"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

11 octobre 2006

Rite Orthodoxe Occidental : l'archevêque Hilarion explique les fondements

Michelmas 2004 – Fête de saint Michel Archange

nb : les photos en référence dans le texte ci-dessous ont été incorporées en première partie de la présentation vidéo. Le sous-titrage étant illisible sur des petits films aussi compressés, l'homélie de l'archevêque Hilarion est présentée en traduction textuelle après le film (merci au p. Michael pour la relecture de ma retranscription). Je remercie les visiteurs/teuses de bien vouloir excuser la piètre qualité de l'ensemble, je n'ai pas une machine assez puissante pour utiliser de bons outils de vidéo numérique, et puis... je suis incompétent.

Jean-Michel




Extrait du "Saint Petroc Magazine - A Magazine of Western Rite Orthodoxy", Vol. VII, No. 1, Michaelmas 2004 :


"Voici quelques photos de la Divine Liturgie pour Michelmas 2004

Le Rite est la Liturgie Anglaise (tel qu'autorisé par le Saint-Synode de Russie en 1907) présidée par l'archevêque Hilarion de Sydney (EORHF). Le célébrant était le prêtre Michael, assisté du prêtre Barry Jefferies et du sous-diacre Peter Ball, les serviteurs d'Autel étant Andrei et Vladimir Panevin. La célébration a eu lieu dans une chapelle permanente installée dans une maison convertie pour le but, chapelle qui a de la place pour une trentaine de fidèles. C'était donc un peu étroit pour permettre au rituel de se développer. Cette Célébration a été chantée, mais pas "Messe Haute" puisqu'il n'y avait pas la place pour se faire. L'assemblée comportait quelques fidèles de la proche paroisse russe (EORHF). La taille et l'agencement de la chapelle, avec l'étroite arche reliant la nef et le Sanctuaire, donne probablement une bonne "impression" de ce que devait être une chapelle celtique dans les Îles Britanniques durant le premier millénaire. Sur l'antépénultième image, la table d'Eulogie que l'on voit à droite de l'arche, on y trouve une copie d'une Icône française de saint Jean de Shangai [saint Jean Maximovitch]. C'est l'emplacement authentique pour cette petite table, tant dans la Liturgie Sarum que dans la Liturgie du premier millénaire dont elle découle. Sur l'Autel, on voit la plus belle patène (comme pour toute fête majeure) et un corporal rouge couvrant le ciboire, contenant le Sacrement préservé temporairement, que l'archevêque Hilarion et le p. Michael apporteront aussitôt après à une dame malade à l'hôpital.
P. Michael"

*-*-*-*-*



"Aujourd'hui, nous sommes témoins de l'universalité de l'Église du Christ, et de la diversité et de la richesse des traditions cultuelles dans les différentes parties du monde dans l'Église Chrétienne.
Dès l'instant où le Saint Esprit a été envoyé sur les Apôtres, lors de la Pentecôte à Jérusalem, la Foi Chrétienne s'est répandue jusqu'aux extrémités du monde civilisé de l'époque. Et les Chrétiens, inspirés par le Saint Esprit, ont développé dans les diverses régions leurs propres traditions liturgiques En particulier, les offices de Communion, la sainte Eucharistie. Cependant, l'Église était indivise, elle était unie dans la Foi mais avait donc diverses traditions cultuelles. La Divine Liturgie elle-même, partout où elle était célébrée, comportait les mêmes éléments, les mêmes bases, tel que commandé par notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ lors de la Dernière Cène qu'Il institua, lorsque pour la Communion Il dit "Faites ceci en mémoire de Moi."
Alors pour nous, pour ceux d'entre vous qui proviennent de traditions occidentales, Catholique-romaine ou Anglicane, vous êtes familiers avec cette Liturgie, ce Rite Occidental que nous célébrons aujourd'hui, et pour ceux d'entre nous qui viennent de traditions Byzantines, dans son expression russe ou grecque ou serbe, nous trouvons cela nouveau, différent, mais séduisant et en fait passionnant. Parce que le même Saint Esprit, Qui a inspiré les divers iconographes et saints depuis les temps passés, depuis les temps apostoliques, pour leur faire développer les différents Offices dans nos Églises en Orient, a inspiré les mêmes saintes personnes en Occident. L'Église a été indivise durant mille ans, l'Orient et l'Occident ont prié et célébré dans la même Foi durant mille ans.
En Orient, d'après la Tradition, l'ordo de la première Divine Liturgie a été préparé par saint Jacques, le "frère" du Seigneur. Il a été le premier évêque de Jérusalem. Et cette Liturgie a été principalement utilisée par l'Église de Jérusalem. Dans l'Église d'Égypte, à Alexandrie, la Liturgie qu'ils célébraient, avait été, d'après la Tradition, composée par l'Évangéliste et Apôtre Marc. A Rome, les Chrétiens ont développé leur propre Liturgie, que nous appelons la Messe. Et partout dans la partie occidentale de l'Église, dans les diverses régions, il y avait d'autres Liturgies. Par exemple en France, en Gaule comme on l'appelait alors, les Chrétiens ont développé ce qui était appelé le Rite Gallican. En Espagne, le Rite Mozarabe, et ainsi de suite.
Aujourd'hui, la Liturgie à laquelle nous participons, que nous célébrons, est le Rite Occidental dans son expression Anglaise. Le Christianisme est venu en Angleterre dès les temps Apostoliques les plus reculés.
Il y a diversité de Rites dans l'Église, mais il y a unité de la Foi. Aujourd'hui, d'après le calendrier liturgique Occidental, nous célébrons le saint Archange Michel, et les Puissances Célestes. Ce sont ceux qui servent Dieu, qui sont Ses messagers, qui sont envoyés par notre Seigneur pour être nos protecteurs, nos gardiens. Dans l'Écriture, nous lisons comment le saint Archange Michel a combattu contre lucifer lorsque ce dernier s'est séparé de Dieu par sa désobéissance. Et Michel et ses Anges fidèles à notre Seigneur ont jeté lucifer et tous ses anges en enfer.
Aujourd'hui, nous prions afin que notre Seigneur nous renforce, dans notre Foi, dans notre vie religieuse, afin qu'avec l'aide des saints Anges, avec l'aide de nos Anges gardiens, nous marchions toujours sur la voie Chrétienne, que notre Sauveur nous a dit être étroite et pleine de difficultés, mais qui est le chemin qui mène au Salut. Dès lors, puisse notre Seigneur, par les intercessions de Ses saints Anges et de tous les saints, nous accorder Sa miséricorde et nous sauver, car Il est bon et ami des hommes. Amen."

Aucun commentaire: