"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

04 septembre 2006

Rite Orthodoxe Occidental: soutien d'un métropolite Grec-Orthodoxe

Western Orthodoxy: Pro-WRV Greek Orthodox

Un métropolite Grec-Orthodoxe pro-Rite Orthodoxe Occidental
Jeudi 2 mars 2006

Pour donner une autre vision du point de vue de l'archidiocèse Grec-Orthodoxe [nord-américain] au sujet du Rite Occidental, le merveilleux métropolite Isaiah de Denver a publié un article pro-RO dans son diocèse (dans la revue diocésaine pour clergé et laïcs de février 1995 ("Diocesan News for Clergy and Laity", February 1995). Sa conclusion est d'un intérêt particulier :


"Le Rite Occidental a prouvé être une excellente aide missionnaire dans le monde Occidental pour ceux qui cherchent la pureté de la Foi Orthodoxe, mais cependant se sentent mal à l'aise avec le caractère oriental de l'Orthodoxie de Rite Byzantin. Toutefois, quel que soit le Rite utilisé, les gens célèbrent ensemble, et le clergé peut, avec permission épiscopale, concélébrer.

Les membres valablement Baptisés et Chrismés des paroisses qui utilisent ces liturgies et sont approuvés par le métropolite Philip sont Chrétiens Orthodoxes, et sont bienvenus pour participer dans les paroisses de l'archidiocèse Grec-Orthodoxe, et d'y recevoir les Saints Mystères."

Son éminence est aussi connu comme étant à l'avant-garde dans son Archidiocèse pour l'usage de la langue anglaise et l'accueil de convertis dans ses paroisses. Si vous voulez mon avis, en la matière, il semble qu'il est quelqu'un qu'il vaut la peine d'écouter.

Sous-diacre Ben Johnson


*-*-*-*

[**] voici le texte complet :
http://www.westernorthodox.com/greekdenver
Problèmes doctrinaux : l'Orthodoxie de Rite Occidental

Un article du "Diocesan News for Clergy and Laity", February 1995, Greek-Orthodox Diocese of Denver (Patriarcat de Constantinople)
http://www.denver.goarch.org

Alors que les Chrétiens Occidentaux sont de plus en plus préoccupés par l'éloignement de leurs églises loin de la théologie et pratique liturgique Chrétienne traditionnelle, nombre sont revenus à l'Orthodoxie. La plupart deviennent paroissiens dans des paroisses existantes, mais certains ont aussi amené dans l'Orthodoxie leur Rite – ou leur style de pratique – et fondé des nouvelles paroisses.

Parmi les juridictions représentées à la Conférence Permanente des Evêques Orthodoxes Canoniques des Amériques (SCOBA), les paroisses de Rite Occidental ne sont présentes que dans l'archidiocèse Chrétien Orthodoxe Antiochien d'Amérique du Nord.

Toutefois, les paroisses de Rite Occidental de l'archidiocèse Antiochien sont en unité canonique complète avec les autres paroisses et Eglises Orthodoxes aux Etats-Unis et à travers le monde.

Il faudrait faire remarquer que les offices liturgiques de Rite Occidental sont à la fois occidentaux (par opposition aux orientaux ou byzantins) et Orthodoxes. Lorsque l'Eglise d'Occident – ou Romaine – s'est séparée en 1054 de l'unité Orthodoxe du premier millénaire, ces Rites Occidentaux alors existants ont été perdus pour l'Eglise Orthodoxe.

Cet état a duré jusqu'au 19ème siècle, lorsque certains Chrétiens occidentaux ont approché l'Eglise Orthodoxe après la promulgation de 1870 par l'Eglise catholique-romaine du dogme de l'infaillibilité papale. Durant cette même période, certains Chrétiens Protestants, en particulier de la Communion Anglicane, ont cherché à revenir au véritable caractère épiscopal de l'Eglise et à la restauration de sa nature sacramentelle.

Au début du siècle suivant, le Saint-Synode de l'Eglise Orthodoxe de Russie approuva une version corrigée de la Liturgie de Rite Occidental, basée sur le Livre Anglican de Prière Commune [Book of Common Prayer]. L'effort pour examiner, corriger et bénir ce rite a été réalisé en partie par l'archevêque Tikhon d'Amérique du Nord, qui, en 1917, allait devenir patriarche de Moscou et par la suite serait martyrisé par le gouvernement communiste Soviétique.

A l'heure actuelle, il existe 2 formes de Rite Occidental en usage au sein de l'archidiocèse Antiochien, toutes deux étant des formes dérivées de l'ancienne Liturgie de saint Grégoire le Grand. Pour les Chrétiens occidentaux modernes, ces Rites semblent fort similaires à la Messe Tridentine catholique-romaine et au rite Episcopalien [Anglican d'Amérique] du Culte du Matin et de la Sainte Communion. Des versions corrigées (restaurées) [1] de ces Rites et leurs Liturgies sont actuellement en usage, dès lors rétablissant à nouveau la balance entre les traditions orientale et occidentale du Christianisme Orthodoxe.

Une ancienne question qui continue à diviser les Eglises catholique-romaine et occidentales de l'Eglise Orthodoxe au sujet de l'usage de pain azyme ou levé pour l'Eucharistie a dû être résolu lorsque des paroisses de Rite Occidental ont été reçues au sein de l'Eglise Orthodoxe. L'hostie utilisée pour l'Eucharistie dans les liturgies de Rite Occidental ressemble à la gaufrette (hostie) azyme utilisée par les Catholiques-romains et les Episcopaliens, mais en fait, c'est du pain levé – puis aplati. L'usage de pain levé en accord avec la théologie Orthodoxe a été requis par le métropolite Philip lorsqu'il a reçu ces paroisses dans l'Orthodoxie. Il est intéressant de remarquer que l'antidoron [2] est aussi béni et distribué lors de ces Liturgies.

Bien qu'ils soient actuellement peu nombreux, l'Orthodoxie de Rite Occidental existe dans le monde entier. Nombre de paroisses Episcopaliennes de ce pays et leur clergé, de même que des paroisses Anglicanes en Angleterre avec leur clergé, sont revenus "en masse" [3] à l'Orthodoxie et d'autres continuent de le faire.

Le Rite Occidental a prouvé être une excellente aide missionnaire dans le monde Occidental pour ceux qui cherchent la pureté de la Foi Orthodoxe, mais cependant se sentent mal à l'aise avec le caractère oriental de l'Orthodoxie de Rite Byzantin. Toutefois, quel que soit le Rite utilisé, les gens célèbrent ensemble, et le clergé peut, avec permission épiscopale, concélébrer.

Les membres valablement Baptisés et Chrismés des paroisses qui utilisent ces liturgies et sont approuvés par le métropolite Philip sont Chrétiens Orthodoxes, et sont bienvenus pour participer dans les paroisses de l'archidiocèse Grec-Orthodoxe, et d'y recevoir les Saints Mystères

Dans les Etats du centre et de l'ouest, des informations complémentaires sur le Vicariat de Rite Occidental dépendant du métropolite Philip Saliba peuvent être obtenues en contactant le p. John Connely, Doyen pour les Etats de l'Ouest, Eglise Orthodoxe Saint-Mark, 1405 South Vine Street, Denver, Colorado 80210, USA.

*-*-*-*

Notes du traducteur :

1. Corrigée dans le cas de l'Anglicane, et restaurée dans le cas de la Liturgie Grégorienne

2. antidoron = restant de la prosphore principale utilisée pour l'Eucharistie dans le Rite Byzantin, ou eulogie / pain béni. En arabe, se dit "qurban", qui réfère à l'hébreux "corban", offrande sacrée. Ici, il s'agit de pain béni, comme les antiques "pains de saint Benoît".]

3.
en français dans le texte.

Aucun commentaire: