"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

09 septembre 2007

Explication Orthodoxe du Second Avènement du Christ - p. Demshuk, homélie du 15ème dimanche après la Pentecôte

1 Thessaloniciens 4,13-5,11
Au sujet des morts, nous ne voulons pas frères, que vous soyez dans l'ignorance, afin que vous ne vous affligiez pas, comme le font les autres hommes, privés d'espérance. Si nous croyons que Jésus est mort et ressuscité, il nous faut croire aussi que Dieu emmènera avec Lui ceux qui sont morts en appartenant à Jésus. Voici ce que, d'après la parole du Seigneur, nous vous déclarons: lors de l'Avènement du Seigneur, nous, les vivants qui serons encore là, nous ne devancerons pas les morts. Au signal donné, à la voix d'un Archange, au son de la trompette de Dieu, le Seigneur Lui-même descendra du Ciel, et ceux qui sont morts dans le Christ ressusciteront les premiers. Ensuite, nous, les vivants qui serons encore là, nous serons enlevés ensemble avec eux sur les nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs. Ainsi, pour toujours, nous serons avec le Seigneur. Que ces paroles soient donc votre mutuel réconfort. Pour ce qui est de l'époque et du moment, vous n'avez pas besoin, frères, qu'on vous écrive. Vous savez très bien vous-mêmes que le Jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit. Quand les hommes diront: "Paix et sécurité", c'est alors qu'une catastrophe soudaine fondra sur eux, comme les douleurs sur la femme enceinte, et ils n'y échapperont pas. Mais vous, frères, vous n'êtes pas dans les ténèbres pour que ce jour vous surprenne comme un voleur. Vous êtes tous enfants de la Lumière et enfants du jour. Nous ne sommes point de la nuit ni des ténèbres; ne dormons donc point comme les autres, mais veillons, et soyons sobres. Ceux qui dorment, s'endorment la nuit; ceux qui sont ivres, s'enivrent la nuit. Si nous sommes enfants du jour, soyons sobres; prenons pour cuirasse la foi et la charité, pour casque, l'espérance du Salut. Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à la possession du Salut par notre Seigneur Jésus Christ. Il est mort pour nous, afin que, à l'état de veille ou dans le sommeil, nous vivions en union avec Lui. Ainsi donc, comme vous le faites déjà, réconfortez-vous les uns les autres, et édifiez-vous mutuellement.

Au Nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit

Christ est parmi nous! Hristos po sredi nas!

Dans l'Office des funérailles des défunts de l'Église Orthodoxe, la lecture de l'Épître est prise dans la première épître du saint Apôtre Paul aux Thessaloniciens. L'Apôtre Paul parle du Second Avènement du Seigneur. Voici notamment ce qu'il en dit : "...lors de l'Avènement du Seigneur, nous, les vivants qui serons encore là, nous ne devancerons pas les morts. Au signal donné, à la voix d'un Archange, au son de la trompette de Dieu, le Seigneur Lui-même descendra du Ciel, et ceux qui sont morts dans le Christ ressusciteront les premiers. Ensuite, nous, les vivants qui serons encore là, nous serons enlevés ensemble avec eux sur les nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs. Ainsi, pour toujours, nous serons avec le Seigneur. Que ces paroles soient donc votre mutuel réconfort" (1 Thes. 4,15b-18).

Lorsqu'il est question de la manière dont s'accomplira le retour du Seigneur, c'est soit cause d'anxiété soit une source d'encouragement.

Nous devons garder à l'esprit que les différents Chrétiens ont des opinions différentes sur la Seconde Venue du Seigneur et sur ce qui est parfois appelé la "Grande Tribulation." Dans les Écritures, le mot "tribulation" est utilisé pour décrire des contraintes d'ordre général ou quelques trouble, mais certains passages associent ce terme avec un temps particulier de colère souffrante associée aux événements de la fin des temps, qui surpassent tout trouble déjà expérimenté au cours de l'histoire humaine (Math. 24,21). Ces différentes péricopes bibliques, Daniel 12,1; Matthieu 24,1-31; Marc 13,1-30; Luc 21,5-28; et Apocalypse 7,9-14 écrit par Jean le Théologien, toutes parlent de la fin des temps, et cette période de terribles épreuves pour les fidèles croyants. Le débat est vivace au sujet de la manière d'interpréter 1 Thessaloniciens 4,13-18 (passage souvent appelé "le Ravissement"), et son accord avec ces autres péricopes. Le Livre de l'Apocalypse doit être compris à la lumière des Pères de l'Église, et ce que nous savons – et ne savons pas – avec certitude à propos du Retour du Seigneur.

En tant que Chrétiens en général, et Chrétiens Orthodoxes en particulier, nous pouvons dire que nous n'y pensons pas beaucoup, ou que nous ne pensons pas être prêts pour cela, ou que nous y réfléchissons, ou que cela nous inquiète un peu.
Chers frères et soeurs, il y a bien des points de vue au sujet de la fin des temps et quant à savoir si la période de tribulation viendra avant ou suivra le Retour du Seigneur. Par exemple, certains Chrétiens croient que le Seigneur viendra et les enlèvera ("ravissement") de ce monde avant une période de terribles épreuves. Pour appuyer leur croyance, ils citent les paroles du saint Apôtre Paul en 1 Thes. 5,9 : "Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à la possession du Salut par notre Seigneur Jésus Christ."

D'autres Chrétiens croient que les disciples du Seigneur sont destinés à traverser une période de terribles épreuves avant qu'Il ne revienne pour "ravir" l'Église. Ils voient dans ces mêmes paroles de l'Apôtre Paul (1 Thes. 5,9) un avertissement pour ne pas vivre selon les normes impies de ceux promis à la colère. Il pourrait y avoir de la souffrance, mais tous persévéreront et resteront fidèles à Dieu malgré l'opposition ou la persécution.

Ce que nous croyons à ce sujet n'est pas basé sur nos propres circonstances personnelles mais plutôt sur la compréhension de la Bible que nous donne l'Église Orthodoxe. Et comment l'Église Orthodoxe applique ce qu'elle croit à propos de la fin des temps, ceci est étroitement lié avec ce qu'elle enseigne au sujet du Second Avènement du Seigneur.

Considérons par exemple ce qui frappe les croyants en Chine. Nombre de Chrétiens Chinois doivent se réunir dans des maisons afin d'éviter les restrictions imposées à ceux qui participent au culte religieux dans les églises publiques. Mais selon un article récent du BosNewsLife, la Chine s'est attaquée à ce qu'elle considère des "activités religieuses illégales." Les autorités persécutent ouvertement les Chrétiens qui utilisent leur maison comme lieu de culte, ont arrêté nombre de dirigeants d'églises de maison, et en ont détenu ou harcelés d'autres pour avoir soit distribué soit reçu des Bibles. Selon l'article, une campagne d'un mois a récemment été lancée pour "fortement réduire la religion illégale et les mauvaises activités religieuses afin d'éliminer les éléments politiques instables dans la campagne." Les Chrétiens sont la cible principale de cette campagne.


En Chine, croire en Jésus résulte souvent en difficultés. Ceux qui prêchent l'Évangile en Chine seraient négligents s'ils ne rappelaient pas à leurs auditeurs que croire en Jésus peut amener à perdre amis et connaissances, à la persécution et à la pauvreté. Mais dans le monde Occidental, un évangile différent est parfois prêché; on le surnomme "évangile de prospérité." D'après un journaliste du Christian Post, cet "évangile" met l'accent sur la relation entre foi et prospérité. Un pasteur protestant est cité disant "Dieu nous donne la puissance pour avoir la richesse. Est-ce que cela voudrait dire qu'Il veut que vous dépendiez de l'assistance sociale publique?"


Ceux qui prêchent cet "évangile de la prospérité" croient que Dieu veut bénir les Chrétiens avec un style de vie confortable. En général, ils enseignent que le bien-être matériel devrait être la norme pour les Chrétiens et non pas l'exception.

En rentrant chez nous ce jour, pensons un peu à ces 2 groupes de Chrétiens : l'un vivant dans un pays où les croyants sont persécutés, et l'autre vivant dans un environnement relativement libre de problèmes et un haut niveau de stabilité économique et de prospérité.

Sommes-nous préparés à souffrir la colère pour notre Foi?

Il y a 2 leçons importantes dans cette lettre de l'Apôtre Paul aux Thessaloniciens. La première, c'est que nous devons attendre après ce Retour du Seigneur et ne pas laisser nos circonstances de vie nous entraîner au désespoir. Un jour, tout ceci s'achèvera. Un jour, nous serons enlevés de ce monde, de sorte que nous pourrons passer l'éternité avec le Christ. Sachant que le Christ va revenir, cela nous donne un point vers où regarder.
Et la seconde leçon, une que bien des croyants oublient, c'est que le Second Avènement du Seigneur sera précédé voire accompagné de destruction, jugement, et – pour certains – d'une séparation éternelle d'avec Dieu. Les fidèles sont avertis qu'ils doivent s'attendre à la tribulation et ne pas vivre comme s'ils ne devaient jamais expérimenter des moments très pénibles.

Pour des gens comme ces Chrétiens de Chine, la tribulation est déjà une réalité. Ceux qui mènent une vie plus confortable ou qui ont souscrit à cet "évangile de la prospérité" peuvent trouver dur d'accepter que "..tous ceux qui voudront vivre pieusement dans le Christ Jésus auront à subir la persécution" (2 Timothée 3,12). C'est peut-être à propos de gens qui avaient ce point de vue, de ce genre de personnes non-préparées pour les temps difficiles, que l'Apôtre Paul était le plus soucieux, lorsqu'il dit aux Thessaloniciens qu'ils ne devraient pas être surpris de la soudaineté du Retour du Seigneur.
Les Écritures semblent bien claires pour dire que les temps qui précéderont le Retour du Seigneur ne seront pas de tout repos pour ceux qui professent leur Foi en Lui. Les fidèles croyants ont besoin de s'encourager et de se soutenir mutuellement, dit l'Apôtre Paul aux Thessaloniciens (1 Thes. 5,11). Ce faisant, lorsqu'arriveront les temps des épreuves, ils ne succomberont pas à la tentation d'abandonner leur Foi.

Demandons à Dieu la sagesse pour savoir comment préparer le Second Avènement de Son Fils, et la force et la puissante volonté pour faire ce qui est nécessaire pour persévérer jusqu'au bout – peu importe arrivera ce Second Avènement.
Amen.

Au Nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit

Christ est parmi nous! Hristos po sredi nas!

Prêtre Vladimir Demshuk, Nativity of the Theotokos (St Mary’s) Serbian Orthodox Church, Clairton PA, September 9/27, 2007, 15ème dimanche après la Pentecôte, saint Pimen le Grand (vers 450), et Synaxe des Docteurs et Illuminateurs de la Serbie
8 / 9 / 2007 4:09:49 AM – First Draft; 9/8/2007 6:01 PM - Revised

La Mère de Dieu Odigitrija
Icône du monastère d'Hilandar, milieu du 13ème siècle
source & (c)

Aucun commentaire: