"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

13 mars 2019

C'est peut-être votre dernier Grand Carême.... (p. Michael)

Je n'ai pas besoin qu'on me dise à quel point la société est dépravée et insoutenable, je sais à quel point ça va mal, je le sais sans qu'on me le dise - cela fait partie de ce que je suis. Notre époque n'est pas seulement mauvaise, notre époque est horrible. Et pourtant, le monde danse joyeusement sans se soucier, sans s'y intéresser, ne cherchant que le plaisir et les choses matérielles.

Le monde ne voit pas ce qui arrive, les pères spirituels le voient et essaient d'avertir les gens, mais ils ne sont pas écoutés, le bruit des fêtes du monde est beaucoup trop fort pour eux. Les patriarches essaient de prêcher à ce sujet, mais au-delà de leurs cathédrales, cela n'est pas répercuté - même par la propre presse de l'Église. Pourquoi ? Parce que ce que disent les Anciens est profondément inconfortable pour tout le monde. Personne ne veut qu'on lui dise qu'il est sur le chemin de la perdition, personne ne veut faire face au fait qu'il va mourir un jour. Personne ne veut entendre parler de l'antéchrist et à quel point il est proche.

Tout ça est censé nous faire peur pour qu'on vienne à l'église, n'est-ce pas ? C'est trop difficile à comprendre pour moi. L'Apocalypse, je ne comprends pas.

Mais les Anciens le peuvent et ils l'interprètent pour nous comme ils le font depuis des siècles. Et pourtant personne n'écoute, personne ne lira, ils préfèrent, même ceux qui s'imaginent être Chrétiens, planifier et vivre comme ils le sont maintenant, repoussant à un autre jour la repentance - la véritable, pas seulement quelques mots.

Ne pas réaliser qu'il y a pour chacun d'entre nous une version parfaite de nous dans l'Esprit de Dieu, et que nous sommes très loin de cette version parfaite. Et nous n'essayons pas, avec l'aide de Dieu, de nous rapprocher de Dieu. Nous ne faisons aucune tentative sérieuse pour nous repentir de tous les péchés que nous commettons quotidiennement.

Nous commençons le Carême, le temps où tant de membres du clergé font le geste d'exhorter les gens à se repentir, sachant parfaitement que très peu entendent.

C'est un moment où nous pouvons peut-être être secoués dans notre confort pendant un certain temps, où nous pouvons entrer dans l'habitude annuelle de nous remettre en question et d'avoir vraiment peur de nos péchés et de vraiment travailler pour nous changer. Non seulement pour s'abstenir de péchés, mais pour vivre pleinement la Voie que le Christ a enseignée.

C'est cela, la vie Orthodoxe - vivre pleinement le Chemin, ne rien ignorer, vivre comme le Christ le veut et ensuite demander constamment de la miséricorde pour nous, pour notre famille, pour notre pays.

C'est peut-être votre dernier Carême. C'est peut-être le dernier Carême pour nous tous, aucun de nous ne connaît le temps du retour du Christ, aucun de nous ne connaît le temps du réveil de l'antéchrist. Mais assurément il viendra et fera des ravages dans ce qui reste des vrais croyants, et assurément le Christ viendra alors chercher ceux qui auront tenus fermes dans la Foi.
Hiéromoine Michael (Wood), EORHF




I don't need to be told how depraved and untenable society is, I know how bad it is, I know it without being told - that is part of who and what I am. The times are not just bad, the times are horrendous. And yet the world dances merrily on unheeding, uninterested, seeking only pleasure and material things.

The world does not see what is coming, the Elders see it and try to warn people, but they are unheard, the noise of the world's partying is far too loud for them. Patriarchs try to preach about it, but beyond their cathedrals it is not reported – even by the Church's own press. Why? Because what the Elders say is profoundly uncomfortable for everyone. No one wants to be told that they are on the certain path to perdition, no one wants to face the fact that they will die one day. No one wants to hear about antichrist and how close he is.

That stuff is all meant to frighten us into coming to church isn't it. Its all too difficult for me to understand. The Book of Revelation, I can't understand that.

But the Elders can and they interpret it for us as indeed they have been doing for centuries. And still no one hears, no one will read, they prefer, even those who imagine themselves to be Christians, to plan and live on as they are now, putting off until another day repentance – the real thing, not just a few words.

Not realising that each of us has a perfect version of us in God's mind, and that we are very far from that perfect version. And we make no attempt with God's willing help to align ourselves closer with God. We make no serious attempt to repent all the sins that we daily commit.

We are starting Lent, the time when so many clergy go through the motions of urging people to repent, knowing as they do so that very few hear.

This is a time when perhaps we can be jolted out of our comfort for a while, when we can get into the year – round habit of reviewing ourselves and genuinely fearing for our sins and genuinely working to change ourselves. Not only to refrain from sins, but to live to the fullest the Way that Christ taught.

That is the Orthodox life – living the Way to its fullest, ignoring nothing, living as Christ wants and then asking for mercy constantly for ourselves, for our family, for our country.

This may be your last Lent. This may be the last Lent for all of us, none of us knows the time of Christ's return, none of us knows the time of the rising of antichrist. But surely he will come and wreak havoc with what remains of true Believers and surely Christ will then come and claim those few who have stood firm in the Faith.
Hieromonk Michael (Wood), Rocor

Aucun commentaire: