"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

10 septembre 2007

Mauvaise recette hitlérienne en Nouvelle Zélande

Le créneau du mauvais goût publicitaire semble faire recette dans le monde de la cuisine industrielle, et de nouvelles limites à ne pas franchir le sont pourtant allègrement jour après jour. Faisant suite à l'Inde l'an dernier, c'est au tour de la Nouvelle Zélande d'avoir sa lamentable affaire d'utilisation d'Hitler pour une pub'..

En Allemagne, la nouvelle ne déclenche pas des flots d'hilarité
Neuseeland: Pizzakette "Hell Pizza" warb mit Adolf Hitler
http://www.shortnews.de/feedback.cfm?fanz=1&fbid=3197839

Hitler Pizza! (25/8/2007)

La chaîne de Pizza Hell arrête sa campagne de pub' "Hitler" (Der Spiegel)
http://www.spiegel.de/international/


Jusqu'à quel point peut-on être de mauvais goût? Une chaîne de pizzerias en Nouvelle Zélande est sous un feu roulant de critiques pour une récente campagne de publicité qui montrait Adolf Hitler faisant son salut en tenant un quartier de tarte au fromage. Après que des citoyens locaux aient protesté, l'entreprise a remplacé Hitler – par le pape de Rome Benoît 16.
La chaîne néo-zélandaise de pizzerias "Hell Pizza" est actuellement fortement critiquée pour avoir collé des affiches montrant l'homme qui avait déclenché la seconde guerre mondiale et était responsable pour le génocide de millions de gens, affiches collées sur des panneaux dans 4 villes du pays. La publicité montrait Hitler faisant son "sieg heil" avec son quartier de tarte en main et comme slogan : "il est possible d'amener les gens à croire que le paradis, c'est l'enfer", une citation attribuée à Hitler.
"Nous pensions que les gens seraient capables de comprendre le côté humoristique d'un gars faisant le salut hitlérien tout en tenant un quartier de pizza en main," déclare Kirk MacGibbon, de la société de publicité Cinderella, basée à Auckland (NZ). "Si vous riez de quelque chose, vous lui enlevez sa puissance."
Cependant, il a rajouté "qu'il y a certaines choses dont nous ne sommes pas encore capables de rire" et il a dit qu'il y avait eu une poignée de plaintes de la part de résidents Juifs.

*-*-*-*-*-*

note de traduction : on comprendra mieux la tentative d'humour déplacée de ces gens en rappelant que leur nom, "Hell Pizza", signifie "Pizza d'enfer", "hell" voulant dire "enfer"
D'où leur utilisation de phrases parlant de l'enfer et prononcées par des "célébrités"

*-*-*-*-*

Hell Pizza botte Hitler dehors
http://www.stuff.co.nz/4175807a10.html



C:\Download6\actualites6\hell-pizza_hitler_nouvelle-zelande240807.jpg

Par WARREN GAMBLE - The Press - Vendredi 24 août 2007

La chaîne de pizzerias Hell Pizza retire ses affiches d'Hitler faisant le salut nazi en tenant un quartier de pizza, suite aux plaintes de la communauté Juive.
La chaîne de restauration, qui a déjà subit bien des plaintes à propos de ses méthodes de publicité, y compris une série d'envois postaux de préservatifs l'an dernier, dit que les affiches d'Hitler à Auckland, Wellington et Christchurch n'étaient pas destinées à choquer mais étaient une satire d'Hitler.
Le dirigeant nazi est montré faisant son salut hitlérien tout en tenant un bout de pizza en main, avec sa citation "il est possible d'amener les gens à croire que le paradis, c'est l'enfer."
Hier après-midi, l'affiche Hitler sur la Lincoln Road à Christchurch a été remplacée par une autre, montrant un autre fruit de la célèbre campagne de citations de la chaîne – le pape Benoît disant "l'enfer est réel et éternel."
Kirk MacGibbon, de Cinderella, la société de publicité d'Auckland qui réalise les publicités de la chaîne, a dit hier qu'il avait reçu 3 plaintes de Juifs habitant à Auckland, qui avaient été choqués par l'affiche Hitler.
Certains avaient perdu des leurs dans l'Holocauste (Shoah).
"Nous espérions que ça marcherait et que les gens trouveraient marrant de voir Hitler avec un bout de pizza" dit MacGibbon.
"Nous reconnaissons qu'il s'est passé (avec lui) de terribles choses et que si des gens ne comprennent pas que c'est une satire, alors nous sommes confrontés à un problème et nous retirerons cela."
Sussanne Bonnemann, une citoyenne de Christchurch née en Allemagne, s'est plainte auprès de l'autorité de régulation de la publicité, l'Advertising Standards Authority (ASA), après avoir vu cette affiche d'Hitler samedi à Addington.
Dès hier après-midi, le panneau d'affichage avait reçu une nouvelle affiche.
"J'étais tout simplement choquée", disait hier mme Bonnemann.
"De toute évidence, vous pouvez vous rendre compte que les gens qui sont derrière cette campagne ont envie de provoquer, mais là ils ont été trop loin. Ca montre aussi qu'ils n'ont pas idée de tout ce que cet homme a pu faire et combien sont morts durant son régime politique, et ça montre leur manque de respect envers leur prochain."
L'an dernier, la campagne de Hell Pizza d'envois postaux de préservatifs pour faire la promotion de sa Lust Pizza (Pizza Désir) avait provoqué 685 plaintes, et l'ASA avait décrété qu'ils avaient enfreint les normes de décence et de responsabilité sociale.
La chaîne a aussi reçu des plaintes, en particulier de groupes conservateurs, au sujet de son magazine Hell-o, qui faisait étalage du mannequin Nicky Watson en couverture.
MacGibbon dit que l'agence n'avait pas pour but d'offenser ou de provoquer des troubles avec sa publicité.
Il dit que la chaîne Hell avait un style humoristique et controversé.
"Je voudrais aussi dire que ce qui est mièvre et insipide ne vous attire pas, vous, les media. Nous nous efforçons de créer quelque chose qui frappe la mémoire, mais dire que nous aimons causer des troubles publics n'est pas correct," a-t'il rajouté.

*-*-*-*-*-*-*

Dans cette infâme chaîne de fast-food, je suppose qu'on y sert ce genre de breuvage


et que le bâtiment est chauffé avec cette marque-ci de radiateurs


Et fréquenté par ce genre de malheureuses clientes?

source & (c) de l'image


Assez divagué, le sujet est grave.

Comme vous l'avez lu plus haut et probablement en réaction au boycott auquel les chefs catholiques-romains ont appelé à cause de la dénomination de ces établissements, la chaîne de "restauration" a modifié sa pub'.. Comme mentionné ci-dessus, après Georges W. Bush et Hitler, ils ont choisi... Benoît 16... Désolé, mais pour moi, des gens pareils ne devraient pas avoir leur place sur des affiches. Car comme disait Goebbels, un autre de la bande des nuisibles planétaires, qu'on dise du mal d'eux ne les ennuie pas puisqu'on parle d'eux.

C'est ignoble en tout cas que de faire de la pub' en utilisant des "personnalités" ayant causé du tort à l'humanité, d'une manière ou d'une autre. A défaut de bon goût, ces publicistes et leurs employeurs pourraient au moins avoir un brin de respect pour les victimes.


Le pire, c'est que c'est voulu, comme l'entrevue du publiciste le dit fort bien. C'est peut-être
pas orthodoxe pour un sou, mais il est des jours où on se met à rêver pour des gens pareils, puisqu'ils le font en exprès de ne produire que de la m...., qu'un jour, alors qu'ils croisent en rue un équivalent local d'une moto-crotte parisienne, un incident technique inverserait malencontreusement le mécanisme d'aspiration... oeuvre de salut public..

Comme on le voit, la Nouvelle Zélande dispose d'une éthique publicitaire qui ne fonctionne qu'a posteriori, quand les dégâts sont déjà commis. Notez que chez nous, on a aussi un jury d'éthique publicitaire.. Mais ça n'empêche pas les dérives et toujours dans le même sens bien entendu. Car nous avons ces pubs' pour une mauvaise bière industrielle (Rod...ch) où on se moque des martyrs Chrétiens Orthodoxes. Ou ces dames montrées nues en postures à peine suggestives afin de vendre de la poudre à lessiver ou des pneus.. Et on s'étonne que la société occidentale soit en phase terminale d'existence. On récolte ce qu'on sème; on sème l'ordure donc on récolte la vomissure.

nous vivons une époque for-mi-da-ble



Aucun commentaire: