiquement manipulés, ne forme pas tant une civilisation qu'une sécularisation. Allié avec ce monde, l'Islam Institutionnel est par nature séculier.

Au cours des récentes années, en particulier depuis le 11 septembre 2001, on a beaucoup parlé d'un "Choc des Civilisations" au sujet du soit-disant monde "Chrétien" (en fait, l'Occident sécularisé) et du monde Islamique. Cependant, les véritables civilisations ne s'affrontent pas, elles coopèrent. Le conflit Islam-Occident actuel n'est pas un choc des civilisations, mais un choc entre 2 systèmes séculiers différents, qui s'intéressent au pouvoir, aux territoires, et aux ressources (en particulier le pétrole, mais aussi de manière sans cesse croissante pour l'eau potable).

Et les démons qui vivent dans les maisons vides de ces civilisations séculières ne seront pas exorcisés par la politique, le militaire, l'économique ou quelque religion institutionnalisée, quelle qu'elle soit, mais par le spirituel. Toute tentative d'organiser le monde sans la vision spirituelle est vouée à l'échec, parce qu'elle ignore la nature et la destinée fondamentalement spirituelle de l'humanité. Il n'y a que lorsque les gens commenceront à parler du spirituel, non-mêlé avec le rebut du reste, qu'on commencera à voir la paix et l'harmonie dans ce monde désolant et enténébré, qui, insouciant, s'en va à pleine vitesse vers sa fin.

prêtre Andrew Phillips
St John the Wonderworker Orthodox Church, Felixstowe








[*] Note du traducteur : Inquisition officiellement arrêtée seulement en 1831 !! lorsque le directoire de l'État-Cité du Vatican qui s'en occupait est devenu le "Saint"-Office... puis par la suite... la Congrégation pour la Doctrine de la "Foi", dont "qui vous savez" a été longtemps le patron. Simple renommage, mais les buts restaient les mêmes, et les collusions au Chili & co rappellent que les moyens aussi sont restés les mêmes... à chaque fois que cela a été possible, même durant le dernier quart du 20ème siècle.

*-*-*-*-*-*

Ce tumulte m'a aussi fait penser à une des lectures dans un des calendriers liturgiques (orthodoxes) d'hier, le calendrier liturgique du Rite Occidental en vigueur dans certaines paroisses de l'Église Orthodoxe Russe Hors Frontières. Hier, pour les Matines du 13ème Dimanche après la Trinité, la Première Lecture était le chapitre 2 du Livre du prophète Habacuc (Hab. 2,1-14)

"Je vais me tenir en sentinelle, et me poster sur le bastion; je vais guetter ce que me dira le Seigneur, et ce qu'il va répondre à ma requête. Et le Seigneur me fit cette réponse: Mets par écrit cette vision, grave-la sur des tablettes, afin qu'on la puisse lire couramment; car c'est encore une vision pour un terme fixé, elle se hâte vers son terme et ne mentira point. Si elle tarde, attends-la cependant, car elle se réalisera sûrement, sans faillir. Voici que succombe celui dont l'âme n'est pas intègre, tandis que le juste vit par sa fidélité. Oui certes, le vin est perfide; l'homme arrogant ne goûte aucun repos, il ouvre une bouche avide comme le séjour des morts, il se montre aussi insatiable que la mort; il amasse pour lui toutes les nations, et englobe en soi tous les peuples. Mais tous ceux-ci ne se mettront-ils pas à proférer contre lui une satire, une raillerie et des épigrammes à son adresse? "Malheur, dira-t-on, à qui amasse le bien d'autrui, - jusques à quand? - à qui accumule sur soi le poids de la dette!" Tes créanciers ne vont-ils pas soudain se lever, tes pressureurs ne surgiront-ils pas? Et tu deviendras leur proie. Parce que tu as pillé de nombreuses nations, tous les peuples qui restent vont te piller, à cause du sang humain répandu et des violences commises contre les pays, les cités et les populations. Malheur à qui poursuit pour sa maison un profit criminel, à qui veut placer son aire assez haut pour échapper aux atteintes de l'adversité. C'est à la honte de la famille qu'ont abouti tes desseins; en détruisant beaucoup de peuples tu t'es fait tort à toi-même; car des murailles les pierres crient vengeance, et des charpentes les poutres leur font écho. Malheur à celui qui bâtit une cité à prix de sang, qui fonde une ville sur l'iniquité! N'est-ce point ici un ordre du Seigneur des armées: que les peuples peinent pour le feu, et que les nations s'exténuent pour le néant? Car la terre se remplira de la connaissance de la gloire du Seigneur, comme les eaux recouvrent la mer."

*-*-*-*-*-*

Islam – Une approche monastique Orthodoxe
Dom James Deschene, OSB

Abbé de Christminster

Il y a plusieurs générations d'ici, dans ce qui semblait alors être une possibilité tout à fait improbable, l'écrivain Catholique-Romain Hilaire Belloc prédisait que le plus grand défi du Christianisme dans les décennies à venir serait la montée de l'Islam en Occident. Ce qui était perspicace pour l'époque est aujourd'hui matière de nos nouvelles quotidiennes. Les réponses à cette montée (et pour ceux qui ont un peu de mémoire historique, à ce retour) de l'Islam en Occident sont variées : psychologique, légale, militaire, économique, sociologique, théologique.

Ce qui manque, c'est une approche spirituelle par excellence, une qui soit appropriée pour les Chrétiens Orthodoxes, fidèles et moines – un approche aussi simple que puissante. Cette approche, c'est la prière. Et la seule prière raisonnable qui puisse être faite est pour la soumission de l'Islam au Christ, non pas par les moyens de l'épée mais par les armes du Chrétiens, la vérité et l'amour. Pour se convertir à l'amour du Christ et à Sa vérité, les disciples de l'Islam doivent en venir à clairement voir dans les disciples du Christ Son amour et Sa vérité. Et ces derniers s'infusent en nous par le mystère et la grâce de la prière. Il ne fait aucun doute qu'en règle général, nous les Chrétiens Orthodoxes, nous prions pour ce problème, mais notre prière pourrait manquer de convergence. Pour y remédier, peut-être que les Chrétiens Orthodoxes (et de même tous les Chrétiens) devraient diriger leurs prières vers un patron céleste particulier, dont la vie terrestre s'est déroulée en plein dans la terrible épreuve de la confrontation entre le Christianisme et l'Islam :
Saint Jean Damascène.


La prière suivante est offerte en tant que moyen de concentrer nos esprits et nos coeurs, chaque jour, sur le besoin de l'aide céleste dans la crise qui s'amplifie à notre époque, alors que l'Islam défie à nouveau la Chrétienté. Elle n'est pas "politiquement correcte". Elle ne suggère pas la moindre solution en dehors d'une absolue fidélité au témoignage de la Foi Chrétienne, défendue avec tant de compétence par saint Jean dans son "Exposition de la Foi Orthodoxe" - un témoignage sur la manière de parler de la vérité dans l'amour, et une volonté, si telle devait être la volonté de Dieu, de souffrir de la perte de toutes choses pour nous-mêmes "si seulement cela permet de les gagner au Christ."

"Dieu tout miséricordieux, Qui fit se lever Ton bienheureux serviteur Jean Damascène pour proclamer et défendre la Foi de Ta Sainte Église, même au milieu de ses ennemis : Nous demandons, par ses prières, la sagesse et le courage à démontrer cette foi par nos paroles et dans nos oeuvres, dans notre vie et dans notre amour, et – si telle est Ta volonté – dans notre mort; que Ta sainte Église puisse être défendue contre tous les malheurs; afin que nous, et tous les fidèles Chrétiens, équipés des armes spirituelles de la vérité et de l'amour, puissions nous joindre vaillamment dans le combat pour amener la vérité et l'amour du Christ Ton Fils dans les esprits et les coeurs de tous ceux qui suivent la voie de l'Islam; afin qu'ils en viennent à connaître et à adorer notre Sauveur Jésus-Christ, Ton Fils, notre Seigneur; à Qui soit, avec Toi, Père et le Saint-Esprit, un seul vrai Dieu, plein de compassion et tout miséricordieux, tout honneur, gloire et domination, dans les siècles des siècles. Amen."

Un article de la Revue "THE LION", numéro de septembre 2006
1405 South Vine Street
Denver, CO 80210
USA
(Archidiocèse américain du Patriarcat Grec-Orthodoxe d'Antioche, "The Lion" est la revue d'une paroisse de leur Vicariat de Rite Orthodoxe Occidental)


Le patriarche Grec-Orthodoxe d’Antioche et de Tout l’Orient commente les propos du pape sur l’islam
Ignace IV à Benoît XVI : Il faut aborder la religion d’un point de vue contemporain et non médiéval
http://www.lorient-lejour.com.lb/
Mardi 19 Septembre 2006 | 5:00 | Beyrouth

1 commentaire:

Madame Réfléchit a dit…

Outrée, choquée par tant de haine d'un chrétien envers un autre, par tant de mensonges, de méconnaissance de l'histoire. Non ce ne sont pas des pays musulmans qui ont été envahis par l'occident mais des pays chrétiens envahis par l'islam et ce prêtre aurait mieux fait de reviser l'histoire pour savoir combien de chrétiens ont immigré vers l'occident depuis l'arrivée de l'islam au Proche Orient,plus que ces terroristes palestiniens qu'il défend, qui vivaient dans les camps au Liban et qui ont massacré nos familles chrétiennes les obligeant à quitter leurs terres. Le Patriarche d'Antioche n'est pas un exemple à citer puisqu'il est nommé par un régime totalitaire laique assassin. Pauvre Christ, qu'as Tu laissé derrière Toi? Si le catholicisme a commis des erreurs, notre église orthodoxe n'est pas sans taches, ce qui a amené le communisme, le régime qui a assassiné le plus de chrétiens dans le monde. En tant qu'orthodoxe orientale, je dis non le Pape n'avait pas à s'excuser. Enfin, ce prêtre anglais rempli de haine se contredit tout au long de son texte et ne représente point le christianisme. Un chrétien n'a pas à se plier devant une hérésie qu'est l'islam ni à vivre en tant que dhimmi. Après le Fils de Dieu il n'y a plus eu de prophètes.