"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

04 mars 2007

Dimanche de saint Grégoire Palamas

Second Dimanche du Grand Carême – de saint Grégoire Palamas (1296-1359)
http://groups.google.be/group/alt.religion.christian.east-orthodox/msg/13dcbf917cb5ebcc

Extrait du "Synaxarion of the Lenten Triodion and Pentecostarion", HDM Press. Saints Peter and Paul Bulletin, March 23, 2003

icone orthodoxe de saint Gregoire PalamasEn ce dimanche.. nous célébrons la mémoire de notre père parmi les saints, Grégoire Palamas, archevêque de Thessalonique et thaumaturge. Notre saint père Grégoire naquit dans la ville impériale de Constantinople. Le père de Grégoire décéda alors que le saint était encore fort jeune; mais sa mère continua de l'élever, lui et ses frères et soeurs, dans la Loi du Seigneur, les instruisant dans les divines Écritures et les règles de bonne conduite. Elle s'arrangea pour qu'ils puissent avoir de bons enseignants..

Grégoire dédaignait tout ce qui était mondain comme étant un rêve trompeur – et souhaitait être foncièrement attaché à Dieu, la source pure de toute sagesse – à l'âge de 12 ans, il résolu d'entrer dans la vie monastique... Avec le temps, sa mère finira par se réjouir dans le Seigneur pour ce désir de Grégoire et le suivra en embrassant à son tour la vie monastique; de plus, avec l'aide de Dieu, elle persuadera tous ses autres enfants à faire de même.. Après avoir laissé sa mère et ses soeurs dans un couvent, il partira avec ses frères vers la sainte montagne de l'Athos où ils demeureront dans un des monastères. Là, il s'est soumis dans la parfaite et totale obéissance à un homme merveilleux, parfaitement saint, nommé Nicodème... Sous sa guidance, Grégoire avancera dans les vertus, et pour cela, la très sainte Mère de Dieu lui apparaîtra, le recevant sous sa protection et lui promettant d'être sa médiatrice.

[Par la suite, il] s'installa dans le désert, où il mena la plus rude des vies, brûlant d'un amour sans limite pour Dieu, à Qui il s'attacha de tout son être. C'est ainsi qu'il réussit à surmonter tous les pièges des démons et fut gratifié de divines révélations. Dieu lui accorda le don de guérison des âmes et des corps des infirmes et le don d'accomplir des miracles.

Grégoire ... fut élevé à la prêtrise. Il célébra les divins Mystères comme un Ange du Seigneur, et ceux qui le voyaient célébrer la Liturgie en étaient renversés, pleins de componction et de larmes. Nombre d'hommes saints s'émerveillèrent de sa vie vertueuse et commencèrent à l'appeler "théophore", "exorciste des démons", "celui qui fait porter du fruit aux arbres morts", et "saint prophète." Cependant, Grégoire était encore soumis à nombre d'épreuves et de tentations, conformément aux paroles des divines Écritures : "tous ceux qui voudront vivre pieusement dans le Christ Jésus auront à subir la persécution" (2 Tim. 3,12). Il endura toutes choses, cependant avec cette joie que la mise à l'épreuve de sa foi était, comme le disait l'Apôtre Pierre, "plus précieuse que l'or périssable que l'on ne laisse pourtant pas d'éprouver au feu tourne à votre louange, à votre honneur et à votre gloire, lorsque Jésus Christ se manifestera" (1 Pierre 1,7).

saint Gregoire Palamas, livre sur la deification de l'etre humain, editions Age d'HommeDurant 23 ans, Grégoire supportera courageusement d'innombrables peines et attaques qu'il aura à souffrir de la part des hérétiques haïssant Dieu.. il y eut à cette époque.. l'hérétique Barlaam de Calabre, qui avait commencé à livrer une féroce bataille contre l'Église. [Barlaam enseignait que la "raison" était plus grande que la grâce de Dieu, que les philosophes étaient plus grands que les Apôtres, et que la grâce (ou "énergies") de Dieu qui nous était donnée était de nature créée. Saint Grégoire enseigna fort justement en réponse à cela que la grâce de Dieu qui peut parfois être vue par les saints (la Lumière Incréée) – bien que n'étant pas participation à "l'essence" ou nature interne de Dieu – est véritablement l'énergie incréée et la grâce du Saint Esprit qu'Il partage avec Sa Création]. Le bienheureux Grégoire.. fut nommé pour représenter l'Église de Constantinople au concile convoqué par le pieux empereur Andronicus Paléologue. Lorsque Barlaam paru devant ce concile avec ses disciples, vomissant ses flots d'accusations contre les Orthodoxes et les tournant en ridicule, le grand Grégoire, revêtu de l'invincible puissance céleste, ouvrit ses lèvres et balaya d'un trait toute l'hérésie comme la poussière de la face de la terre. Barlaam fut incapable de supporter sa disgrâce, dès lors celui qui salissait la piété, le schismatique, s'enfuit en Occident, d'où il était venu. Ensuite paru un second hérétique, Acindynus.. un autre concile fut convoqué, et saint Grégoire prédomina sur Acindynus au cours du débat devant les pères rassemblés, pulvérisant l'ivraie de l'enseignement de l'hérétique par ses paroles divinement inspirées. Malgré ça, les disciples de ces hérétiques, qui étaient durs de coeur, continuant à batailler contre l'Église de Dieu, dès lors, tous les évêques, le clergé et l'empereur lui-même obligèrent saint Grégoire à accepter le rang d'archevêque. Le saint monta sur le trône épiscopal de la sainte Église de Thessalonique et en devint le pasteur...

Un jour que le saint et merveilleux Grégoire... effectuait le voyage de Thessalonique vers la ville impériale, afin de s'assurer que l'empire Chrétien resterait inébranlable, il fut capturé par les Turcs. Selon les terribles jugements de Dieu, il demeura leur captif un an durant.. Grégoire fut forcé de voyager de lieu en lieu et fut vendu de ville en ville, car telle était la volonté de Dieu qu'il puisse prêcher l'Évangile du Christ tel un Apôtre, confirmant les Orthodoxes et leur enseignant à tenir bon.. Il eut aussi des controverses avec les Musulmans.. Certains parmi ceux avec qui il débattu s'émerveillèrent de sa sagesse et de la grâce qui s'écoulait de ses lèvres, mais d'autres battirent le saint avec cruauté et l'auraient volontiers tué.. Pour finir, une demande de rançon pour le saint fut adressée.. et payée par un fervent Chrétien [et il] retourna auprès de son troupeau dans les honneurs.

Saint Grégoire .. était orné d'innombrables vertus divines, entre autres la douceur, le calme et l'humilité. Cependant, il n'hésitait jamais à adresser des reproches aux ennemis de Dieu.. Il ne gardait rancoeur contre personne.. rendant le bien pour le mal.. il ne prêtait pas attention à ceux qui lui racontaient comment ses ennemis le calomniaient, et.. considérait la faim et la soif comme satiété, la pauvreté comme richesse, l'affliction et la tribulation comme joie, et la moquerie et la persécution comme honneur et gloire. [Après avoir guidé son troupeau 30 ans durant] saint Grégoire rendit son esprit entre les mains du Seigneur et rentra dans la vie céleste. De nos jours, ses saintes reliques se trouvent dans la cathédrale dédiée à sa sainte mémoire à Thessalonique, Grèce. Saint Grégoire a été glorifié comme saint en 1368.

Thessalonique, cathedrale de Saint Gregoire Palamas
Thessalonique, cathedrale de Saint Gregoire Palamas
*-*-*-*
III. Le Dimanche de Grégoire Palamas
http://groups.google.be/group/alt.religion.christian.east-orthodox/msg/7e9842c20196128d
Grégoire Palamas est né en 1296. Il était originaire d'Asie Mineure mais par la suite, chassé par les Turcs, il vint à Constantinople. En 1316, Grégoire décida de devenir moine. Il partit pour le Mont Athos où il demeura les 20 années suivantes. Au 14ème siècle, le Mont Athos était le centre de tout le monachisme Orthodoxe.
Depuis 1368, le deuxième dimanche du Grand Carême a été voué à la mémoire de saint Grégoire Palamas, archevêque de Thessalonique (1296-1359).

Méditations de saint Grégoire : sa défense de l'hésychasme

1. En Christ l'homme reçoit le pouvoir de devenir esprit.
"Lorsque la joie spirituelle descend de l'esprit dans le corps.. elle transfigure le corps, le spiritualise. Car alors rejetant tous les mauvais désirs de la chair, il n'attire plus l'âme vers le bas mais s'élève à elle, l'homme entier devient esprit, comme il est écrit 'celui qui est né de l'esprit est esprit' (Jean 3,6,8)."

2. La "Connaissance de Dieu" (c-à-d Transfiguration) s'expérimente intérieurement.
"Cette connaissance est propriété commune de tous ceux qui croient en Christ... Le Christ vient dans la gloire du Père et.. dans cette gloire "les justes brilleront comme le soleil" (Mat. 13,43). Ils seront lumière et ils verront la Lumière, une vision sacrée et bienheureuse, qui est la part uniquement de ceux qui ont le coeur purifié."

3. La vie spirituelle est Christo-centrique.
"Dieu Se révèle Lui-même 'face à face'... Il S'unit à ceux qui en sont dignes comme à Ses propres membres, comme l'âme est unie au corps; Il S'unit Lui-même en venant demeurer en plénitude dans la totalité de leur être, de sorte qu'en retour, eux demeurent en lui; à travers le Fils, l'Esprit est répandu en abondance sur nous."

extrait de: http://www.assumptionscottsdale.org/Lent/Lent.htm
(site grec-orthodoxe hélas disparu)

*-*-*-*-*-*-*

Textes liturgiques pour le 2ème dimanche du Grand Carême
http://forum-orthodoxe.com/~forum/viewtopic.php?t=1794

Archimandrite Ambroise Fontrier (+ 1991),
Homélie pour le Dimanche de saint Grégoire Palamas :
http://orthodoxie-libre.actifforum.com/

Pour voyager hors de ce climat maussade où chaque jour est pluvieux (excusez le pléonasme), voyez vite cette splendide page de photos d'églises en Grèce, avec des paysages d'une beauté à couper le souffle:
http://www.skyscrapercity.com/showthread.php?t=251042

icone contemporaine orthodoxe de saint Gregoire Palamas

Aucun commentaire: