"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

14 mars 2007

Enchiridion pour Chrétiens Orthodoxes troublés par les problèmes internes

Enchiridion du pape Orthodoxe Léon III de Rome,
manuel adressé à Charlemagne,
copie (modifiée!) de la Renaissance.

Notes de traduction :
A. ENCHIRIDION
Définition du Littré:
(an-ki-ri-di-on) s. m.: Manuel, petit livre portatif. L'Enchiridion d'Épictète. Usité seulement quand on cite un manuel d'un auteur ancien. ÉTYMOLOGIE: Le grec se traduit par, manuel, en et main; ce mot est fait du grec, comme manuel du latin manus.
Définition trouvée sur le net :
(ch se prononce k) n. m. 16ème siècle. Mot du bas latin, emprunté du grec enkheiridion (de kheir, "main", avec le préfixe en-, "dans" ). LITTÉRATURE GRECQ. ET LAT: Manuel, recueil de préceptes. P. ex. "Enchiridion" d'Épictète.

B. Dans les conflits internes à l'Église, marque du péché personnel de certain de ses membres, il est très difficile de garder un équilibre entre l'information et le jugement salissant. La première est très utile, et parfois sans elle les problèmes amplifieraient; mais elle doit être conçue dans la prière et tout n'est pas bon à dire. Et la seconde, vous m'avez comme exemple de ce qu'il ne faut pas faire. Le contexte de l'article ci-dessous, c'est la crise qui secoue fortement certaines parties de l'Orthodox Church of America (OCA), mais on trouvera facilement des parallèles à établir avec des situations vécues dans l'Église de ce côté-ci de "la Grande Flaque" (comme disent nos amis du Québec). Dieu seul juge, à nous la prière. Kyrie eleison.

JM
1. Heureusement, cet article n'est pas écrit pour des gens de mon diocèse. Il est écrit pour d'autres, dans d'autres juridictions, qui se trouvent dans une situation tumultueuse.

chien avec gant de boxe2. "Tumultueuse" est le terme approprié, parce qu'il y a des questions difficiles et passionnelles à propos de pouvoir, d'organisation, et de gestion financière. Les questions sont particulièrement difficiles du fait de notre identité Orthodoxe: nous sommes une communauté profondément hiérarchique, reconnaissant à nos évêques la continuité de l'autorité des Apôtres, qui avaient été ordonnés par Jésus-Christ, le Fils de Dieu.

3. Non seulement nous sommes hiérarchiques, mais nous sommes aussi ascétiques et transcendantaux. Nous sommes affligés, mais pas si surpris que ça, des dommages causés par l'avarice, l'égocentrisme et le matérialisme. Nous savons que le Christianisme nous appelle à aimer, à pardonner, et à chercher la paix et la réparation. Nous sommes bien trop conscients que des désastres moraux surviennent: nous reconnaissons la racine dans notre propre coeur, et ça fleurit à l'extrême dans le monde.

4. L'Église Orthodoxe est la volonté de Dieu. Elle durera, parce qu'elle est la manifestation historique du Royaume. En même temps, l'Église Orthodoxe a enduré nombre de crises au cours des siècles. Il y a toujours le problème de l'imperfection et de l'échec. Il y a toujours la présence de la perfection et de la sainteté.

5. Il y a aussi jugement. On ne peut pas traiter à la légère les trésors de l'Église, car Dieu est très jaloux pour Sa Maison: c'est pourquoi saint Pierre a écrit que "le Jugement commence dans la maison de Dieu" (1 Pierre 4,7). C'est une chose terrible que de dilapider les fonds, ou de camoufler des actes immoraux. C'est aussi terrible de rentrer en rébellion et de diffamer les traditions de l'Église. Au temps du Jugement, il vaut mieux être humble et se tenir dans la crainte et le tremblement. C'est la seule chose qui puisse être faite à l'heure de la mort.

6. La pratique de fonctionner dans une culture du secret produira toujours du scandale, si ce n'est la destruction. Assurément, les dirigeants devraient être à même de fonctionner avec privauté et discrétion. Mais une culture du secret ne fait qu'attirer la pire réputation de la part des Nations. Il est tout à fait normal qu'existe un programme prévoyant de soumettre régulièrement le fonctionnement
financier de l'ensemble à un audit externe. C'est un acte de simple décence, et même les Nations considèrent cela comme une vertu mineure; cela ne devrait pas être considéré comme un coûteux sacrifice.

7. Il est injurieux pour des dirigeants d'Église de se dénoncer publiquement les uns les autres. Il y a des petits qui ont chuté, et il y en a qui chutent encore à présent – principalement à cause de cette affreuse pratique. L'internet et les media ne sont pas un endroit où divulguer les indignités des seigneurs ecclésiastiques. Les vaines chaînes de vitupération qui se répandent sans raison en des listes de diffusion de courriel, forum de discussion, etc, sont suffisamment ruineuses, mais c'est la honte suprême de voir ça diffusé dans la folle taverne de la fange d'internet par des gens ordonnés et consacrés.

8. Pour les pacificateurs, les purs de coeur, ceux qui cherchent véritablement le Christ et Son Royaume, qui prient "Maranatha – viens Seigneur Jésus!", ils devraient prier et jeûner. Ils devraient se repentir et donner des aumônes. Ils devraient bénir leurs ennemis – c'est à dire ceux qui sont du côté opposé dans leur débat, et ceux qui les ont rudement déçus. Ils devraient élever leurs prières à Dieu en faveur de toute l'Église, et Le supplier pour recevoir les miséricorde que sont fraternité, guérison et restauration. Ils devraient se poser les anciennes questions de canonicité, et considérer le problème de prétention démesurée qui pré-date les agonies actuelles.

9. Ceux qui se querellent doivent faire taire leur colère et leur rancoeur. Ceux qui ont commis du tort doivent unilatéralement se repentir et chercher à réparer les torts commis. Les dirigeants qui ont publiquement répandu des propos amers et du mépris devraient se retirer dans la solitude, nourrir les pauvres, et se préparer pour leur repos [décès; ndt]. Les fidèles qui ont tiré avantage du chaos en imposant des innovations de type protestant ne sont tout simplement plus des fidèles, et devraient – dans la componction – chercher la réconciliation. Il n'y a simplement pas d'espérance à devenir plus Occidental ou plus Russe.

10. Ceux qui ont tout simplement à s'engager dans le conflit – et il y en a qui ont reçu l'ordre de le faire – doivent accomplir leur tâche dans la peine. Toute autre émotion est un grave péché de manque d'amour, et une absence de l'Esprit.

11. L'argent qui a été donné au Seigneur sera maudit s'il n'est pas dépensé pour ce but. L'argent qui a été détourné vers d'autres affaires ne produira que pourriture et moisissure dans ces affaires-là. L'histoire d'Ananie et Sapphira n'est pas seulement historiquement véridique, mais atteint les profondeurs proverbiales : c'est à dire que ça se terminera encore et toujours dans l'effroi, "à cause des anges" (1 Corinthiens 11,10).

12. Quant à ceux qui sont en colère ou troublés, ou qui sont déçus et découragés, ces émotions négatives devraient devenir l'impulsion pour un grand effort ascétique. Ceux qui critiquent le plus devraient être ceux qui ont prié le plus. Au préalable.
Janotec, 04 avril 2006

*-*-*-*-*-*-*
GRAND EUCHOLOGE SACERDOTAL, page 59
PRIÈRES DE RÉCONCILIATION
pour ceux qui font la paix apres une querelle
Nous Te rendons grâces, Maître ami des hommes, Roi des siècles et source de tout bien, Toi qui as abattu le mur de la haine pour donner la paix au genre humain et qui maintenant as réconcilié Tes serviteurs N. et N.; enracine Ta crainte en eux et consolide leur amitié l’un pour l’autre; fais cesser toute haine et discorde, supprime le scandale de leur dissension.
Car Tu es notre paix, et nous Te rendons gloire, Père, Fils et saint Esprit, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles.
Amen.

Aucun commentaire: