"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

11 avril 2007

Mgr Hilarion (Kapral): Épître de Pâques 2007 (EORHF)


Bien-aimés dans le Seigneur, clergé et fidèles du diocèse d'Australie et Nouvelle Zélande,

Le Christ est Ressuscité!

mgr Hilarion Kaprall, archeveque EORHF / Rocor de Sydney, Australie et Nouvelle Zelande, numero 2 du Synode Hors FrontieresC'est avec abondance de joie et d'allégresse spirituelle que partout dans le monde, les Chrétiens Orthodoxes glorifient lumineusement aujourd'hui le Vainqueur de la mort, notre Seigneur Jésus-Christ, Qui S'est relevé d'entre les morts. Pour ceux qui croient en Christ, la mort n'évoque plus la peur, car la mort n'est plus, elle a été détruite par Sa mort sur la Croix au Golgotha et par Sa glorieuse Résurrection.

Pour un Chrétien, qui s'est purifié lui-même du fardeau du péché par la repentance et la prière fervente, et a été illuminé et sanctifié par la grâce du Saint Esprit, la fin de cette vie terrestre, qui regorge de tant de difficultés et de maladies, est un passage très attendu vers la véritable et bienheureuse vie du Royaume des Cieux. Le grand Apôtre Paul désirait de toute son âme quitter ce monde de péché et de vanité, aussi vite que possible, pour être avec le Christ seul. "Or, si nous sommes morts avec le Christ", écrivait-il aux Chrétiens de Rome, "nous croyons que nous vivrons aussi avec Lui, sachant que le Christ, une fois ressuscité des morts, ne meurt plus. Sur Lui la mort n'a plus d'emprise" (Rom. 6,8-9).

A maintes reprises, le Christ, le Donateur de Vie, a promis la résurrection et la vie éternelle à ceux qui croiraient en Lui. "En vérité, en vérité Je vous le dis, celui qui croit en Moi a la vie éternelle" (Jn 6,47). "Celui qui mange Ma chair et boit Mon sang a la vie éternelle; et Moi, Je le ressusciterai au dernier jour" (Jn 6,54).

"Je suis la résurrection; celui qui croit en Moi, vivra, fût-il mort. Et tout homme qui vit et croit en Moi ne mourra jamais" (Jn 11,25-26), déclara notre Sauveur, réconfortant Marthe, la soeur de Marie et de Lazare, lorsque ce dernier se trouvait depuis 4 jours dans la tombe; par Sa divine puissance, Il ramena Lazare à la vie, alors que ce dernier se décomposait dans la tombe et entrait en putréfaction. Pourquoi est-ce que notre Sauveur a accompli un si merveilleux miracle? Le saint Évangéliste Jean le Théologien nous l'explique, en citant le Seigneur : "afin que vous croyiez" (Jn 11,15).

Les saints pères de l'Église voient en la personne de Lazare, qui était resté 4 jours dans la tombe, une image de l'humanité qui, étant spirituellement morte, en état de décomposition, diffusant l'odeur pestilentielle du péché, a besoin de la puissance salvatrice et vivifiante du Christ Sauveur. Par la foi et la repentance sincère, des publicains, des prostituées, des bandits et les plus grands pécheurs ont reçu le pardon de leurs péchés et la résurrection à la bienheureuse vie éternelle, bien qu'étant encore vivants sur terre. Dès lors, bien-aimés frères et soeurs, ne désespérons pas de notre Salut, quand nous voyons en nous-mêmes abondance de péché et absence de bonnes oeuvres. Humilions-nous nous-mêmes en reconnaissant notre indignité et, avec foi et repentance, supplions le Seigneur de nous pardonner et de relever notre âme déchue et pécheresse.

Ne voyons-nous pas aussi aujourd'hui la magnifique renaissance de la foi Chrétienne et de l'Église Orthodoxe dans la si souffrante Russie, après tant d'années de cruelles tribulations pour l'épiscopat, le clergé, les moines et le choeur des multitudes de fidèles laïcs, et les abondantes rivières de leur sang de martyrs? L'Église en Russie revit et continue à se relever de ses cendres pour parvenir à une grande gloire spirituelle, par l'intercession des prières de ses saints Nouveaux Martyrs et Confesseurs. Elle a remporté la victoire sur ses ennemis par la divine puissance de résurrection du Christ, Qui a promis que les portes de l'Hadès ne prévaudraient jamais contre Sa sainte Église.

En cette année prometteuse, le 17 mai, fête de l'Ascension du Seigneur, par la volonté du Saint Esprit et la Résolution Conciliaire de l'épiscopat de l'Église Orthodoxe Russe Hors Frontières, faisant suite à de longues et minutieuses négociations bilatérales entre les commissions théologiques, aura lieu dans la ville de Moscou le rétablissement de la communion Eucharistique entre les parties séparées de l'Église de Russie – l'Église Orthodoxe Russe Hors Frontières et l'Église Orthodoxe Russe du patriarcat de Moscou.

Bien-aimés dans le Seigneur, fidèles enfants du troupeau d'Australie et Nouvelle Zélande, vous saluant toutes et tous en la Sainte Pâques de notre Seigneur, je m'adresse à vous pour que vous offriez de ferventes et ardentes prières pour l'accomplissement de cette tâche agréable à Dieu, l'aboutissement du processus de rétablissement de l'unité spirituelle entre les parties divisées et éparses du très souffrant peuple Orthodoxe Russe, en Russie et dispersé dans le monde par les conséquences cruelles de l'histoire mondiale. Cependant, ce ne sont pas seulement les fidèles Orthodoxes Russes qui participeront à ce joyeux événement; de grandes foules de toutes nationalités et races y participeront aussi, ayant accepté la sainte Foi Orthodoxe à travers le témoignage et les oeuvres missionnaires de l'Église de Russie, et ayant trouvé leur salutaire demeure en son sein.

N'était-ce pas de ce jour de joie que parlait saint Anatole, l'Ancien d'Optina, lorsque ses prophétiques lèvres prononcèrent les étonnantes paroles suivantes? "Il y aura une tempête. Et le navire Russe fera naufrage. Mais les gens peuvent être sauvés même en s'accrochant à des planches et des débris. Tous ne périront pas. Et que se passe-t'il après une tempête? Après la tempête vient le calme. Alors un grand miracle de Dieu se manifestera. Toutes les planches et tous les débris se rassembleront et seront unis, et à nouveau, le grand navire paraîtra dans toute sa splendeur!"

Le Christ est Ressuscité – en vérité, Il est Ressuscité!
+ Archevêque Hilarion de Sydney, Australie & Nouvelle Zélande

Paques 2007, cathedrale EORHF de Sydney
*-*-*-*-*-*-*-*

EORHF - congrès du diocèse d'Europe Occidentale (dont fait partie la Belgique) 18/1/2007
http://www.orthodoxie.ch/p/2004-2005/news_20.shtml

et le bulletin (bilingue français-russe) de la cathédrale de l'Exaltation de la sainte Croix, siège épiscopal du diocèse d'Europe Occidental EORHF, Genève, Suisse:
http://www.orthodoxie.ch/p/2004-2005/news_18.shtml


Aucun commentaire: