"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

12 janvier 2008

Le but de la tentation (Dynamis)

Franc Maitre, 1475

Samedi après la Fête de la Théophanie
http://groups.yahoo.com/group/orthodoxdynamis/message/3037
Saint Matthieu 4,1-11
Jésus fut alors conduit au désert par l'Esprit, afin d'être tenté par le diable. Il jeûna 40 jours et 40 nuits, puis Il eut faim. Le Tentateur s'approcha: "Si Tu es Fils de Dieu, Lui dit-il, ordonne que ces pierres se changent en pains." Jésus répondit: "Il est écrit: L'homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu (Dt 8,3)." Le diable L'emmena ensuite dans la ville sainte, et Le plaça au sommet du Temple: "Si Tu es Fils de Dieu, Lui dit-il, jette-Toi en bas, car il est écrit: Dieu a donné pour toi des ordres à ses anges; ils te soutiendront de leurs mains de peur que ton pied ne heurte une pierre (Ps 90,11-12)." Jésus lui dit: "Il est écrit aussi: Tu ne tenteras pas le Seigneur ton Dieu (Dt 6,16)." Le diable L'emmena encore sur une haute montagne et Lui montra tous les royaumes du monde avec leur opulence: "Tout cela, Lui dit-il, je Te le donnerai, si Tu Te prosternes pour me rendre hommage." - "Arrière, Satan, lui dit alors Jésus, car il est écrit: Tu adoreras le Seigneur ton Dieu, et tu ne serviras que lui seul (Dt 6,13)." Cette fois le diable le laissa; et alors des anges s'approchèrent et ils Le servaient.

Le but de la tentation, voir en particulier le verset 1 de cette péricope : "Jésus fut alors conduit au désert par l'Esprit, afin d'être tenté par le diable."
Même le Seigneur Jésus a été tenté. Pourquoi? Saint Jean Chrysostome note : ".. Il a aussi supporté d'être emmené par là, et de lutter contre le démon: afin que quiconque d'entre nous qui est baptisé, si après son Baptême il doit endurer de plus grandes tentations, il n'en soit pas perturbé, comme si le résultat était imprévu.." Saint Séraphim de Sarov nous met en garde aussi : "Nous devons toujours être attentifs aux assauts du démon; car en quoi pourrions-nous espérer qu'il nous laisse tranquilles, sans nous tenter, quand il n'a pas même laissé sans tentation notre Fondateur et Source de la Foi, Celui Qui parfait tout, le Seigneur Jésus-Christ?"

La tentation est notre sort en tant qu'humains (1 Co 10,13). Mais voyez, bien-aimés : le Seigneur Jésus avait un bien plus grand but en subissant la tentation, plus grand que de simplement en retirer l'effet de surprise. Comme grand Commandant des armées célestes (Apoc. 19,14), Il vise notre survie au combat. Dès lors, nous devons être alertes et "veiller à nos côtés." Et plus encore : le Seigneur est allé au désert pour y être tenté parce qu'Il désire que tout disciple comprenne comment et quand les tentations vont survenir.

Étonnamment, cette lecture de l'Évangile nous apprend que les tentations surviendront au fidèle comme elles sont survenues au Seigneur Lui-même, guidé par le Saint-Esprit (Mt 4,1). L'Esprit pousse souvent les Chrétiens à entrer dans le combat contre le chuchotement du rôdeur. Pourquoi? Saint Jean Chrysostome nous dit à cet égard : ".. pour vous enseigner que vous êtes devenu bien plus fort" en étant Chrétien, et ".. que vous puissiez cependant continuer à être modeste, à ne jamais vous exalter.. afin que vous puissiez de la sorte être rendu plus fort et mieux trempé que le meilleur acier.. (et) que vous puissiez obtenir la claire démonstration du trésor qui vous est confié." D'un autre côté, qu'en est-il de la tentation pour les non-Chrétiens? Pour le séculier et ceux des autres religions, la tentation est à peine significative. Ils sont déjà sous le contrôle de l'ennemi, et dès lors, ils suivent allègrement ce que le démon donne.

La tentation survient lorsque nous sommes isolés (v. 1). Comme saint Théophylacte dit à propos du Seigneur : "Il est mené au désert pour nous montrer que le démon nous tente lorsqu'il voit que nous sommes isolés et sans l'aide des autres. Dès lors, nous ne devons pas placer toute notre confiance en nous-mêmes sans le moindre conseil des autres." L'infâme avait roulé Eve quand elle s'était trouvée isolée d'Adam. Dès lors, saint Jean Chrysostome nous suggère à nous, les fidèles, de toujours être unis "...continuellement, afin que nous ne soyons pas ouverts aux attaques du démon."

La tentation vient à nous parce que nous sommes honorés par Dieu dans le saint mystère de la Foi. Le Seigneur S'est relevé des eaux de Son Baptême (Mt 3,16). L'Esprit vint sur Lui (Mt 3,16), et le Père Le glorifia : "Celui-Ci est Mon Fils bien-aimé" (Mt 3,17). Rappelez-vous, ce grand honneur est nôtre. Nous avons été unis au Christ. Nous sommes morts et nous nous sommes relevés avec Lui dans les saintes Eaux. Nous avons été revêtus du sceau, nous marquant par le Saint Esprit comme étant éternellement à Lui. Il nous a nourris de Ses saints Dons. Le démon en est vert de rage et de jalousie, car nous sommes ainsi honorés. Il désire nous ravir notre héritage.

La tentation survient aussi lorsque nous avons été malheureux ou abaissés. Le nom du démon, "diabolos", signifie calomniateur [dia volos, celui qui perce à travers; en hébreux, satan, celui qui divise]. C'est pourquoi il suggéra au Christ "Si Tu es le Fils de Dieu" (Mt 4,3), insinuant que le Seigneur avait été abandonné. "Vous êtes lavé" au Nom de la Sainte Trinité, jamais abandonné. Ne croyez jamais les "sentiments" d'abandon. "Dieu est le Seigneur, Il nous a montré la Lumière!"

La tentation pour se détourner de Dieu vient aussi de l'attrait de la puissance, des richesses, et des plaisirs concrets de ce monde (Mt 4,8). Le démon présente les choses sous leur plus bel atour, afin de susciter notre passion, nous inciter et nous amener à la chute. Il offre du pain fait de pierres lorsque nous avons faim! (cfr Mt 4,3). Une voie rapide vers la célébrité, le monde à nos pieds, et pas de Croix. Méfies-toi, ô mon âme!

Vive Dieu, et béni soit mon roc, et que soit couvert de louanges le Dieu qui m'a sauvé; ... Tu m'as élevé au-dessus de tous mes adversaires.. (Ps 17,47-48 LXX)

*-*-*

Une célèbre tentation représentée sur les Croix en Irlande Orthodoxe : saint Antoine au désert


Castledermot
Monastère fondé par saint Dermot, pillé à plusieurs reprises par les Vikings. Il possède une tour ronde et 2 Hautes Croix, la Nord et la Sud, toutes 2 en granit, érigées au 9ème siècle, et le reste d'une 3ème Haute Croix et une arche romane.
La Croix Nord présente sur sa face occidentale Adam et Eve au centre de la tête, avec David jouant de la harpe à gauche, et la Ligature d'Isaac à droite. Daniel dans la fosse aux lions est au dessus de la branche horizontale, et en dessous, la tentation de saint Antoine le Grand, et tout en bas 3 personnages.


Castledermot se trouve dans le Comté de Kildare, Irlande : de Dublin, N7 vers l'ouest, puis N9 vers le sud direction Carlow.
Les croix se trouvent sur le terrain de l'église Saint James, au milieu de Castledermot, à quelque 7,5km au sud de Moone.
Glendalough (saint Kevin) est à 35 Km à l'Est.



Moone

Base de la Croix à Moone (Kildare)

Au dessus, saint Antoine au désert, et saint Paul l'Ermite recevant une miche de pain d'un oiseau envoyé par Dieu. En dessous, la bête de l'Apocalypse, avec 6 de ses 7 têtes.
On y voit une de ces autres scènes énigmatiques que l'on pense habituellement être de la tentation de saint Antoine. Les Hautes Croix de l'Irlande Orthodoxe sont toujours très profondément catéchétiques, bibliques.