"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

02 novembre 2006

Acte de Communion Canonique EORHF - Moscou 1

Texte anglais et français - C'est le texte de l'accord de principe : il doit encore être signé et appliqué.

Act of Canonical Communion
http://groups.google.com/group/alt.religion.christian.east-orthodox/
01 November 2006, 12:45
We, the humble Alexy II, by God's mercy Patriarch of Moscow and All Russia, jointly with the Eminent Members of the Holy Synod of the Russian Orthodox Church of the Moscow Patriarchate, having gathered at a meeting of the Holy Synod (date) in the God-preserved city of Moscow; and the humble Laurus, Metropolitan of Eastern America and New York, First Hierarch of the Russian Orthodox Church Outside of Russia, jointly with the Eminent Bishops, members of the Synod of Bishops of the Russian Orthodox Church Outside of Russia, having gathered (time, place);

Being guided by the effort towards reestablishing blessed peace, Divinely-decreed love, and brotherly unity in the common work in the harvest-fields of God within the Fullness of the Russian Orthodox Church and her faithful in the Fatherland and abroad, taking into consideration the ecclesiastical life of the Russian diaspora outside the canonical borders of the Moscow Patriarchate, as dictated by history;

Taking into account that the Russian Orthodox Church Outside of Russia performs its service on the territories of many nations;

By this Act declare:

1. That the Russian Orthodox Church Outside of Russia, conducting its salvific service in the dioceses, parishes, monasteries, brotherhoods, and other ecclesiastical bodies that were formed through history, remains an indissoluble part of the Local Russian Orthodox Church.

2. That the Russian Orthodox Church Outside of Russia is independent in pastoral, educational, administrative, management, property, and civil matters, existing at the same time in canonical unity with the Fullness of the Russian Orthodox Church.

3. The supreme ecclesiastical, legislative, administrative, judicial and controlling authority in the Russian Orthodox Church Outside of Russia is her Council of Bishops, convened by her Primate (First Hierarch), in accordance with the Regulations [ Polozheniye ] of the Russian Orthodox Church Outside of Russia.

4. The First Hierarch of the Russian Orthodox Church Outside of Russia is elected by her Council of Bishops. This election is confirmed, in accordance with the norms of Canon Law, by the Patriarch of Moscow and All Russia and the Holy Synod of the Russian Orthodox Church.

5. The name of the Primate of the Russian Orthodox Church and the name of the First Hierarch of the Russian Orthodox Church Outside of Russia are commemorated during divine services in all churches of the Russian Orthodox Church Outside of Russia before the name of the ruling bishop in the prescribed order.

6. Decisions on the establishment or liquidation of dioceses of the Russian Orthodox Church Outside of Russia are made by her Council of Bishops in agreement with the Patriarch of Moscow and All Russia and the Holy Synod of the Russian Orthodox Church.

7. The bishops of the Russian Orthodox Church Outside of Russia are elected by her Council of Bishops or, in cases foreseen by the Regulations of the Russian Orthodox Church Outside of Russia, by the Synod of Bishops. Such elections are confirmed in accordance with canonical norms by the Patriarch of Moscow and All Russia and the Holy Synod of the Russian Orthodox Church.

8. The bishops of the Russian Orthodox Church Outside of Russia are members of the Local Council [ Pomestny Sobor ] and Council of Bishops [ Arkhiereiskij Sobor ] of the Russian Orthodox Church and also participate in the meetings of
the Holy Synod in the prescribed order. Representatives of the clergy and laity of the Russian Orthodox Church Outside of Russia participate in the Local Council of the Russian Orthodox Church in the established manner.

9. The supreme instances of ecclesiastical authority for the Russian Orthodox Church Outside of Russia are the Local Council and the Council of Bishops of the Russian Orthodox Church.

10. Decisions of the Holy Synod of the Russian Orthodox Church extend to the Russian Orthodox Church Outside of Russia with consideration of the particularities described by the present Act, by the Regulations of the Russian Orthodox Church Outside of Russia and by the legislation of the nations in which she performs her ministry.

11. Appeals on decisions of the supreme ecclesiastical court of the Russian Orthodox Church Outside of Russia are directed to the Patriarch of Moscow and All Russia.

12. Amendments to the Regulations of the Russian Orthodox Church Outside of Russia by her supreme legislative authority are subject to the confirmation of the Patriarch of Moscow and All Russia and the Holy Synod of the Russian Orthodox Church in such case as these changes bear a canonical character.

13. The Russian Orthodox Church Outside of Russia receives her holy myrrh from the Patriarch of Moscow and All Russia.

By this Act, canonical communion within the Local Russian Orthodox Church is hereby restored.

Acts issued previously which preclude the fullness of canonical communion are hereby deemed invalid or obsolete.

The reestablishment of canonical communion will serve, God willing, towards the strengthening of the unity of the Church of Christ, of her witness in the contemporary world, promoting the fulfillment of the will of the Lord to "gather together in one the children of God that were scattered abroad" (John 11:52).

Let us bring thanks to All-Merciful God, Who through His omnipotent hand directed us to the path of healing the wounds of division and led us to the desired unity of the Russian Church in the homeland and abroad, to the glory of His Holy Name and to the good of His Holy Church and Her faithful flock. Through the prayers of the Holy New Martyrs and Confessors of Russia, may the Lord grant His blessing to the One Russian Church and Her flock both in the fatherland and in the diaspora.

ACTE DE COMMUNION CANONIQUE
http://egliserusse.typepad.fr/

Nous, humble Alexis II, par la grâce de Dieu Patriarche de Moscou et de toute la Russie, avec leurs Éminences les membres du Saint-Synode de l’Église Orthodoxe Russe – Patriarcat de Moscou, réunis en session du Saint-Synode le (date) dans la ville protégée-de-Dieu Moscou, et nous humble Laure, métropolite d’Amérique de l’Est et de New-York, primat de l’Eglise Orthodoxe Russe Hors-Frontières avec leurs Éminences les membres du Synode Episcopal de l’Eglise Orthodoxe Russe Hors-Frontières, réunis en session (date, lieu),

mus par une aspiration vers la paix bénite, l’amour ordonné-par-Dieu et l’unité fraternelle dans un labeur commun sur le champ de Dieu qu’est la Plénitude de l’Église Orthodoxe Russe et ses fidèles, qu’ils résident dans la Patrie ou qu’ils soient disséminés, eu égard à l’organisation, élaborée au cours de l’histoire, de la vie ecclésiale de la dissémination russe en dehors des frontières du territoire canonique du Patriarcat de Moscou,

en tenant compte du fait que l’Eglise Orthodoxe Russe Hors-Frontières porte son sacerdoce sur le territoire de plusieurs états,

par le présent acte, nous établissons que :

1. L’Eglise Orthodoxe Russe Hors-Frontières, portant son sacerdoce salvateur au sein de l’ensemble, tel qu’il s’est historiquement formé, de ses diocèses, paroisses, monastères, fraternités et autres institutions ecclésiastiques, demeure une partie auto-administrée inaliénable de l’Eglise Locale Orthodoxe Russe.

2. L’Eglise Orthodoxe Russe Hors-Frontières est autonome en ce qui concerne les questions relatives à la pastorale, l’enseignement, l’administration, les biens matériels, l’immobilier, les affaires civiles, tout en étant en même temps en union canonique avec la plénitude de l’Eglise Orthodoxe Russe.

3. Le pouvoir suprême spirituel, législatif, administratif, judiciaire et de contrôle au sein de l’Eglise Orthodoxe Russe Hors-frontières est exercé par son Concile Episcopal, convoqué par son Primat en accord avec les Statuts de l’Eglise Orthodoxe Russe Hors-frontières.

4. Le Primat de l’Eglise Orthodoxe Russe Hors-frontières est élu par son Concile Episcopal. Cette élection, en accord avec les normes du droit canon, est confirmée par le Patriarche de Moscou et de toute la Russie et par le Saint-Synode de l’Eglise Orthodoxe Russe.

5. Le nom du Primat de l’Eglise Orthodoxe Russe ainsi que le nom du Primat de l’Eglise Orthodoxe Russe Hors-frontières est commémoré liturgiquement dans toutes les églises de l’Eglise Orthodoxe Russe Hors-frontières devant le nom de l’évêque local en accord avec l’ordre établi.

6. La décision d’ouvrir ou fermer des diocèses faisant partie de l’Eglise Orthodoxe Russe Hors-frontières est prise par son Concile Episcopal en accord avec le Patriarche de Moscou et de toute la Russie et le Saint-Synode de l’Eglise Orthodoxe Russe.

7. Les évêques de l’Eglise Orthodoxe Russe Hors-frontières sont élus par son Concile Episcopal ou bien, dans les cas prévus par les statuts de l’Eglise Orthodoxe Russe Hors-frontières, par le Synode Episcopal. Cette élection est confirmée, en accord avec les fondements canoniques, par le Patriarche de Moscou et de toute la Russie et le Saint-Synode de l’Eglise Orthodoxe Russe.

8. Les évêques de l’Eglise Orthodoxe Russe Hors-frontières sont membres du Concile Local et du Concile Episcopal de l’Eglise Orthodoxe Russe et participent selon l’ordre établi aux sessions du Saint-Synode. Les représentants des clercs et des laïcs de l’Eglise Orthodoxe Russe Hors-frontières participent au Concile Local de l’Eglise Orthodoxe Russe selon l’ordre établi.

9. L’instance de pouvoir ecclésiastique suprême pour l’Eglise Orthodoxe Russe Hors-frontières sont les Conciles Local et Episcopal de l’Eglise Orthodoxe Russe.

10. Les décisions du Saint-Synode de l’Eglise Orthodoxe Russe sont effectives au sein de l’Eglise Orthodoxe Russe Hors-frontières en tenant compte des particularités définies par le présent Acte, les Statuts de l’Eglise Orthodoxe Russe Hors-frontières et la législation des pays dans lesquels elle porte son sacerdoce.

11. Les appels contre les décisions de l’instance ecclésiastico-judiciaire suprême de l’Eglise Orthodoxe Russe Hors-frontières sont adressés au Patriarche de Moscou et de toute la Russie.

12. Les changements apportés aux Statuts de l’Eglise Orthodoxe Russe Hors-frontières par son instance législative suprême doivent, lorsqu’ils concernent des aspects canoniques, être confirmées par le Patriarche de Moscou et de toute la Russie et le Saint-Synode de l’Eglise Orthodoxe Russe.

13. L’Eglise Orthodoxe Russe Hors-frontières reçoit le Saint-Chrême du Patriarche de Moscou et de toute la Russie.

Par le présent Acte, la plénitude la communion canonique au sein de l’Eglise Locale Orthodoxe Russe est rétablie.

Les actes édités antérieurement et faisant obstacle à la plénitude la communion canonique sont considérés comme étant invalides ou bien comme ayant perdu leur validité.

Le rétablissement de la communion canonique contribuera, avec l’aide de Dieu, au renforcement de l’unité de l’Eglise du Christ et à son témoignage dans le monde moderne, réalisant ainsi la volonté du Seigneur « de réunir en un seul corps les enfants de Dieu dispersés » (Jn. 11. 52).

Nous remercions Dieu le Très Miséricordieux qui par sa dextre toute-puissante nous a guidé dans la voie de la guérison des blessures de la séparation et qui nous a amené à l’unité tant attendue de l’Eglise Russe dans la patrie et hors des frontières, à la gloire de Son Saint Nom et pour le bien de Sa Sainte Eglise et ses fidèles ouailles. Que le Seigneur, par les prières des Saints Nouveaux Martyrs et Confesseurs Russes, donne sa bénédiction à l’Eglise Russe Unie et à ses ouailles, qu’ils soient dans la patrie ou dispersés.


ANNEXE A L’ACTE DE COMMUNION CANONIQUE

L’Acte de communion canonique prend effet après son approbation par le Saint-Synode de l’Eglise Orthodoxe Russe, agissant en accord avec l’acte de Saint Concile Episcopal de l’Eglise Orthodoxe Russe « Des relations avec l’Eglise Orthodoxe Russe Hors-frontières » (Moscou, 3–8 octobre 2004), et par le Synode Episcopal de l’Eglise Orthodoxe Russe Hors-frontières, agissant en accord avec la résolution « De l’Acte de communion canonique » du Concile Episcopal de l’Eglise Orthodoxe Russe Hors-frontières (San-Francisco, 15–19 mai 2006).

1. En accord avec l’Acte de communion canonique, certaines modifications doivent être apportées, selon la procédure habituelle, au chapitre VIII des Statuts de l’Eglise Orthodoxe Russe (« les Eglises auto-administrées »), ainsi qu’aux Statuts de l’Eglise Russe Hors-frontières.

2. Agissant dans l’esprit de l’économie ecclésiale, le Saint-Synode de l’Eglise Orthodoxe Russe et le Synode Episcopal de l’Eglise Russe Hors-frontières mettent en place une période de transition de cinq ans pour la régularisation définitive de la situation des paroisses qui, à l’intérieur des frontières canoniques du Patriarcat de Moscou, faisaient partie de l’Eglise Russe Hors-frontières, – régularisation qui consiste en leur intégration à la juridiction des évêques diocésains locaux. Dans l’attente de cela de telles paroisses, qui ne se trouveraient pas sur le territoire des Eglises auto-administrées, peuvent être administrées par un vicaire du Patriarche de Moscou et de toute la Russie qui, avec la bénédiction du Patriarche, peut prendre part aux travaux du Concile Episcopal et du Synode Episcopal de l’Eglise Russe Hors-frontières, sur invitation du Primat de celle-ci.

3. Dans les pays de la dissémination, là où existent des structures ecclésiastiques parallèles, les deux côtés appliqueront tous leurs efforts, avec la circonspection pastorale adéquate, à la résolution des problèmes qui feraient obstacle à la collaboration et au témoignage commun.

_____

Annexe à L'acte de communion canonique

L'Acte de communion canonique prend effet après son approbation par le Saint-Synode de l'Eglise Orthodoxe Russe, agissant en accord avec l'acte de Saint Concile Episcopal de l'Eglise Orthodoxe Russe "Des relations avec l'Eglise Orthodoxe Russe Hors-frontières" (Moscou, 3-8 octobre 2004), et par le Synode Episcopal de l'Eglise Orthodoxe Russe
Hors-frontières, agissant en accord avec la résolution "De l'Acte de communion canonique" du Concile Episcopal de l'Eglise Orthodoxe Russe Hors-frontières (San-Francisco, 15-19 mai 2006).

1. En accord avec l'Acte de communion canonique, certaines modifications doivent être apportées, selon la procédure habituelle, au chapitre VIII des Statuts de l'Eglise Orthodoxe Russe ("les Eglises auto-administrées"), ainsi qu'aux Statuts de l'Eglise Russe Hors-frontières.

2. Agissant dans l'esprit de l'économie ecclésiale, le Saint-Synode de l'Eglise Orthodoxe Russe et le Synode Episcopal de l'Eglise Russe Hors-frontières mettent en place une période de transition de cinq ans pour la régularisation définitive de la situation des paroisses qui, à l'intérieur des frontières canoniques du Patriarcat de Moscou, faisaient partie de l'Eglise Russe Hors-frontières, - régularisation qui consiste en leur intégration à la juridiction des évêques diocésains locaux. Dans
l'attente de cela de telles paroisses, qui ne se trouveraient pas sur le territoire des Eglises auto-administrées, peuvent être administrées par un vicaire du Patriarche de Moscou et de toute la Russie qui, avec la bénédiction du Patriarche, peut prendre part aux travaux du Concile Episcopal et du Synode Episcopal de l'Eglise Russe Hors-frontières, sur invitation du Primat de celle-ci.

3. Dans les pays de la dissémination, là où existent des structures ecclésiastiques parallèles, les deux côtés appliqueront tous leurs efforts, avec la circonspection pastorale adéquate, à la résolution des problèmes qui feraient obstacle à la collaboration et au témoignage commun.

*-*-*-*-*-*

(merci au p. Serge et au diacre Stephen pour les 2 textes. JM)

Aucun commentaire: