"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

07 juillet 2019

Dieu ne nous a jamais garanti cette victoire! (st Jean)

La grâce de Dieu aide toujours ceux qui luttent, mais cela ne veut pas dire qu'un lutteur est toujours en position de vainqueur. Parfois, dans l'arène, les animaux sauvages ne touchaient pas les justes, mais tous n'en sortaient pas intacts. Ce qui est important n'est pas la victoire ou la position du vainqueur, mais plutôt le travail d'effort vers Dieu et de dévotion envers Lui. Bien qu'un homme puisse se trouver dans un état de faiblesse, cela ne signifie pas du tout qu'il a été abandonné par Dieu. Sur la Croix, le Seigneur Jésus-Christ était dans la détresse, comme le monde voit les choses. Mais quand le monde pécheur l'a considéré comme complètement détruit, en fait, Il est remonté victorieux de la mort et de l'Hadès. Le Seigneur ne nous a pas promis des positions de vainqueurs en récompense pour une vie juste, mais Il nous a dit : "Dans le monde, vous souffrirez des tribulations, mais réjouissez-vous, car J'ai vaincu le monde" (Jn 16,33). La puissance de Dieu est efficace quand une personne demande l'aide de Dieu, reconnaissant sa propre faiblesse et son propre péché. C'est pourquoi l'humilité et la recherche de Dieu sont les vertus fondamentales du chrétien.
saint Jean Maximovitch



God’s grace always assists those who struggle, but this does not mean that a struggler is always in the position of a victor. Sometimes in the arena the wild animals did not touch the righteous ones, but by no means were they all preserved untouched. What is important is not victory or the position of a victor, but rather the labor of striving towards God and devotion to Him. Though a man may be found in a weak state, that does not at all mean that he has been abandoned by God. On the cross, the Lord Jesus Christ was in trouble, as the world sees things. But when the sinful world considered Him to be completely destroyed, in fact He was victorious over death and hades. The Lord did not promise us positions as victors as a reward for righteousness, but told us, “In the world you will have tribulation — but be of good cheer, for I have overcome the world” (Jn. 16:33). The power of God is effective when a person asks for the help from God, acknowledging his own weakness and sinfulness. This is why humility and the striving towards God are the fundamental virtues of a Christian. - St. John Maximovitch












Aucun commentaire: