"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

13 janvier 2008

Saint Jean-Baptiste en tant que Précurseur (DYNAMIS)


Dimanche après la Théophanie de notre Seigneur Jésus-Christ
Saint Matthieu 4,12-17
À la nouvelle de l'arrestation de Jean, Jésus Se retira en Galilée. Il quitta Nazareth et vint habiter Capharnaüm, sise au bord du lac, sur les confins de Zabulon et de Nephtali. Ainsi s'accomplissait l'oracle du prophète Isaïe: Le pays de Zabulon et de Nephtali, contrée voisine de la mer, le pays d'au-delà du Jourdain, la Galilée des nations païennes, ce peuple, plongé dans les ténèbres, a vu resplendir une grande lumière; sur ceux qui étaient dans l'ombre de la mort, s'est levée une aurore (Is 9,1). Dès lors Jésus se mit à prêcher: "Changez de conduite le royaume des cieux est proche."

Le rôle de saint Jean comme Précurseur chez saint Matthieu 4, en particulier le verset 12 : "À la nouvelle de l'arrestation de Jean, Jésus Se retira en Galilée."
L'Église identifie Jean, le fils de Zacharie et d'Elisabeth, par divers noms : "Précurseur, prophète, Baptiste, et serviteur." Le nom de "Précurseur" est particulièrement intriguant, car la sainte Écriture n'applique pas ce titre spécifique à saint Jean. Bien entendu, lorsque nous parlons de saint Jean en tant que Précurseur, c'est parce qu'au premier siècle, il aida à "préparer" les hommes et les femmes à ce que le Seigneur S'occupe d'eux, ce qu'il fait encore.

A cette époque-là, il y a 2.000 ans d'ici, la prédication de saint Jean et ses baptêmes signalaient que le temps était venu pour que le Seigneur Jésus quitte Sa vie privée à Nazareth et assume le ministère public (Mt 3,13). De la même manière, l'emprisonnement du prophète était un signe de départ pour la Gallilée pour le Seigneur Jésus, afin de commencer à y prêcher, y faire des disciples et y guérir (Mt 4,12-17). Ce titre de Précurseur est fortuit de bien des manières. Les prophéties du Baptiste annonçaient que le ministère du Seigneur illuminerait les hommes par le Saint Esprit. Le message et l'oeuvre de saint Jean préfiguraient l'accent que le Christ mettrait sur la repentance, et la mort du prophète présagea de l'exécution du Sauveur.
Saint Jean était un précurseur parce qu'il "prédisit" le rôle dynamique du Saint Esprit dans le ministère du Christ. Lorsque Jean fut questionné à propos de lui-même et de sa mission, il déclara sans ambages qu'il n'était qu'un messager annonçant Celui Qui venait après lui : "Celui Qui vient après moi est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de porter Ses chaussures. Lui vous baptisera dans l'Esprit-Saint et le feu" (Mt 3,11).

Dans la présente lecture, l'Évangéliste Matthieu indique que le Seigneur Jésus, remplit de l'Esprit (Mt 3,16), fit se lever la "Lumière" sur "ceux qui étaient dans l'ombre de la mort" (Mt 4,16). L'Esprit permit à la prédication du Seigneur d'illuminer les coeurs de Ses auditeurs. Par la puissance de Dieu le Saint Esprit, les paraboles, les guérisons, et l'enseignement du Verbe Incarné de Dieu furent efficaces dans les coeurs de ceux qui L'écoutaient. Le Seigneur Jésus annonça la présence du Royaume, et le Saint Esprit fit briller en eux la "Lumière" divine, les libérant du royaume du péché et de la mort, les amenant au Royaume de la Lumière.

Saint Jean était un précurseur parce qu'il "annonçait" le message de la prédication et des oeuvres du Seigneur. Saint Jean mit le peuple en garde, pour qu'il prépare son coeur pour la venue du Puissant de Dieu. Les gens avaient à changer leur vie et à commencer une repentance active avant l'arrivée du Messie (Mt 3,2). Par la suite, lorsque le Christ entama Son ministère, comme le montre l'Évangile, Il plaça aussi la repentance comme point de départ pour tout ce qu'Il accomplit (Mt 4,17). Dès lors, la repentance se trouve au coeur de l'Évangile, la réponse guérissante initiée et rendue effective par la salutaire Mort et Résurrection du Seigneur, à travers l'oeuvre du Saint Esprit. Le Précurseur déchira l'ombre, mais le Seigneur engendra la réalité salvatrice.

Pour finir, saint Jean fut le précurseur de la Passion salvatrice, car sa mort injuste servit de "type" et "d'annonce" de la mort sacrificielle du Seigneur sur la Croix. Après le Baptême du Seigneur, le prophète fut arrêté par Hérode Antipas, le Tétrarque (c-à-d celui qui dirige un quart d'une région). Jean lui avait dit "il n'est pas légitime pour toi de l'avoir pour femme" (Mt 14,4), faisant référence à Hérodiade, la femme de Philippe, le frère d'Hérode. Saint Jean, en fidèle serviteur du Seigneur, n'hésita jamais à exprimer honnêtement la vérité de Dieu contre l'adultère, comme le résumé de ses prédications dans l'Évangile nous le montre (Mt 3,7-10).

La mort de Jean, comme celle du Seigneur, témoigne du fait que notre race humaine préfère les mensonges et meurtres à la vérité, et même à la Vérité en Personne. La propre prédication du Seigneur Jésus fut elle aussi sans ambiguïté (p.ex Mt 23), et en un laps de temps aussi court que 3 ans, une coalition hétéroclite de groupes religieux, économiques et politiques décida de Sa mise à mort, et arrangea Son arrestation et Crucifixion (Jn 11,47; Lc 23,12).

O saint Jean, le Maître t'appela prophète, ô toi qui est plus exalté que ce que la loi avait prédit; et ayant Baptisé le Maître, tu montra que tu étais le plus noble d'entre tous les hommes. Prie pour nos âmes.




http://www.hearkenaudio.com/baptistandforerunner.php


DYNAMIS!
A Publication of St. George Orthodox Christian Cathedral
7515 E. 13th
Wichita, KS 67206-1223


Aucun commentaire: