"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

17 mars 2008

Saint Patrick, Illuminateur de l'Irlande (hymne de saint Fiacc, Horologion, homélie médiévale,...)



Saint Fiacc: Hymne sur la Vie de saint Patrick
http://www.voskrese.info/spl/fiacc.html
Langue originelle : Vieil Irlandais.
NOTE DE L'EDITEUR : "L'Hymne de Fiacc est une des rares sources primaires reconnues concernant la vie de saint Patrick, en dehors de ses propres écrits. Bien que sa date exacte de composition soit encore discutée, il est hors de doute qu'elle soit extrèmement ancienne, un document de l'Eglise Celtique d'avant les invasions Vikings. La tradition l'attribue au barde Fiacc du 5ième siècle, qui apparaît aussi comme personnage dans certaines légendes au sujet de Patrick; certains érudits modernes pensent que cela fut composé plus tard, au 7ième voire au 8ième siècle. -- N. Redington."
note du traducteur : ces érudits modernes qui doutent post-datent simplement le document en se basant exclusivement sur.. les notes marginales du 8ème siècle contenues dans le plus ancien manuscrit survivant. Notes qui sont plus récentes que cette copie. Sans commentaire.

1. Patrick naquit à Emptur:
C'est ce que l'histoire nous apprend.
Un enfant de 16 ans (qu'il était)
Lorsqu'il fut emmené dans les liens.

2. Succat était son nom, nous dit-on;
Celui qui était son père, voici qu'on nous dit:
Il était fils de Calpurn, fils d'Otidus,
Petit-fils de Deochain Odissus.

3. Il demeura 6 ans dans l'esclavage;
De la nourriture humaine, il ne mangea pas.
Cothraige était son surnom,
Parce comme esclave, il servait 4 familles.

4. Victor dit à l'esclave de Milcho:
"Toi, pars sur la mer:"
Il plaça son pied sur le *leac* [pierre]
Sa trace demeure, elle ne disparaît pas.

5. Il l'envoya traverser les Alpes;
Vers le merveilleux outre-mer était son voyage,
Jusqu'à ce qu'il demeure avec Germain dans le sud,
Dans la Letah du sud.

6. Dans les îles de la Mer Thyrrhene il resta;
En celles-là il médita :
Il lut le canon avec Germain:
C'est ce que l'histoire nous apprend.

7. En Irlande il fut ramené
En vision par les Anges de Dieu:
Souvent par une vision il était
Appelé pour y retourner à nouveau.

8. Le Salut pour l'Irlande
C'était l'arrivée de Patrick à Fochlaidh;
Au loin avait été entendu le son
De l'appel des enfants de Caill-Fochladh.

9. Ils priaient afin que le saint vienne,
Afin qu'il revienne de Letha,
Pour convertir le peuple d'Erin
De l'erreur à la vie.

10. Les Tuatha d'Erin prophétisaient

Qu'un nouveau royaume de Foi viendrait,
Qu'il durerait à jamais:
La terre de Tara serait une étendue silencieuse.

11. Les druides de Loegaire ne lui dissimulèrent pas
La venue de Patrick;
Leur prophétie se vérifia
Concernant le royaume dont ils avaient parlé.

12. Patrick marcha dans la piété jusqu'à sa mort :
Il fut puissant pour extirper le péché :
Il leva ses mains en bénédiction
Sur les tribus des hommes.

13. Les Hymnes, et l'Apocalypse, et les 3 fois 50 [=Psaumes]
Il avait l'habitude de chanter;
Il prêchait, baptisait et priait;
De louer Dieu jamais il ne s'arrêtait.

14. Le froid du temps ne le retenait pas
De passer la nuit dans les marais :
Par le Ciel son royaume était protégé;
Il prêchait de jour sur les collines.

15. A Slan, dans le territoire de Benna-Bairche,
Faim ou soif ne le possédaient pas.
Chaque nuit il chantait 100 Psaumes,
Pour adorer le Roi des Anges.

16 Il dormait sur la pierre nue,
Et une couverture humide sur lui;
Un caillou était son oreiller;
Il n'autorisait aucune chaleur à son corps.

17. Il précha l'Evangile à tous;
Il accomplit de grands miracles à Letha;
Il guérit les estropiés et les lépreux;
Le mort il rendit à la vie.

18. Patrick prêcha aux Scotts:
Il endura de grandes oeuvres à Letha:
Avec lui viendra au Jugement
Quiconque il aura amené à la vie de la Foi.

19. Les fils d'Emer, les fils d'Eremon,
Virent tous à Cisal,
Vers la demeure de Satan --
Ils furent avalés par les profondes abysses,

20. Jusqu'à ce que l'apôtre vint à eux :
Il vint malgré la tempête faisant rage :
Il prêcha, 30 ans durant,
La Croix du Christ aux tribus de Feni.

21. Sur la terre d'Erin étaient les ténèbres;
Les Tuatha adoraient les sidhi;
Ils ne croyaient pas
Dans la vraie Divinité de la vraie Trinité.
22. A Armagh est la souveraineté;
Cela fait longtemps qu'Emain est passé;
Une grande église est à Dun-Lethglasse;
J'aurais aimé que Tara ne soit pas un désert.

23. Patrick, quand il fut dans la maladie,
Desira aller à Armagh:
Un Ange vint le rencontrer sur la route
Au milieu de la journée.

24. Patrick vint au sud rencontrer Victor;
C'est là qu'il avait à le rencontrer;
Le buisson dans lequel était Victor, était embrasé;
De dedans la flamme (l'Ange) parla.

25. Il dit: Ta dignité (sera) à Armagh;
Adresse tes remerciements au Christ;
Au Ciel tu va aller;
Ta prière a été exaucée.

26. L'hymne que tu as choisie dans la vie
Sera une cuirasse de protection pour tous.
Autour de toi au Jour du Jugement
Les gens d'Erin viendront en jugement.

27. Tassach resta après lui (à Sabhall),
Lui ayant donné la Communion :
Il dit que Patrick reviendra :
La parole de Tassach ne fut pas fausse.

28. Il (Saint Patrick) mit un terme à la nuit;
La lumière ne cessa pas avec lui :
Jusqu'à la fin de l'année fut la clarté;
Ce fut un long jour de paix.

29. A la bataille livrée autour de Beth-horon
Contre les Cananéens par le fils de Nun,
Le soleil s'arrêta à Gaboan;
C'est ce que l'Ecriture nous apprend.

30. Le soleil demeura avec Josué jusqu'à la mort des maudits :
C'est en effet ce qu'il convenait;
Encore plus convenait-il qu'il y ait cette clarté
A la mort des saints.

31. Le clergé d'Erin vint de toute part
Pour veiller autour de Patrick;
Le son de l'harmonie tomba sur eux du dessus
Et ainsi ils dormirent enchantés en chemin.

32. De son corps, l'âme de Patrick
Fut séparée après les douleurs;
Les Anges de Dieu durant la première nuit
Tinrent leur choeur autour de lui sans discontinuer.

33. Quand Patrick partit (de la vie)
Il rendit visite à l'autre Patrick;
Ensemble ils montèrent
Vers Jésus, Fils de Marie.

34. Patrick, sans arrogance ni fierté,
Grande était sa bonté, qu'il se proposait à lui-même,
D'être au service du Fils de Marie;
Bienheureuse est l'heure en laquelle Patrick naquit.




source
Beannachtaí na Féile Pádraig duit !
(Bénédictions de la fête de Patrick à toi!)



jeu de mot : en anglais, "to drive out" a double signification selon le contexte - chasser/éloigner de ou conduire hors de. La Vita de saint Patrick nous rapporte qu'il chassa les serpents hors de l'île, et le facétieux dessinateur prend l'autre signification du terme anglais... et nous voilà avec un Patrick affublé d'un ridicule costard de ponte du vatican (mais en vert tout de même) avec des serpents dans sa bagnole qui lui demandent si "c'est encore loin.. on y est déjà?.. je dois aller aux toilettes... je me sens mal..." les classiques du voyage familial ;-)



La Saint Patrick, ça se fête à l'irlandaise! - mais avec modération, fête ou pas...( page offrant de plus la photo de la cloche-relique de saint Patrick, etc)



Saint Patrick, Illuminateur de l'Irlande (v. 461)
http://www.abbamoses.com/months/march.html
"Saint Patrick, l'Apôtre des Irlandais, fut enlevé dans sa Bretagne natale par des pirates Irlandais, alors qu'il était âgé de 16 ans. Bien qu'étant fils d'un diacre et petit-fils d'un prêtre, ce ne fut pas avant sa captivité qu'il se mit à chercher le Seigneur de tout son coeur. Dans sa "Confession," le testament qu'il écrivit vers la fin de sa vie, il dit : "Mais, lorsque je fus arrivé en Irlande - je faisais paître le bétail chaque jour et je priais souvent dans la journée -, l'amour de Dieu et sa crainte m'envahirent de plus en plus, ma Foi grandit. Mon esprit se laissa conduire, de sorte que je faisais environ 100 prières en un seul jour et à peu près autant de nuit, aussi bien quand je demeurais dans les forêts que sur la montagne, que je me levais avant le jour pour prier, dans la neige, gel et pluie, que je ne ressentais aucun mal."
Après 6 ans d'esclavage en Irlande, il fut guidé par Dieu pour réussir à s'échapper, et ensuite il mena le combat de la vie monastique à Auxerre, en Gaule (France), sous la guidance du saint évêque Germain. Nombre d'années plus tard, il fut ordonné évêque et renvoyé en Irlande, vers l'an 432, afin de convertir les Irlandais au Christ. Ses labeurs acharnés portèrent tant de fruit qu'endéans les 7 ans, 3 évêques furent envoyés de Gaule afin de l'aider à paître son troupeau, "mes frères et mes fils, ces milliers d'hommes que j'ai baptisés dans le Seigneur," comme il rapporte dans sa Confession.
Son oeuvre apostolique ne fut pas accomplie sans beaucoup de fatigue et de peine, de longs voyages à travers un pays difficile et de nombreux périls. Il dit que sa vie a été mise en danger à 12 reprises. Lorsqu'il arriva en Irlande, comme son illuminateur, c'était un pays païen. Lorsqu'il acheva sa vie terrestre quelque 30 ans plus tard, vers 461, la Foi en Christ y était partout établie." (Grand Horologion)
L'oeuvre de saint Patrick et de ses frères a été qualifiée de l'aventure missionnaire la plus réussie dans l'histoire de l'Église. Il est dit que saint Patrick chantait le Psautier en entier chaque jour.



Tropaire de saint Patrick ton 4

Tu es hautement glorifié, O Christ notre Dieu /
Qui a établit notre père Patrick /
comme Illuminateur de l'Irlande et porte-flambeau sur la terre, /
et par lui Tu guides une multitude vers la vraie Foi /
O Seigneur Miséricordieux, gloire à Toi


(autre tropaire, de l'ancien site du monastère des saints Elie et Elisée :)
Tropaire de saint Patrick ton 4:
Comme docteur et pasteur suprême, Saint Patrick, tu as montré le chemin qui mène vers la vie ; et, comme chef d'Eglise, tu as illuminé ta patrie ; l'ayant fait renaître par l'Esprit-Saint, tel un olivier au paradis spirituel, en Sainteté tu as fait croître tes enfants ; c'est pourquoi, te vénérant comme le compagnon des Apôtres et des Pontifes Saints, nous te prions d'intercéder auprès du Christ Dieu pour qu'il accorde à nos âmes la grâce du Salut.

Tropaires & Kondakion en anglais, avec partitions
http://oca.org/PDF/Music/March/0317.tro.patrick.obikhod.pdf
http://oca.org/PDF/Music/March/0317.tro.patrick.grchant.pdf
http://oca.org/PDF/Music/March/0317.kon.patrick.obikhod.pdf
http://oca.org/PDF/Music/March/0317.kon.patrick.grchant.pdf
HT : Galina

Office byzantin à saint Patrick, Apôtre de l'Irlande, en grec, par le protopsaltis Panagiotis Somalis
Il est demandé à celles et ceux qui célèbreront cet Office de bien vouloir y commémorer pour Panagiotis les personnes suivantes :
a. son défunt père Michael, partit pour le Royaume Eternel le 21/2/2005
b. l'évêque de Telmessos, mgr Hristoforos, qui a été 8 ans évêque auxiliaire à Londres et son père spirituel durant leur séjour commun en Angleterre.



Sur saint Patrick, Homélie médiévale en vieil-irlandais
Ce que Dieu a accomplis comme prodiges et miracles pour le saint Patrick, il y en a beaucoup trop à compter ou raconter; car on en a écrit 67 livres, et cependant tout ne s'y trouve pas.
Voilà pourquoi Patrick a été comparé aux patriarches, car au départ (il fut) un véritable pèlerin, tel Abraham; doux, pardonnant, tel Moïse; un psalmiste de la louange de Dieu, il en fut un comme David fils de Jessé; un puits de sagesse, tel Salomon; un vase d'élection pour proclamer la vérité, tel l'Apôtre Paul; un homme plein de la grâce et de la bonté du Saint Esprit, tel Jean fils de Zébédée; un lion plein de force et de courage pour amener les impies et les méchants du monde à la Foi; un serpent en habileté et prudence pour faire face à toute attaque; une colombe, doux et gentil dans les désirs du coeur et parfait en paroles et justes en actes; un laborieux serviteur du Créateur quant à la piété et l'humilité, et l'instruction en tout bienfait, comme beaucoup le rapportent.
Voilà, telle était la règle de sa piété, à savoir qu'il avait l'habitude de chaque jour chanter tous les psaumes avec leurs hymnes et cantiques et l'apocalypse et les autres prières. Il baptisait, prêchait, et célébrait les Heures comme il convenait; il offrait le Corps du Christ et Son Sang. Il traçait le Signe de la Croix sur son visage des centaines de fois d'une heure (canonique) à l'autre. Pendant la première veille de la nuit, il chantait cent psaumes et accomplissait 200 génuflexions. Au cours de la seconde veille, (il avait coutume de se tenir) dans l'eau froide; pendant la troisième veille, dans la contemplation; pendant la quatrième veille, sur la terre battue, avec une pierre sous sa tête et et une couverture humide sur lui. Il ordonnait, donnait l'onction et consacrait. Il bénissait et guérissait les lépreux, aveugles, muets, sourds, estropiés, et les gens affligés de toutes autres maladies. Il chassait les démons; il ramenait des morts à la vie.........
Et bien que grand soit encore son honneur parmi les hommes, son honneur sera encore plus grand à la rencontre du Jugement dernier, où il sera comme tous les principaux Apôtres, et passera en jugement les hommes d'Irlande à qui il a prêché. C'est là qu'il brillera comme le soleil dans la compagnie des saints et des saintes vierges du monde; dans la compagnie des patriarches et des prophètes; dans la compagnie des apôtres et disciples de Jésus-Christ, Fils du Dieu vivant; dans la compagnie des 9 ordres des Cieux qui n'ont pas transgressé; dans la compagnie de l'humanité de Jésus-Christ Fils de Dieu; dans la compagnie qui est plus noble que toute (autre) compagnie: dans la compagnie de la sainte, noble, vénérable Trinité, Père et Fils et Saint Esprit.
J'implore la miséricorde de Dieu à travers l'intercession de Patrick! Puissions-nous tous parvenir à cette compagnie, puissions-nous la mériter, puissions-nous y demeurer, in saecula saeculorum Amen !
Trois homélies en moyen-irlandais sur les vies des saints Patrick, Brigitte et Columba. Édité par Whitley Stokes, 1877, p.44-45, 50

HT: Bridget!



Aucun commentaire: