"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

16 août 2007

La télévision empoisonne les âmes – métropolite Bartolomeu de Nicula (Roumanie)

Un dirigeant de l'Église Orthodoxe de Roumanie condamne la télévision parce qu'elle "empoisonne les âmes"
http://www.iht.com/articles/ap/2007/08/15/europe/EU-GEN-Romania-Church-Media.php


Mercredi, un dirigeant de l'Église Orthodoxe de Roumanie a critiqué les chaînes de télévision pour leur manipulation des spectateurs, et pour "empoisonner les âmes des Roumains" par leurs programmes violents.
"Nous devenons un peuple sauvage et rustre," a dit le métropolite Bartolomeu (Anania) à un rassemblement de plus de 100.000 pèlerins venus au monastère de Nicula, dans le nord-ouest de la Roumanie.

Anania, qui est un des successeurs potentiels au patriarche Téoctist, qui est mort le mois dernier, a soutenu que la violence à la télévision nuisait à la personnalité des gens.
"C'est une technique diabolique qui fait que les gens ne sont pas capables de discerner le bien du mal," a dit Anania, 86 ans. "C'est un crime lent qui détruit la conscience et la personnalité."
Il a dit cependant qu'il regardait la télévision et avait un ordinateur. Il a rajouté qu'il n'était pas "contre la modernité" ou la télévision en elle-même, mais qu'il désapprouvait la manière dont elle était utilisée.

L'Église Orthodoxe, qui est majoritaire en Roumanie, va organiser une élection le 12 septembre pour choisir un nouveau dirigeant pour remplacer Teoctist, qui avait oeuvré pour améliorer les relations avec le Vatican.
Les observateurs croient que s'il est élu patriarche, Anania renversera la tendance favorisant le dialogue avec l'église catholique-romaine.
Mercredi, les pèlerins ont afflué au monastère de Nicula, où Anania s'est exprimé; ils sont venus vénérer une Icône que l'on pense miraculeuse. D'après une tradition, l'Icône de la Vierge en pleurs, peinte en 1691, a pleuré durant 26 jours en 1699. Selon les fidèles, le premier miracle aurait eu lieu en 1701, quand l'épouse d'un officier de l'armée aurait été guérie de sa cécité.


1 commentaire:

Anonyme a dit…

Moi, cela fait 8 ans que je l'ai balancée. Le résultat:
- économie de plusieurs heures de mon précieux temps.
- forte réduction des besoins matériels (qui sont induis par la publicité)
- je vis ma propre vie et non par procuration celle d'autres personnes
- j'ai économisé 8 années de redevances et de postes TV
- mais surtout, je ne gobe plus rien des balivernes que le pouvoir essaye de nous faire avaler: je peux enfin penser par moi même.